1. // 25 mai 2005
  2. // Finale de C1 Liverpool/Milan
  3. // Il y a dix ans...

Voir Istanbul, mourir et ressusciter

Il y a dix ans, le Milan perdait la finale de Champions League contre Liverpool. Le scénario incroyable de cette rencontre aurait ravagé n'importe quelle équipe, mais pas la génération Ancelotti capable de se reprendre en quelques semaines.

Modififié
Le scénario, tout le monde le connaît, inutile de le ressasser. Épargnons les supporters du Milan déjà mal en point, et qui, aujourd'hui encore, détournent très souvent le regard quand les images de cette finale défilent sur les écrans. Souvent cité comme le plus beau match de l'histoire de la Champions League, le peuple rossonero n'en tire aucune fierté. Et la revanche d'Athènes deux saisons plus tard n'a qu'en partie cicatrisé la blessure. Une décennie, ce n'est pas encore suffisant pour faire le deuil d'une telle désillusion, que ce soit pour les tifosi, les joueurs et l'entraîneur de l'époque. Mais paradoxalement, le Milan avait réussi à encaisser le coup et repartir de plus belle les saisons suivantes.

Cauchemars, nuits blanches et dépression


« Quand cette torture s'est terminée, nous nous sommes retrouvés dans les vestiaires : nous n'arrivions pas à parler et à bouger. Mentalement, nous étions au fond du trou. Et plus les heures passaient, pire c'était : insomnies, colère, dépression. On avait inventé une nouvelle maladie : le syndrome d'Istanbul » , raconte Andrea Pirlo dans son autobiographie. « Je ne me sentais plus joueur de foot. Pire, je ne me sentais plus homme, je n'osais plus me regarder dans le miroir. Je n'ai jamais revu ce match, cela fait trop mal. » Des mots forts mais tenus par tous les protagonistes de ce traumatisme lorsqu'ils sont amenés à en reparler. Pour passer outre, Gattuso avait tout simplement demandé à partir : « J'étais complètement perdu. Galliani m'a enfermé pendant sept heures dans la salle de trophées du club pour me convaincre de rester. »

Paolo Maldini, qui avait pourtant déjà donné avec la Squadra Azzurra avec des défaites aux penalties aux Mondiaux 90, 94 et 98 et au Golden Goal à l'Euro 2000 et à la Coupe du monde 2002, fut également très secoué : « J'ai repensé pendant plusieurs mois à cette défaite, j'étais convaincu que c'était ma dernière occasion de remporter une Champions League. » Le légendaire numéro 3 a également tenu à démentir une légende qui veut que lui et ses coéquipiers aient exulté dès la mi-temps : « La tension était très forte, on hurlait, Ancelotti nous a dit de nous taire pendant cinq minutes. » Ce dernier confirme dans son autobiographie : « On applaudissait, on essayait de se charger en énergie positive. J'ai laissé les joueurs se défouler, puis je les ai calmés. » Concernant le match en lui-même : « Je n'ai jamais revu la finale, car il n'y a aucun intérêt. Je n'en ressens pas le besoin. »

Des martyrs d'Istanbul aux demi-dieux d'Athènes


« C'est le puzzle le plus compliqué que j'ai eu à faire » , poursuit Carletto. Il ne lui faudra que quelques semaines pour l'assembler, car si le Milan est grand dans la victoire, il l'est tout autant dans la défaite, si ce n'est plus. Le groupe reste le même, à quelques petites exceptions près. Par ailleurs, cette génération avait déjà survécu à l'incroyable déroute contre le Deportivo en quarts de finale deux ans plus tôt (victoire 4-1 à San Siro, défaite 4-0 au Riazor). Un premier match permet d'exorciser le « syndrome d'Istanbul » dont nous parle Pirlo. En effet, cinq mois plus tard, les Rossoneri retournent dans la capitale turque pour y affronter cette fois Fenerbahçe en phase de poules de la Champions League. Shevchenko, qui avait loupé le penalty décisif contre Dudek, inscrit un quadruplé et anéantit les Stambouliotes lors de cette victoire 4-0. Après avoir écrasé le Bayern et sorti le meilleur OL de l'histoire, le parcours du Milan s'arrête en demies face au Barça de Rijkaard et Giuly, unique buteur sur les 180 minutes.

