Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Walcott veut se faire pardonner

Si les choses vont moins bien depuis le début de l’année du côté d’Arsenal, le 4 janvier dernier, les Gunners avaient pourtant commencé l’année de la meilleure des façons, par un succès contre l’ennemi de toujours, Tottenham (0-2) en Cup. Ce jour-là, Theo Walcott avait dû quitter la pelouse prématurément. Rieur, le feu follet anglais ne savait pas encore qu’il louperait la fin de saison et la Coupe du Monde et en profitait pour narguer les supporters des Spurs.

Ce à quoi n’avait manifestement pas pensé Walcott, c’est que les soigneurs arrivés pour l’évacuer de la pelouse était eux aussi des supporters de Tottenham et qu’il n’avait donc nullement envie d’être les victimes des représailles de leurs propres supporters : « J'ai adoré faire ce geste, c'était un peu de plaisir. Mais les gars de la civière étaient aussi des fans des Spurs et ils ont effectivement dit "Pouvez-vous arrêter maintenant ?"  » a t-il ainsi confié au journal Metro en Angleterre.

Pour se faire pardonner de sa provocation et des pièces et autres objets insolites lancés en guise de riposte qui ont abouti sur les soigneurs, Walcott jurait dans les colonnes du quotidien britannique qu'il était prêt à offrir des cupcakes aux trois médecins présents.


Jamais trop tard pour se faire pardonner.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions