Walcott critique Capello

0 2
Les footeux anglais ont une tradition : celle d'écrire un livre avant la fin de leur carrière, voir avant d'avoir 25 ans tout court. Un livre qui se doit de balancer sur les Wags, les partenaires et les entraîneurs, bien sûr.


Le dernier ouvrage est l'œuvre de Théo Walcott qui, à 22 ans, se permet de faire un point sur sa carrière. Et ce n'est pas pour déplaire aux tabloïds d'outre-Manche... Walcott, furieux de ne pas avoir été retenu pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, le fait savoir dans son livre ( « Theo, Growing Up Fast » ) et critique ouvertement son sélectionneur, Fabio Capello, qui userait de méthodes pour le moins douteuses : « C'était le second jour de stage de préparation, en Autriche. Lors d'un match d'entraînement je me mets à courir vers l'intérieur du terrain pour revenir vers l'extérieur. Mr Capello se met à hurler sur moi comme je ne l'ai jamais vu. L'entraînement s'arrête et tout le monde se met à regarder ses chaussures d'un air embarrassé. « Théo » il criait, « si tu reviens encore vers l'intérieur je te tue ! » » . Le Gunners enchaîne : «  Je n'ai jamais vraiment su ce qu'il voulait faire de moi sur un terrain » .

En voilà un qui passera sans doute l'Euro 2012 tranquille chez lui...

MeS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
En même temps, Walcott a plus sa place sur un terrain d'athlétisme que sur un terrain de foot, non ?

Je suis sûr que Capello le forçait à rester le long de la ligne car au 100m, si tu débordes de ton couloir, tu es disqualifié. C'était pour son bien.
Une chose est sur c'est pas avec Capello et son schema tactique qui ressemble a rien que les anglais vont gagner quelquechose
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2