En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Le jour où...

Vladan Lukić : du FC Metz à l’armée serbe

Quand Vladan Lukić annonce son départ sans sommation en 1999, c'est pour rejoindre l’armée serbe de Slobodan Milošević...

Modififié
Qu’elle est dure, la gueule de bois du côté de Saint-Symphorien en cette saison 1998/99… Un titre perdu la saison précédente pour quelques buts au goal average et une tête de Guivarc’h sur la barre du RC Lens... Le FC Metz se présente en ce début de championnat privé de ce que l’on appelle généralement sa « colonne vertébrale » : l’Italie accueille Rigobert Song chez l’éphémère promu Salernitana, et Jocelyn Blanchard ne peut décemment pas dire non à une offre de la Juventus. Robert Pirès, quant à lui, appose sa signature en bas du contrat phocéen, et ne découvrira donc pas la Champions avec son club formateur.

Pas plus que les membres de l’effectif restés au port en tout cas, puisque Metz se fait sortir dès le tour préliminaire par les plus que modestes Finlandais d’Helsinki. La faute à une équipe trop remaniée, la flamme vacillante d’un groupe resté sur sa faim et surtout un recrutement à la ramasse : la presse locale annonce Luc Nilis, Tore André Flo, les frères Mpenza, le Mexicain Hernandez et même Dugarry, les supporters devront finalement faire avec David Régis, Sébastien Schemmel, Ludo Asuar et Franck Rizzetto. Le bad. Autant dire que le pauvre Joël Muller, qui rame depuis plusieurs mois avec son effectif, n’avait pas besoin de plus. Et pourtant, il n’est pas au bout de ses surprises…

Un enfant du pays


Un entraîneur confronté au départ soudain d’un cadre, ce n’est pas une première. Clash de vestiaire, problème de contrat, offre impossible à refuser ou plus souvent mésentente sur la fiche de paie, les motifs sont légion quand une saison part en cacahuète. Mais Vladan Lukić est très loin de toutes ces considérations, lorsque, le 30 mars 1999, il claque la porte du club lorrain. Non, quand Vladan Lukić annonce son départ sans sommation, c’est pour rejoindre... l’armée serbe de Slobodan Milošević.


L’histoire entre le numéro 9 et les Grenats avait démarré un an et demi plus tôt. Obligé encore une fois de recruter malin, la cellule messine tente un coup de poker en rapatriant le sulfureux Fred Meyrieu, exilé au FC Sion. Le 10 est trouvé, mais Metz reste faible devant, avec l’inconstant Bruno Rodríguez et le jeune Saha. Meyrieu apportera ses coups de patte magiques, sa grinta, son toucher de balle délicieux et une suggestion : son coéquipier Lukić. Élevé aux côté des « Brésiliens d’Europe » -Savićević, Mihajlović ou encore Prosinečki – qui forment la génération championne d’Europe de l’Étoile rouge de Belgrade, le prometteur Vladan apprend vite et bien. Trop jeune pour participer à la victoire de 1991, l’attaquant explose dès la saison suivante et atteint très vite les 100 buts, les titres et les premières sélections. Suffisant pour décrocher une place au soleil, du côté de l’Atlético de Madrid…

Mais la greffe se passe moins bien que pour ses glorieux aînés, et voilà Lukić prêté au bercail à deux reprises, avant d’être vendu en Suisse, donc, suite à une dernière tentative du côté de Marbella, sans grand succès. Le cœur, la tête et les tripes sont probablement restés au pays.
« Nos supporters sont au front… Mon peuple meurt et verse son sang, comment pourrais-je jouer ? » Siniša Mihajlović, en 1992
Patriote, engagé, le Serbe avait déjà choisi de fêter le réveillon 92 sur le front en compagnie de Mihajlović et des soldats supporters de l’Étoile rouge, lorsque Croatie et Serbie se déchirent : « « Beaucoup de nos supporters de la tribune nord écrivent indubitablement les plus belles pages de l’histoire de la Serbie » , déclare-t-il alors… L’actuel Mister du Milan AC ajoute, prémonitoire : « Nos supporters sont au front… Mon peuple meurt et verse son sang, comment pourrais-je jouer ? Il m’est même venu à l’idée qu’il était inconvenant de jouer et de se réjouir au milieu de tant de drames. »

L’appel du drapeau


Pourtant, c’est bien lui, Vladan Lukić, qui va lancer la saison messine sous la forme d’un cachou rageur dans la lucarne de Gerland et d’une victoire à l’extérieur annonciatrice d’une des plus belles pages du club. 38 matchs d’un championnat promis à deux équipes inattendues plus tard, Lukić attaque sa seconde saison fort d’une cote de popularité sans faille dans les travées lorraines. Saison au cours de laquelle les trajectoires d’un joueur et d’un pays vont alors se croiser… Laborieux en D1, sortis en C1, les Messins se présentent affaiblis pour affronter la C3 dans laquelle ils sont rebasculés. Coquin, le destin place alors l’Étoile rouge de Belgrade sur le chemin de l’avant-centre.


