Viré pour un match amical

Modififié
0 1
Un match amical contre le Milan AC, et puis s'en va. C'est la drôle d'aventure de l'Iranien Ali Karimi.



Le milieu de terrain joue actuellement pour le club iranien de Steel Azin. Mais il y a quelques jours, il a reçu une invitation des dirigeants de l'Al-Ahli, club où il a évolué de 2001 à 2005, pour prendre part au match de gala face au Milan AC. Ni une, ni deux, l'ancien du Bayern Munich a accepté, et s'est retrouvé sur la pelouse.



Sauf que l'histoire n'a pas du tout plu aux dirigeants de Steel Azin. Dès le lendemain, dans une interview au quotidien Arman, le manager du club, Saden Dorudgar, annonce le licenciement du joueur. Or, c'est déjà la deuxième fois qu'une telle mesure est prise à l'encontre de Karimi. L'an dernier, il s'était déjà fait virer après avoir été pris en flag en mangeant pendant le Ramadan. Finalement, il avait été réintégré.


Il n'aura a priori pas la même chance cette fois-ci. L'Al-Ahli sait comment se faire pardonner.


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bowyer prend trois matches
0 1