Voro finira la saison sur le banc de Valence

Modififié
0 6
Une Franck Passi pour lui.

Ce lundi, sur la pelouse d'Osasuna, Voro était assis sur le banc de Valence pour assurer l'intérim à la suite du départ de Cesare Prandelli lors des derniers jours de 2016. Un poste que le technicien espagnol connaît parfaitement, puisque c'était la cinquième fois de sa carrière qu'il jouait le pompier de service, la deuxième fois de la saison après la période post-licenciement de Pako Ayestarán fin septembre.


Mais ce rôle d'intérimaire touche à sa fin pour l'ancien défenseur de Valence, qui a été promu entraîneur principal des Chés jusque la fin de saison. Il faut dire que l'ancien coach de la réserve (2002-2004) a des stats qui parlent pour lui. En cumulant tous ses matchs d'intérimaire, Voro a dirigé douze rencontres de Valence, pour huit victoires, deux nuls et deux défaites contre le Barça et l'Atlético de Madrid. Mieux, deux des trois victoires de Valence en championnat cette saison ont eu lieu lorsqu'il dirigeait l'équipe.

Alors, lorsque Valence finira septième après une remontada extraordinaire, il ne faudra pas jouer les surpris. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
En même temps qui est assez fou pour aller se vautrer dans le bourbier valencian ?
snoop dog, snoop doggy dog
1 réponse à ce commentaire.
Vallsenfarine Niveau : Loisir
je leur souhaite de descendre pour que les Peter Lim & co partent. Le club ne pourra que mieux s'en porter.
Quelqu'un aurait une explication de la déroute actuelle de Valence,qui envoyait du pâté la saison dernière ?
la saison dernière ? l'équipe dirigée par les flops Nuno et Neville ?
tu confonds avec la saison 2014-2015 où ils finissent 4ème.

Si tu cherches une explication suit le chemin de Peter Lim, qui a pris les commandes du club justement l'année dernière.

(SoFoot a publié un article lundi je crois sur Valence, évoquant Lim et expliquant une (grosse) partie du problème)
Selon les commentaires lus, il semblerait que le nouveau propriétaire soit porté davantage sur l’appât du gain que l’appât de trophées.
Par consequent, le club forme et vend des que les joueurs proposent des choses intéressantes.

Aucun suivi et politique sur le long terme et pas d'achats de "top player" ou meme "middle players" selon ces memes commentaires.

Prandelli est parti parce qu'il souhaitait renforcer son effectif de 4 joueurs. On lui a refuse cette demande en lui disant que seulement un joueur viendrait.

Les esprits s’échauffent et atmosphère est malaisée car le pdt passe beaucoup de temps du cote de Singapour sans pour autant se manifester.

C'est, en gros, ce que j'ai pu en déduire en lisant les commentaires de l'article.
La bise et bonne journée.
2 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6