Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Vitaly Mutko non éligible à sa réélection

Modififié
À l'approche du Mondial 2018, le ballet russe continue de faire des siennes.

Le dernier rebondissement en date concerne un personnage central du football russe : Vitaly Mutko. Déjà vice-président de son pays et membre du Conseil de la FIFA, il est également directeur du comité d'organisation de la prochaine Coupe du monde. Une accumulation de casquettes qui frôle le conflit d'intérêts.

Et c'est justement pour cette raison que Mutko a été déclaré inéligible à sa réélection au conseil de l'instance du football mondial. Le rapport McLaren sur le dopage d'État en Russie, dans lequel il est cité, « n'est absolument pas entré en ligne de compte dans la décision » , a ajouté la source à l'origine de cette révélation. Vitaly Mutko continue donc d'éviter les injonctions à la démission de ses mandats footballistiques, comme le lui avait soufflé Gianni Infantino, le président de la FIFA, en septembre dernier, en raison de son implication dans le rapport McLaren.


Si Vitaly se fait du souci, il peut toujours adopter la stratégie Poutine : se mettre en retrait le temps du prochain mandat avant d'effectuer un retour fracassant. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:07 Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 71 Hier à 12:10 Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 103