1. //
  2. // 17e journée
  3. // Billet d'humeur

Vive the BundesLigue 1 !

Des buts par palettes de 36 comme en Allemagne et des équipes qui jouent toutes la gagne, même à l'extérieur, comme en Angleterre : la 17e Journée de L1 a régalé. Manaudou Brother aussi. L'ASM Clermont aussi. Et Camille Cerf aussi. Que demande le peuple ?

0 20
Un peu de soleil dans l'eau froide. Ce titre du roman de Françoise Sagan en chasse un autre, Bonjour tristesse. Parce que jusqu'à ce week-end, mater la L1 requérait pour les mômes le contrôle parental et pour les adultes se rendant au stade une décharge de responsabilité signée au médecin. En un mot, la Ligue Une c'était souvent tristoune. Périlleux. Mortel. À part l'OM qui chauffait un peu la glacière, on daubait sur notre exception culturelle que le monde ne nous envie pas. Et puis la France a vu la lumière, abandonnant à l'Angleterre les sales 0-0 (trois en PL ce week-end, aucun chez nous)… Le père Noël est passé avant l'heure : 36 buts ! Trente-six pions. Le record d'unités de la 10e journée de la saison 2012-2013 a été égalé. On vous voit venir : en encensant la Ligue 1, sofoot.com retourne sa veste ? Que nenni ! Quand c'est bon, on le dit. Quand c'est mauvais, on le dit aussi. Désolé, mais l'excédent de purges subies depuis le début de saison ne méritait pas qu'on s'extasie comme Canal + qui nous survendait sa came. Qui veut revoir TOUS les matchs de Lille, pourtant club phare de L1 ? Et puis les résultats et le contenu des matchs européens de nos cinq représentants (six avec Lyon, honteusement éliminé) ne dessinaient pas non plus la magnificence des fresques de la Sixtine. Alors on ne s'emballe pas et, pour l'instant, on savoure. Car une certaine médiocrité pourrait revenir au galop comme à Enghien…

Eau et gaz à tous les étages


Le total de buts marqués (36) a été non seulement un indice appréciable de cette 17e journée, mais il a surtout reflété un état d'esprit qu'on désespérait de voir en L1. Déjà, une intensité rare a animé la plupart de matchs finis au couteau sur le score sexy de 3-2 (Bordeaux-Lorient, Caen-Nice, Évian-Lyon, Reims-Guingamp). En un mot : personne n'a voulu lâcher ! Aucune équipe sauf Paris et sa petite victoire Sam' Suffit face à Nantes (2-1). Même l'OM a poussé pour en mettre un troisième face à Metz (3-1), déclenchant la joie de Bielsa monté sur ressorts. Idem pour un Montpellier délicieusement sadique qui en a mis un quatrième à Rennes (4-0) alors que tout était déjà plié à 3-0. Et puis il y a eu toutes ces victoires à l'extérieur ! Monaco avait donné le signal dès vendredi soir en allant gagner à Toulouse (0-2) où il n'est pas toujours facile de s'imposer. À ce propos, les accusations contre Jardim de proposer un jeu frileux tombent très mal : l'ASM a dominé la rencontre de bout en bout et a poussé elle aussi jusqu'au 2-0 au lieu de se contenter du chiche « one-nil » . Qui plus est, jeudi soir, Monaco avait courageusement battu Lens 2-0 en jouant très tôt à 10 contre 11… Outre l'ASM, « Montpeul » est allé gagner à Rennes, Nice à Caen, Lyon à Évian et Guingamp à Reims. On se pince pour y croire : les équipes visiteuses de L1 qui viennent pour gagner ! Même les clubs qui ont perdu, à dom ou à l'extérieur, ont joué le jeu à fond : Nantes s'est bien battu au Parc, Metz a bousculé l'OM au Vélodrome, Lens a joué crânement sa chance au SDF face à Lille (1-1), Rennes mené est toujours reparti de l'avant et Bastia a perdu avec les honneurs à Geoffroy-Guichard (0-1).

