1. //
  2. // Arsenal/Man City

Walcott et match

Souvent présenté comme un imposteur, Theo Walcott a été victime de sa trajectoire trop fulgurante. Mais ses récentes prestations lui ont peut-être enfin garanti une place dans l'équipe-type des Gunners. Merci Wenger ? Non, merci Chelsea.

0 7
« Attaquants : Wayne Rooney, Michael Owen, Peter Crouch et Theo Walcott » . A peu de choses près, ça a dû ressembler à ça. Ça, c'est évidemment la plus grosse surprise de l'histoire du foot anglais en matière de convocation en équipe nationale. Un énorme poisson d'avril qui n'en était par définition pas un, puisqu'il a eu lieu le 6 mai 2006. Soit le jour choisi par ce putain de génie de Sven Goran Eriksson pour balancer à la presse sa liste des vingt-trois joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde en Allemagne. Pour tenter de gagner un trophée qui fuit les Three Lions depuis quarante ans, le Suédois s'appuie donc sur un adolescent de 17 ans qui vit chez ses parents. Un puceau dans tous les sens du terme, puisqu'il ne comptait pas encore le moindre match de Premier League à son actif. SGE poussera la blague jusqu'au bout en ne faisant pas entrer en jeu son joker de toute la compétition, malgré la grave blessure d'Owen et le carton rouge de Wayne Rooney face au Portugal.

Une étiquette de surcoté

Cinq mois plus tôt, âgé de seulement 16 ans, Theo Walcott s'engageait avec Arsenal, qui parvenait à l'arracher à son club formateur, Southampton, avec lequel il a battu tous les records de précocité. Il devient malgré lui le symbole du Arsenal des années 2000, devenu un immense centre de post-formation, spécialisé dans l'achat de jeunes pousses au sortir de l'adolescence, par idéologie mais aussi contrainte économique. Le problème, c'est qu'à la différence de tous les autres (Fabregas, Diaby, Clichy), Walcott ne s'est jamais imposé dans l'équipe-type des Gunners. Lui n'y est pour rien, mais le coup de folie de l'ancien sélectionneur national l'a peut-être desservi. Car au fil des saisons, Theo Walcott est passé du statut de grand espoir à celui de joueur surcoté. Plus utile finalement pour mettre le feu dans son couloir sur les vingt dernières minutes d'un match que pour jouer les soixante-dix premières. Si Walcott va très vite, il est également assez maladroit. Une sorte de Djibril Cissé de poche, l'instinct de buteur en moins. Son triplé avec la sélection en Croatie à l'automne 2008 reste à ce jour son seul coup d'éclat d'envergure internationale. La preuve, Capello lui a préféré Wright-Philips pour se rendre en Afrique du Sud l'été dernier. Et Theo Walcott de passer une nouvelle fois à côté de son destin...

Redistribution des cartes


Cependant, la chance a peut-être tourné le 27 décembre dernier, lors de la victoire des Gunners face à Chelsea. Ce soir-là, Chelsea était en crise, mais on préférera retenir que Walcott a non seulement été bon, mais également décisif, inscrivant un but et offrant une passe décisive à Fabregas. Mais surtout, il était titulaire pour ce qui est devenu le match référence d'Arsène Wenger face aux gros. Trois ans que les Londoniens se faisaient croquer par les deux ogres de la Premier League. Walcott fait donc partie du onze qui a mis fin à la malédiction. Et depuis le Boxing Day, peu dire qu'on a assisté à une certaine redistribution des cartes du côté de l'Emirates. Si les Archavine, Chamakh et Rosicky profitent de l'enchaînement des matchs pendant les fêtes pour trouver du temps de jeu, c'est bien le trident Nasri, Van Persie, Walcott qui a la main. Il s'agit maintenant de ne pas la lâcher. Et quoi de mieux qu'une réception du dauphin Manchester City pour confirmer ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Il est clair que le cadeau empoisonné d'Eriksson a saboté son début de carrière. Mais qu'avait bu le Suèdois le jour où il arrêté son choix sur les joueurs? Ce fut un choix improductif pour lui et pour le joueur.
C'est marrant, on a dis exactement la même chose l'année dernière (et je crois que c'était pas la première fois) à peu près à l'époque du quart de finale contre le Barça (match aller).
Combien de temps ça va durer cette fois ? 2 semaines ? Après, il va sans doute se blesser encore une fois, vu que ça semble être sa spécialité. C'est dur l'angleterre.
@Vale "C'est dur l'angleterre." C'est pas les attaquants les plus malheureux là bas. Bon à part quand il tombe sur un Barton ou De Jong.

Sinon c'est vrai que sur Walcott, on en a fait des tonnes très tôt mais il est encore jeune, il faut lui laisser le temps. Il a déjà la vitesse, la technique et le dribble. Il a encore largement le temps de progresser dans la finition et la vision du jeu. Même si rien n'est sûr. En tout cas je garderai toujours en mémoire ça traversée de terrain seul en mettant à la mande les joueurs de Liverpool en lique des champions même si malheureusement Arsenal a fini par céder...
Walcott a de la technique et du dribble ? Hum hum.

S'il n'a pas d'accélération il est incapable d'éliminer en 1 contre 1.

C'est juste un joueur de contre, inutile à Arsenal.
En mettant "à la mande" ?? Sérieux... Analphabête
@Kaduro

En même temps c'est quand même assez rare de voir un joueur arrêté passer un adversaire et c'est pas parce qu'on ne fait pas plein de grigris à la Christiano qu'on ne sait pas dribbler. Pareil pour la technique, il n'y pas à faire des roulettes dans tous les sens pour prouver qu'on a de la technique, il y a les passes, les frappes... pour faire une passe précise en pleine course, t'as intérêt à avoir un minimum de technique.

@aleKsson

Quand tu vois des gens parler en sms ou faire une faute tous les 2-3 mots tu peux les traiter d'analphabètes si ça t'aide à te sentir supérieur à eux mais viens pas me faire chier quand je fais une petite faute sur plus d'une centaine de mots quand toi tu en fais une sur 4 mots mon pauvres :"Analphabête" c'est toi le bête alors ferme ta bouche et occupes toi de ton orthographe mon petit. Surtout que t'es juste venus dire ta connerie sans rien dire sur l'article...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bouillon de sous-culture
0 7