En championnat, et comme la saison précédente, c'est un mano a mano de très haute voltige avec la Juventus de Capello. Le Milan en sort encore perdant, mais inflige son unique défaite à la Vieille Dame en championnat. Un probant succès 3-1 à San Siro lors de la 10e journée alors que les Bianconeri viennent de remporter tous leurs matchs. Avec 88 points engrangés, les Rossoneri fixent le record, toujours valable, de meilleur dauphin de l'histoire dans les championnats à vingt équipes. Milan, géant aux pieds d'agile, mais au mental en béton armé. Lors d'un dernier baroud d'honneur, la génération Ancelotti s'offre une nouvelle épopée européenne et surtout une revanche inespérée face aux Reds. Le destin n'y est pour rien. Maldini, Nesta, Gattuso, Pirlo, Seedorf, Inzaghi, etc. Compétiteurs hors norme et leaders charismatiques, les martyrs d'Istanbul portent encore les stigmates de cette soirée de torture. C'est pour mieux se rappeler leur statut de demi-dieux. Blessés mais pas tués. Des défaites naissent les plus grandes victoires. Des tragédies sportives renaissent les plus grands héros.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


jesse pinkman Niveau : Loisir
surtout le quasi meme Milan bat liverpool 2 ans plus tard en finale de C1, avec un Kaka au sommet de son art lors des demi contre MU
Note : 1
La 1ère mi-temps du Milan AC est ce qui se rapproche le plus de la perfection, un niveau de jeu incroyable.
Bien content qu'ils se soient "vengé" en 2007
Juventine7 Niveau : CFA2
Superbe parcours, comme dit Jesse, l'aller contre United fut un match de très haute volée avec un duo Cr7-Rooney qui était beau à voir, par contre le retour fut un non match tant les Rossoneri étaient au dessus.
Putin 10 ans déjà, 10 ans pour passer du toit du monde au placard de l'Italie, quelle décadence, cest en partie de ta faute UrluBerlusconi.
"Avec 88 points engrangés, les rossoneri fixent le record, toujours valable, de meilleur dauphin de l'histoire dans les championnats à vingt équipes." Euh... Je suis à peu près sûr que TOUS les dauphins de liga ces dernières années (le Real quoi) finissent à + de 88 points.. Après un petit coup d'oeil, rien que cette année ils sont à 92 points..
georgesleserpent Niveau : Loisir
C'était le gros défaut du Milan d'Ancelotti: cette équipe avait énormément de mal face aux équipes qui lui imposaient un défi physique, qui ne se posaient pas de questions, et qui se donnaient corps et âme dans le match. Par exemple, on avait galéré comme des dingues face au médiocre Bayern de 2006-07, face à Lyon en 2005-06 ou justement face à Pool lors de ce putin de match à Instanbul.
Une incapacité à résister physiquement et à conserver un score.

Mais à part ça quelle équipe. Rien que le nom "Shevchenko" me donne envie de pleurer.

Et soit dit en passant, les équipes de 2005 et de 2007, si elles étaient proches sur le papier, étaient en réalité assez différentes: la cession de Sheva a entraîné le passage en 4-3-2-1 et l'explosion de Kaka, qui était LE joueur majeur de l'équipe, la star, l'élément déclencheur (certes soutenu par un collectif monstrueux derrière lui); il avait d'ailleurs atteint cette saison là (2006-07) un niveau que je n'ai juste pas revu depuis (y compris chez les 2 monstres).
En gros le Milan de 2005 était plus imprévisible et collectif, alors que le Milan de 2007 reposait plus sur un joueur. Mais ce joueur était tellement puissant que finalement l'équipe s'en est trouvée meilleure.
Valentin Pauluzzi Niveau : District
Message posté par Nobody1
"Avec 88 points engrangés, les rossoneri fixent le record, toujours valable, de meilleur dauphin de l'histoire dans les championnats à vingt équipes." Euh... Je suis à peu près sûr que TOUS les dauphins de liga ces dernières années (le Real quoi) finissent à + de 88 points.. Après un petit coup d'oeil, rien que cette année ils sont à 92 points..