Mais le mieux, c'est qu'on a vu en France ce qu'on observe souvent à l'étranger : l'acceptation de la défaite sans en faire un drame à partir du moment où on a tout donné. Montanier a été classe après la fessée de Courbis. Bastia n'avait rien à se reprocher malgré sa lanterne rouge accrochée au cul. Seuls les Toulousains n'ont pas été à la hauteur. Regattin l'a reconnu en procédant d'ailleurs après-match à un mea culpa collectif courageux. Les seuls regrets et récriminations émanaient après un revers à propos d'un arbitrage contestable : Der Zakarian et Dupraz avaient ainsi légitimement (surtout le coach nantais) remis en cause les circonstances de leur défaite. C'est humain… Mais le meilleur exemple de défaite « prometteuse » échoit à Lorient : certes, les Merlus de Ripoll ont encore perdu à l'extérieur, à Bordeaux (2-3), mais dans le contenu, ils ont mis les ingrédients des victoires futures. Jeu ambitieux, plutôt bien construit, avec des vraies velléités de planter : c'est tout ce qui fait l'identité de Lorient (17e) dans la continuité de Christian Gourcuff qui lui permettra très certainement de se maintenir. Idem pour Guingamp, avec un Gourvennec qui ne se reniera jamais sur ses principes audacieux. Et c'est très bien comme ça !

Jouer plus pour gagner plus


L'autre bon point essentiel de cette semaine (on peut aussi compter les matchs de milieu de semaine de la 16e journée), c'est que la p… d'excuse de la fatigue a totalement disparu ! Sauf avec Lolo Blanc, mais on lui pardonne vu que Paris est toujours invaincu… Rappelez-vous les jérémiades de L1 : « Les gars sont fatigués, les matchs sont rapprochés, on a des blessés, le terrain est lourd, etc. » Rien de tout cela, ce week-end. L'OM finit ses matchs encore plus fort qu'avant, que ce soit contre Metz, voire même à Lorient (1-1). Bordeaux n'a pas attendu l'entrée de Diabaté pour repartir sans arrêt à l'assaut (un bon point pour le petit Touré !). L'OL n'a pas plongé après la claque verte et a enquillé avec deux victoires acquises au bout du bout (Reims, 2-1 et à Évian 3-2). Hormis Paris, les clubs européens ont plutôt bien négocié physiquement la série de matchs rapprochés qui a suivi leur semaine européenne. Sainté a été exemplaire dans l'effort : trois victoires, six buts pour et zéro encaissé. Monaco est tombé avec les honneurs à Rennes (0-2), puis a signé deux victoires. Lille a tenu tête à Paris mercredi (1-1) et a failli gagner face à Lens. Enfin, Guingamp a trucidé Caen 5-1 avant d'aller estoquer Évian chez lui. Alors ?... Alors l'excuse de la fatigue ne tient pas. C'est avec un football frileux qu'on chope la grippe. On voit bien que c'est la dynamique de victoires qui pousse l'OM à retrouver un second souffle en fin de matchs. Jocelyn Gourvennec s'est ouvertement servi de la Ligue Europa pour faire progresser son groupe. C'est aussi le 1-1 à Krasnodar qui a permis au LOSC de René Girard de se refaire un peu la cerise en championnat…

Voilà. On est le lundi 8 décembre et on a un championnat qui tient à peu près debout, qui ressemble à quelque chose avec nos locomotives habituelles qui sont dans les temps de passage. Car hormis Lille (15e), on assiste enfin au regroupement attendu au sommet de la L1 : OM, Paris, OL, ASSE, Bordeaux sont bien là. Rennes suit derrière et Monaco grignote petit à petit jusqu'à une 7e place un peu décevante, mais logique au vu du fameux « changement de projet » . Dans le ventre mou et en bas de tableau, tout peut arriver si on suit bien les dernières journées : les équipes qui jouent sont récompensées, alors pourquoi ne pas poursuivre ? On verra bien si la frilosité et la médiocrité de gagne-petit ne resurgiront pas quand les mauvais résultats imposeront leur « réalisme » froid… En attendant, l'embellie actuelle de la L1 ne sera tout à fait validée qu'après les tests européens cruciaux qui seront soumis à notre bande des cinq. On l'a vu : tous peuvent encore passer le premier tour et Paris finir premier de sa poule. On a comme l'impression que le ballottage pas toujours favorable d'il y a quinze jours est en train de s'inverser. Le Sainté actuel ne pourrait que gagner jeudi soir au vu de ses perfs récentes en L1. Mais sera-ce suffisant ? Idem pour Lille et Guingamp. On verra bien. Monaco n'aura pas un Ntep ravageur face à Zénith et le nul minimum pour la qualif ne semble pas hors de portée. Quant à Paris… Rendez-vous jeudi soir au tas de sable, vers 23 heures !

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Moustache fait la teuf depuis hier soir.
Note : -1
Citer Lille c'est osé, ce sont les seuls qui restent dégueulasses à voir jouer.

