Vive la France unie !

Salaud de Raymond ! Il avait dit 23 joueurs et devant Laulau Ferrari, il nous en revend 30 ! Bon, c'est mieux, c'est plus rassembleur, ça fait plaisir à tout le monde. Du classique dans l'ensemble. Des "surprises" : M'Vila, Planus et Valbuena. Trois grands absents : Pat Vieira, Karim Benzema et Zahia D. Il faudra désormais attendre le 1er juin, au plus tard, pour connaître la liste définitive des 23.

Modififié
0 0
Sincèrement, on se doutait bien que Ray ne donnerait pas les 23, “cash”, ce soir. Déjà, quand il avait insisté avant sur les sept réservistes, il suffisait juste d'additionner : 23 + 7 = 30. Ray s'est-il dédit ? Oui. C'est grave ? Non, on s'en fout : beaucoup de sélectionneurs en ont fait autant. Alors ? Alors, c'est plus sage. Faut prendre son temps... Mais c'est aussi de redoutables épées de Damoclès que l'encadrement des Bleus a voulu faire peser sur un paquet de joueurs. En 98, Aimé Jacquet, même s'il s'en est constamment défendu, a choisi de virer 6 joueurs de Clairefontaine au dernier moment, pour garder sous pression une bonne douzaine de joueurs qui s'interrogeaient sur leur devenir pour la Coupe du Monde qui allait débuter. Ray Strange avait procédé de même en 2008, avec le coup des hélicos de Tignes. Jacquet avait réussi son coup, pas Ray... Et aujourd'hui ? On verra par la suite, mais ce qu'on peut dire, c'est que la guerre psychologique au sein des 30 a commencé, et qu'il va falloir avoir les nerfs solides. Quelques exemples... Les gardiens. Lloris et Mandanda, c'est OK, mais après, big clash en perspective entre Carrasso et Landreau. Ceci dit, on n'imagine mal Domino refaire à Micka le coup du chocolat et de l'hélico... Reste que Landrovski devra quand même assurer pour passer devant Cédric. Idem en attaque : on peut penser que Valbuena et Briand vont se battre pour une place à droite. Même s'ils peuvent être exclus finalement tous les deux le 1er juin ! Et c'est là que le jeu est cruel : s'ils sont virés tous les deux, ça fera quand même réfléchir tous les autres qui restent, trop heureux et soulagés d'en être, donc prêts à se motiver. Voilà, Ray Strange est cruel, mais il avait bien prévenu tout le monde ces dernières semaines dans toutes ses interviews : il ne ferait pas de cadeaux...



Discipline et coups de fusil


Benzema shooté, Vieira dropé, Escudé scudé, Boumsong boumé, Nasri outé. Concernant Benz, on s'en doutait, justement par rapport au discours “disciplinaire” de Ray. Plus que l'affaire Zahia, Karim paye une saison en demi-teinte, et surtout ses propos mal venus sur sa condition de remplaçant lors de France-Roumanie. Ray s'est expliqué sur le cas Benzema : « Il est jeune, il pourra jouer d'autres compétitions » ... Une explication qui marche sûrement aussi pour Nasri, autre “jeune” de la bande. Le coach s'est donc débarrassé d'un emmerdeur, Karim, “complice” de Ribéry, autre gros emmerdeur. Nasri, emmerdeur secondaire, mais coupable de crime de lèse-Henry au fond du car en Suisse, est aussi passé au vide-ordures. Malaise, cependant : Karim reste un fabuleux footballeur... Mais, alea jacta est ! Pas de sentiments, et tant pis pour Lizarazu, fan inconditionnel du Benz...


Pat Vieira, c'est fini !


Rien à dire. C'est pas une surprise. Pat le Grand Frère ne sera pas là, des problèmes de gestion du groupe en prévision ? Oui et non. Oui, parce que sa voix portait, en tout cas plus que celles de Gallas et de Henry. Non parce que, comme rappelé plus haut, il n'y a plus trop besoin de lui : le premier choix de 30 joueurs maintient sous pression l'ensemble du groupe jusqu'au 1er juin. Ceci dit, quand l'équipe-type sera constituée (elle est quasiment faite !), les problèmes de ceux qui ne jouent pas resurgiront... Mais bon : depuis l'Euro 2008, et son statut de joueur diminué, Pat ne fédérait plus. Et lors de ses derniers matchs, sa lenteur faisait peine à voir... En passant, un grand merci à Pat Vieira pour tout ce qu'il a apporté aux Bleus. Dur de chambrer un type comme lui, le Sénégalais de naissance tenait à tout prix à jouer la première Coupe du Monde en Afrique. Let it be... Enfin, les absences d'Escudé et de Boumsong sont des demi-surprises. Ils faisaient partie du groupe France mais au vu de leurs perfs respectives (surtout Escudé chez les Bleus), on n'est pas si étonné. Et Boumsong a chopé blessure sur blessure ces derniers temps, alors exit...