En Serie A évidemment, le meilleur tous championnats (de Serie A toujours) confondus étant le Torino 76/77.
United310 Niveau : DHR
Message posté par Nobody1
"Avec 88 points engrangés, les rossoneri fixent le record, toujours valable, de meilleur dauphin de l'histoire dans les championnats à vingt équipes." Euh... Je suis à peu près sûr que TOUS les dauphins de liga ces dernières années (le Real quoi) finissent à + de 88 points.. Après un petit coup d'oeil, rien que cette année ils sont à 92 points..


Je me suis fait la même réflexion mais j'imagine qu'il parlait uniquement de la série A ;)
Le match le plus mystique de ma vie.

En 2007 le Milan gagne logiquement, alors que l'équipe de Liverpool était bien plus consistante qu'en 2005, sur le papier ça avait une putain de gueule.
Note : 1
@Georges

Le match de Kaka à Old Trafford omg...
Mine de rien sa carrière laissée un gros goût d'inachevé
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par georgesleserpent
C'était le gros défaut du Milan d'Ancelotti: cette équipe avait énormément de mal face aux équipes qui lui imposaient un défi physique, qui ne se posaient pas de questions, et qui se donnaient corps et âme dans le match. Par exemple, on avait galéré comme des dingues face au médiocre Bayern de 2006-07, face à Lyon en 2005-06 ou justement face à Pool lors de ce putin de match à Instanbul.
Une incapacité à résister physiquement et à conserver un score.

Mais à part ça quelle équipe. Rien que le nom "Shevchenko" me donne envie de pleurer.

Et soit dit en passant, les équipes de 2005 et de 2007, si elles étaient proches sur le papier, étaient en réalité assez différentes: la cession de Sheva a entraîné le passage en 4-3-2-1 et l'explosion de Kaka, qui était LE joueur majeur de l'équipe, la star, l'élément déclencheur (certes soutenu par un collectif monstrueux derrière lui); il avait d'ailleurs atteint cette saison là (2006-07) un niveau que je n'ai juste pas revu depuis (y compris chez les 2 monstres).
En gros le Milan de 2005 était plus imprévisible et collectif, alors que le Milan de 2007 reposait plus sur un joueur. Mais ce joueur était tellement puissant que finalement l'équipe s'en est trouvée meilleure.


Ah punaise ce Kaka, il s'était défait de MU tout seul comme si de rien était, c'était rageant non seulement il te gagne le match mais il fait ça avec une facilité... Vraiment je comprends pas ce qui lui est arrivé au Réal...
Très peu sont les joueurs qui m'ont fait autant vibrer que Vincent Guerin ou José Aloisio. Ce bon Vieux Luis Garcia fait partie de ceux là. Je ne regardais les matchs de Liverpool que pour le voir jouer et j'étais gai comme un pinçon quand je l'ai vu brandir la coupe au nez et à la barbe (même s'il ne l'avait pas encore) de Pirlo & co.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Très clairement, Kaka a laissé sa trace sur le match face à MU à Old Trafford.

Ses deux buts sont dingues. Le premier où le mec t'enchaîne un contrôle orienté de 25 mètres puis une finition du gauche parfaite, le second où il ridiculise Evra et Heinze d'une façon magique....
Sans compter tous ses rushs, c'était assez dingue.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Il y a un argument assez fallacieux dans le chapeau de l'article, je cite " Le scénario incroyable de cette rencontre aurait ravagé n'importe quelle équipe".

Et comment pourrait-on le savoir puisque ce scénario à ce niveau de la compétition n'a été subi que par le Milan AC ? C'est facile d'affirmer une chose qui ne s'est produit qu'une seule fois.