Et on dit pas "voire même", seulement "voire" ou "même".
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Charrua
Citer Lille c'est osé, ce sont les seuls qui restent dégueulasses à voir jouer.

Et on dit pas "voire même", seulement "voire" ou "même".

Suite à un très long débat l'autre jour avec des collègues, avec recherches documentées à l'appui, il s'est avéré que si, l'expression "voire même" est acceptable.
En effet, le "même" permet ici de créer un effet d'accentuation du "voire" (et non une redondance de celui-ci), ça ne peut être considéré comme un pléonasme.

Sinon, ce Lens-Lille. Un calvaire. Entre la pelouse digne d'un champ auvergnat et la qualité technique digne de l'US Montluçon, c'était pas jojo à voir.
Bring back our Planus Niveau : DHR
C'est moi ou depuis 2 saisons ça s'améliore vraiment la ligue 1 ? j'étais déjà pas d'accord à la fin du mercato quand tout le monde chialait qu'on avait encore perdu des "tops players". Tout est dans la philosophie, dans la tête quoi !

Le riche PSG est peut-être la locomotive qu'il nous fallait... Merci Bielsa aussi. Derrière ça va se bagarrer pour la 3ème place (même si j'ai vraiment du mal avec Sainté), il commence à y avoir un petit fossé entre la tête et le milieu de tableau. Si seulement ça suivait en coupe d'Europe..

Pour parler de Bordeaux, la folie de Touré fait vraiment du bien à notre attaque, il faudrait que Rolan soit plus régulier et là Diabaté n'aurait plus qu'à faire du Diabaté, sans se fatiguer, à l'aise ^^
DocteurHappy Niveau : CFA
Je sais que beaucoup ne seront pas d'accord , mais la locomotive du beau jeu ce n'est pas Paris mais bien le Marseille du Loco (motive...j'assume).
Depuis son arrivée , les équipes de l1 jouent de plus en plus l'offensive , et je dis ça car beaucoup de personnalité du foot ( joueur , entraîneur , consultant ) ont loué l'état d'esprit des olympiens d'aller toujours vers l'avant , je suis sur que cela les a influencés .

Je dirais même plus , qu'à chaque fois qu'une équipe rencontre l'OM , elle est forcé de jouer l'offensive car sans cela elle se fera écraser .
A part peut être Lorient en seconde mi temps , pas une seul équipe a bétonné face à l'OM , ce qui est une nouveauté en soi , et cela grâce au schéma de Bielsa qui force les autres équipes à attaquer ( la notion de déséquilibre !)

Sans Bielsa , on aurait eu une saison beaucoup plus morne j'en suis persuadé ( surtout avec le déclin de Monaco )
Bring back our Planus Niveau : DHR
Message posté par DocteurHappy
Je sais que beaucoup ne seront pas d'accord , mais la locomotive du beau jeu ce n'est pas Paris mais bien le Marseille du Loco (motive...j'assume).
Depuis son arrivée , les équipes de l1 jouent de plus en plus l'offensive , et je dis ça car beaucoup de personnalité du foot ( joueur , entraîneur , consultant ) ont loué l'état d'esprit des olympiens d'aller toujours vers l'avant , je suis sur que cela les a influencés .

Je dirais même plus , qu'à chaque fois qu'une équipe rencontre l'OM , elle est forcé de jouer l'offensive car sans cela elle se fera écraser .
A part peut être Lorient en seconde mi temps , pas une seul équipe a bétonné face à l'OM , ce qui est une nouveauté en soi , et cela grâce au schéma de Bielsa qui force les autres équipes à attaquer ( la notion de déséquilibre !)

Sans Bielsa , on aurait eu une saison beaucoup plus morne j'en suis persuadé ( surtout avec le déclin de Monaco )


quand je parle de la locomotive PSG c'est en terme de puissance de feu on va dire, faut pouvoir suivre le rythme. C'est pas avec Laurent Blanc qu'ils vont s'améliorer.
Cependant, je pense que OUI Bielsa fait du bien, mais je crois qu'il faut surtout remercier le Barca de Guardiola. C'est à partir de là que les clubs et entraineurs ont commencé à parler de politique de beau jeu (ou du moins offensive) à inculquer, et ça dès les centres de formation. A voir si ça se confirme dans l'avenir...
revoyons donc les pronos de Bengous :