Bizuts et rappelés du contingent


Carrasso, Rami, M'Vila, Planus, Valbuena in : super ! Sauf que zéro sélection pour les cinq zozos. OK, Rami et Carrasso avaient déjà été appelés dans le groupe, mais sans entrer en jeu. Première remarque : ces cinq-là peuvent passer à la trappe d'ici le 1er juin, il ne faut donc pas s'emballer. Néanmoins, quand on regarde les autres défenseurs axiaux du groupe (Gallas, Squillaci, voire Abidal), on se dit qu'il y a peut-être encore une place à prendre en central, et qu'a priori, Adil Rami tient la corde grâce à son antériorité. Comme beaucoup d'esprits très mal tournés, on ne peut s'empêcher de penser que ces bizuts sont là pour faire plaisir à la France du foot, TOUTE la France du foot : M'Vila, c'est Rennes (équipe sympa), Valbuena, c'est l'OM (équipe super sympa, championne de France, donc trois Marseillais potentiels avec P'tit Vélo, Mandanda et Ben Arfa), Planus c'est Bordeaux (équipe très sympa) et Rami, c'est Lille (équipe vachement sympa, donc deux dogues : Rami et Landreau). Résultat des courses ? Toute la France du foot est représentée dans cette présélection ! Qui peut détester ce groupe élargi, où toutes les grandes équipes hexagonales sont présentes, hein ?! Vive la France, nom de Dieu de bourrin de la Somme ! Vive la France, vive les Bleus et vive Ray-le-Rassembleur !


A part ça, quelques joueurs “à la marge des Bleus” figurent bien dans la liste. Des gars qui ont déjà joué en Bleu, donc pas des novices : en premier Djibril Cissé (il a carburé en Grèce, Ray l'adore et puis on savait qu'il s'entraînait avec l'OL), Rod Fanni, Abou Diaby (demi-surprise agréable), Jimmy Briand et Hatem Ben Arfa. Un commentaire sur Ben Arfa : une demi-surprise parce que malgré son talent, il n'est pas titulaire à part entière à l'OM. Hatem est très certainement considéré comme un remplaçant de luxe, un joker qui peut rentrer dans le dernier quart d'heure pour “secouer les lignes”. Bravo pour lui : on lui souhaite d'être parmi les 23 et d'illuminer l'attaque des Bleus. Reste que le statut d'Hatem ne change pas : c'est toujours la boule de pétanque qu'on se garde pour la fin. Pas sûr qu'à moyen terme, ce statut le fasse réellement progresser...



Épilogue


Attention ! Ces trente n'iront pas tous à Tignes. Seulement 23 ou 24, d'après Ray Strange. Bon, ben voilà, on en a eu 30 et on aura 23, puis 11. Les 11 titulaires... Mais, tout ça, on s'en fout un peu. Que Ray Strange et ses acolytes sélectionnent qui ils veulent, après tout, c'est leur boulot et ils ont des infos que nous n'avons pas. Dont acte... Le vrai boulot, maintenant, sera de faire que ces 30 puis 23 “vivent ensemble” et que les 11 sur le terrain “jouent ensemble”. C'est déjà pas évident, mais en plus, il va bien falloir aussi mettre en place l'essentiel : un schéma de jeu, une identité collective. Hé ouais, Raymond ! Qui joue, on s'en fout un peu. « Comment on joue, c'est ça qui compte » . Signé Raynald Denoueix...





GARDIENS : Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille), Cédric Carrasso (Bordeaux), Mickaël Landreau (Lille).

DÉFENSEURS : Bacary Sagna (Arsenal/ANG), Eric Abidal (Barcelone/ESP), William Gallas (Arsenal/ANG), Patrice Evra (Manchester United/ANG), Rod Fanni (Rennes), Adil Rami (Lille), Sébastien Squillaci (Séville/ESP), Gaël Clichy (Arsenal/ANG), Marc Planus (Bordeaux), Anthony Reveillère (Lyon).

MILIEUX DE TERRAIN : Jérémy Toulalan (Lyon), Lassana Diarra (Real Madrid/ESP), Alou Diarra (Bordeaux), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Abou Diaby (Arsenal/ANG), Yann M'Vila (Rennes), Florent Malouda (Chelsea/ANG).

ATTAQUANTS : Sidney Govou (Lyon), Franck Ribéry (Bayern Munich/ALL), Thierry Henry (Barcelone/ESP), Nicolas Anelka (Chelsea/ANG), Djibril Cissé (Panathinaïkos/GRE), André-Pierre Gignac (Toulouse), Mathieu Valbuena (Marseille), Hatem Ben Arfa (Marseille), Jimmy Briand (Rennes).

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Absents, levez-vous !
0 0