De plus,le Milan AC aurait beau jeu de se targuer de s'être remis de cette épreuve : avec le budget qui est le leur, ils n'allaient évidemment pas être traumatisés au point de glisser vers les profondeurs du classement de Série A, pour ensuite descendre à l'échelon inférieur et finir par un dépôt de bilan.

Ce n'est pas la première fois que les articles de Monsieur Valentin Pauluzzi laissent à désirer en ce qui me concerne.Je trouve qu'il écrit mieux sur calciomio.fr site dont la qualité a baissé au passage.J'aimais bien la période des trois années qui ont suivi le lancement de ce site, mais les articles DE FOND s'avèrent rares désormais.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 1
10 ans après ce match, je reste persuadé que Smicer a entendu mon "TIRE TIRE TIRE !!!" au moment de frapper pour le second but. Quelle soirée, bordel
georgesleserpent Niveau : Loisir
J'ai pas bien compris le rapport entre le mental des joueurs et le budget du club. Les types viennent de subir l'humiliation de leur vie, et ils devraient aller mieux en pensant au budget du club ?
"-Merde, on s'est fait défoncer...;
-Roh ça va, oublie pas que Silvio fait de plus en plus de bénéfices...
-Ah ouais c'est vrai ! Bon bah ça va alors !"
Message posté par Cheric Zghemmfour
Il y a un argument assez fallacieux dans le chapeau de l'article, je cite " Le scénario incroyable de cette rencontre aurait ravagé n'importe quelle équipe".

Et comment pourrait-on le savoir puisque ce scénario à ce niveau de la compétition n'a été subi que par le Milan AC ? C'est facile d'affirmer une chose qui ne s'est produit qu'une seule fois.



ouahou ...
#jaimeenculerlesmouches, Acte I, scène I.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Aller dans 2ans on revisera comme on le faisait il y a 5 ans le gitre en série A et la victoire finale en ldc Parce que Milan sera tjr le plus grand club du monde
You'll never walk without gerrard Niveau : CFA2
Putain Smicer! Le mec de bordeaux qui avait pas joue UN SEUL match de l'année, raffa le fait rentrer je me dis c'est fini et... BOUM!
Sinon le Milan était il est vrai énorme avec un gros mental et tout mais ce qui m'a le plus marque c'était leur élégance... À côté on passait pour des gros bourrins avec notre Xabi Alonso ;)
Ce qui est dur par-rapport à ce match, c'est que le scénario complètement improbable a fait oublié deux choses. 1 que sur le match, Milan mérite de s'imposer 100 fois mais surtout que 2, on avait là l'une des plus belles équipes du XXI ème siècle (ce troisième but...)
Message posté par Cheric Zghemmfour
Il y a un argument assez fallacieux dans le chapeau de l'article, je cite " Le scénario incroyable de cette rencontre aurait ravagé n'importe quelle équipe".

Et comment pourrait-on le savoir puisque ce scénario à ce niveau de la compétition n'a été subi que par le Milan AC ? C'est facile d'affirmer une chose qui ne s'est produit qu'une seule fois.

De plus,le Milan AC aurait beau jeu de se targuer de s'être remis de cette épreuve : avec le budget qui est le leur, ils n'allaient évidemment pas être traumatisés au point de glisser vers les profondeurs du classement de Série A, pour ensuite descendre à l'échelon inférieur et finir par un dépôt de bilan.

Ce n'est pas la première fois que les articles de Monsieur Valentin Pauluzzi laissent à désirer en ce qui me concerne.Je trouve qu'il écrit mieux sur calciomio.fr site dont la qualité a baissé au passage.J'aimais bien la période des trois années qui ont suivi le lancement de ce site, mais les articles DE FOND s'avèrent rares désormais.


Détends toi un peu l'ami, l'article est très bon ! Et concernant Calciomio si les sites amateurs avaient tous la même qualité le "journalisme" sportif en France serait déjà moins sale.

Bref sinon ce Milan était beau, était mystique, il me faisait aimer la vie et l'amour. Paolo roi de la nuit, roi de la vie !
il y a 2 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11
mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20
À lire ensuite
L'équipe type du week-end