Inefficace, frustré et probablement l’esprit ailleurs, Lukić attire les critiques, et, blessé, ne joue pas le match retour, remplacé par son compatriote Jestrović.
« L´inconvénient est qu'à Metz, je n´ai toujours pas compris où je jouais. À droite, au centre, à gauche, ça change tout le temps. » Vladan Lukić, en 1999
S’ensuit une bataille de mots avec le président Molinari. Lukić : « Ce n´est pas un problème personnel si je ne marque pas. J´estime que je ne bénéficie pas d´assez d´occasions. L´inconvénient est qu´à Metz, je n´ai toujours pas compris où je jouais. À droite, au centre, à gauche, ça change tout le temps… » Reprise au vol du prez’ : « Le fait d´avoir une réaction individualiste et égoïste n´arrange pas les affaires du club ni les siennes. Désormais, Lukić s´est mis tout le monde à dos, le public comme ses partenaires. » Ambiance.

Un retour en D2 grecque


Si Lukić n’a jamais semblé aussi loin des préoccupations sportives, il faut probablement élargir le regard. Les huit années de tensions et d’affrontements qui déchirent l’ex-Yougoslavie atteignent à ce moment des sommets de violence, et les lignes de front se durcissent autant que les exactions éclatent au grand jour. Chacun prend position, et Vladan n’est pas des plus modérés. Janvier 1999, le massacre de Račak entraîne la mort de 45 Albanais du Kosovo. La police de Milošević est pointée du doigt, et l’OTAN, qui accuse les Serbes d’être plus globalement à l’origine de 2000 victimes civiles et 300 000 réfugiés kosovars, lance l’opération Allied Force en bombardant les positions de l’armée.
« La Serbie est une victime. Personne ne changera nos frontières contre notre volonté. » Vladan Lukić, en 1999
Lukić se pointera dans la foulée dans le bureau de son président en ce 30 mars 1999 pour annoncer son départ immédiat pour son pays d’origine et sa volonté de combattre aux côtés des siens : « La Serbie est une victime. Personne ne changera nos frontières contre notre volonté. » Voilà donc l’histoire du footballeur pro devenu soldat réserviste. Pas directement engagé sur le front les armes à la main, le désormais ex-pro apporte son image et sa cote de popularité auprès des hommes. Il le dira lui-même : « Je suis resté dans ma région en soutien aux troupes et à la population. Je leur apportais à manger, je discutais avec eux, j’aidais à la livraison de matériel militaire ou médical. C’était plus une aide logistique et humanitaire. »


Ces quelques mois passés au cœur de cette guerre fratricide le changeront fatalement. À l’été 1999, alors que le volet kosovar semble tirer à son terme en même temps que la Macédoine s’enflamme, Lukić tentera bien de rechausser les crampons, du côté de la D2 grecque. On s’en doute, il est trop tard, rincé qu’il est : « Mon cœur n’y était plus, mes jambes ne comprenaient plus l’intérêt d’envoyer un ballon au fond d’un filet après ce que j’avais vécu. » Viscéralement impliqué, physiquement engagé, Vladan Lukić portera ensuite ses convictions en costume, dirigeant l’Étoile rouge chère à son cœur durant 3 ans et demi. Les supporters n’ont en effet jamais oublié celui qui, en 92, avait « rendu visite, à quatre reprises, dans sa Mazda 323, à ses camarades combattant à Erdut  » selon le Sportsli Zurnal. Un homme chargé de hisser à nouveau dans le ciel un club en reconstruction, club qui flirte toujours avec son nationalisme exacerbé et assume la complexité de son histoire.
« Ma carrière n’est pas grand-chose face à ce que représente pour moi l’idée que je me fais de mon pays. » Vladan Lukić
Vladan Lukić semble y avoir trouvé sa place durant un temps, loin des armes, mais au plus près de ses convictions. L’échec de son projet de Ligue balkanique (rien à voir avec Patrick et Isabelle), ainsi que la pression de l’UEFA qui accuse son « laxisme » envers les ultras auront raison de son énergie et de sa présidence dont il s’efface. Sans regret : « Aujourd’hui, si tout était à refaire, je referais la même chose. Ma carrière n’est pas grand-chose face à ce que représente pour moi l’idée que je me fais de mon pays. »

Par Julien Emel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 65 samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32