Toulouse/Monaco : N "ça va être un match très ennuyeux" - faux
PSG/Nantes : N - faux
Bordeaux/Lorient : 1 "Une bonne victoire bordelaise"- bon
ASSE/Bastia : 1 - bon
Rennes/Montpellier : 1 "il ne devrait pas y avoir photo" - faux
ETG/Lyon : 1 "Faut se calmer un peu, c'est un jockey, le mec, " - faux
Reims/Guingamp : 1 "Quel match en bois ! Je vois une petite victoire à domicile de Reims" - faux
Lens/Lille : 1 "La ferveur des Lensois va faire la différence" - faux
Marseille/Metz : 1 - bon

3 bons résultats, champion !
DocteurHappy Niveau : CFA
Sauf que Guardiola s'est lui même inspiré de Bielsa , il est la notre Loco , dans le Turfu
Bring back our Planus Niveau : DHR
Message posté par DocteurHappy
Sauf que Guardiola s'est lui même inspiré de Bielsa , il est la notre Loco , dans le Turfu


Logique implacable ;)
Will & Jeffrey Niveau : DHR
Message posté par DocteurHappy
Je sais que beaucoup ne seront pas d'accord , mais la locomotive du beau jeu ce n'est pas Paris mais bien le Marseille du Loco (motive...j'assume).
Depuis son arrivée , les équipes de l1 jouent de plus en plus l'offensive , et je dis ça car beaucoup de personnalité du foot ( joueur , entraîneur , consultant ) ont loué l'état d'esprit des olympiens d'aller toujours vers l'avant , je suis sur que cela les a influencés .

Je dirais même plus , qu'à chaque fois qu'une équipe rencontre l'OM , elle est forcé de jouer l'offensive car sans cela elle se fera écraser .
A part peut être Lorient en seconde mi temps , pas une seul équipe a bétonné face à l'OM , ce qui est une nouveauté en soi , et cela grâce au schéma de Bielsa qui force les autres équipes à attaquer ( la notion de déséquilibre !)

Sans Bielsa , on aurait eu une saison beaucoup plus morne j'en suis persuadé ( surtout avec le déclin de Monaco )


En effet je ne suis pas d'accord, enfin pas pas sur tout.

C'est vrai que Bielsa a amené quelque chose de novateur en Ligue 1, c'est indéniable. Dans la manière d'aborder les matchs, leur intensité (pressing de ouf), je te l'accorde c'est vraiment sympa à voir.
Mais svp les Marseillais, on dirait que l'arrivée de Bielsa vous a fait oublier ce qu'était la Ligue 1 avant (parce que c'est bien ça le débat).

L'année dernière, plein d'équipes proposaient un jeu vraiment sympa :
- le PSG qui je trouve a réalisé une saison de dingue (qualitativement et quantitativement)
- Monaco qui a réussi également une saison de dingue tout en proposant un jeu offensif (Merci Ranieri et surtout James), mais qui a été un peu zappée vues les performances du PSG (c'est un supporter Monégasque qui te parle)
- Saint-Etienne qui était vraiment costaud, et qui proposait du jeu également.
- Lyon et Marseille également malgré quelques difficultés.

Bref, chaque année on a le droit à notre lot de 4/5 équipes qui prônent un jeu offensif. La Ligue 1 est cyclique, cette année Marseille est capable de suivre le rythme du PSG, l'année dernière c'était Monaco, l'année prochaine ce sera Bordeaux (nan je rigole).

Et sinon, si les adversaires ne bétonnent pas contre Marseille, c'est parce qu'il y a des contres à jouer à chaque fois. Bielsa en demande tellement à ses joueurs qu'ils ne peuvent pas respecter 100% des consignes pendant 90 min (pressing, marquage individuel (parfois), attaque à 5 voire 6 joueurs etc...). C'est ce qui fait que les matchs de l'OM sont supers à regarder parce qu'on est sûr de pas s'ennuyer.
Marseille va peut-être subir 4 occasions pendant le match, mais par contre eux ils en auront 10 !
L'efficacité (défensive ou offensive) est le facteur clé des matchs de l'OM. A chaque fois ils ont les occas' (ce qui n'est pas donné à toutes les équipes), après faut les mettre au fond. C'est la différence entre le nul à Lorient et la victoire contre Metz par exemple.
Regarde les défaites contre Lyon et le PSG, au final, ils perdent, mais avec une plus grande efficacité ils pouvaient ramener le nul voire la victoire (contre Lyon surtout).

(désolé pour le pavé).

Peace.
Nietzsche ta mère Niveau : District
Mais quel pied !! Elle m'a foutu un de ces barreaux cette journée ! C'est ça le foot qu'on aime ! Des buts, du suspens, une envie d'attaquer ! Rien que pour Montpellier à l'extérieur ils gagnaient déjà 3/0 ils auraient pu faire tourner mais non ils plantent le 4ème !

Pourvu que ça dure !
Ballon d' or-mones Niveau : DHR
Message posté par Bring back our Planus


mais je crois qu'il faut surtout remercier le Barca de Guardiola. C'est à partir de là que les clubs et entraineurs ont commencé à parler de politique de beau jeu (ou du moins offensive) à inculquer, et ça dès les centres de formation. A voir si ça se confirme dans l'avenir...


T'es bien gentil avec ton Guardiola mais les vrais savent que la référence du jeu offensif c'est Znedek Zeman un point c'est tout.
C'est comme suite à, c'est toléré parce que peu de monde sait correctement parler. Mais c'est faux, cette formule n'accentue rien, puisque même accentue déjà l'objet cité après, alors que voire fait appartenir à une catégorie suscitée un objet suscitant un débat par rapport à ses caractéristiques considérées comme n'étant pas toutes ni toujours conformes aux principes dudit groupe.
Message posté par DocteurHappy
Je sais que beaucoup ne seront pas d'accord , mais la locomotive du beau jeu ce n'est pas Paris mais bien le Marseille du Loco (motive...j'assume).
Depuis son arrivée , les équipes de l1 jouent de plus en plus l'offensive , et je dis ça car beaucoup de personnalité du foot ( joueur , entraîneur , consultant ) ont loué l'état d'esprit des olympiens d'aller toujours vers l'avant , je suis sur que cela les a influencés .

Je dirais même plus , qu'à chaque fois qu'une équipe rencontre l'OM , elle est forcé de jouer l'offensive car sans cela elle se fera écraser .
A part peut être Lorient en seconde mi temps , pas une seul équipe a bétonné face à l'OM , ce qui est une nouveauté en soi , et cela grâce au schéma de Bielsa qui force les autres équipes à attaquer ( la notion de déséquilibre !)

Sans Bielsa , on aurait eu une saison beaucoup plus morne j'en suis persuadé ( surtout avec le déclin de Monaco )


Je ne sais pas si les équipes de L1 sont déjà influencées par l'OM de Bielsa (pour être honnête, ça m'étonnerait), mais ce qui est certain c'est qu'il ouvre des perspectives au football français (championnat(s) + équipe(s) nationale(s)), qu'il est presque susceptible de le révolutionner si on lui emboîte le pas...

Je ne sais pas si c'est l'endroit le plus propice pour en parler, mais en gros, Bielsa est en train de prouver qu'on peut pratiquer un football offensif de qualité avec les même ingrédients franco-français de toujours, leurs mêmes avantages et leurs mêmes lacunes, simplement en modifiant la recette.
Message posté par Ballon d' or-mones


T'es bien gentil avec ton Guardiola mais les vrais savent que la référence du jeu offensif c'est Znedek Zeman un point c'est tout.


"les vrais" devraient peut-être savoir que c'est Zdenek Zeman et non Znedek alors
Message posté par Ballon d' or-mones


T'es bien gentil avec ton Guardiola mais les vrais savent que la référence du jeu offensif c'est Znedek Zeman un point c'est tout.


"les vrais" devraient peut-être savoir que c'est Zdenek Zeman et non Znedek alors
Gwada BOYZz an kounia mmw Niveau : DHR
Beauvue et Mandanne c'est plutot la connection guadaloupéènne mais bon...
Beauvue = guadeloupe et mandanne = la réunion
DH, il y a des gros scores aussi, mais c'est quand même tout pourri.

Non, ce qu'il faut voir, c'est vraiment qu'au delà des scores, il y a vraiment eu un super état d'esprit. ET quels buts. Un Reims/Guigamp, sérieux, qui aurait voulu se planter devant son écran pour mater ça. Un Reims/Guingamp au milieu de l'hiver, ça donne juste envie de se blottir au coin de feu en faisant un petit somme en attendant que ça passE.

ET finalement, ce fut u,n gros match de folie, des rebondissements et de buts incensés!!!! Pareil pour ETG Lyon, où le scénario est juste dingue. ET quel coup franc de Barbosa!

Non, sérieux, merci Cherif d'avoir noté cette petite anomie dans le cours trop tranquille de notre bonne vieille Ligue 1.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 20