Viré pour allusions sexistes

Modififié
0 0
Andy Gray aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche. Ancien joueur d'Aston Villa et de Wolverhampton dans les années 70-80, Gray est aujourd'hui présentateur sur Sky Sports en Angleterre. Enfin, jusqu'à aujourd'hui.



Samedi, lors du match entre Wolverhampton et Liverpool (3-0 pour les Reds), lui et son compère Richard Keys se sont lâchés sur l'arbitre assistante Sian Massey. Lorsque la demoiselle a sifflé un hors-jeu, Gray s'est insurgé qu'elle ne devait « certainement pas encore comprendre la règle du hors-jeu » .

Au final, le ralenti a prouvé que Massey avait vu juste. Fustigé pour ces propos sexistes, Gray a subi le coup de grâce hier soir.

Un anonyme a posté sur YouTube une vidéo off du présentateur, lors d'une coupure pub, en train de caler son micro-cravate sous sa ceinture et de dire à la présentatrice : « Tu veux bien me le glisser à l'intérieur, chérie ? » . Classe.



Dans l'œil du cyclone, Gray a été convoqué dès ce matin par la direction de Sky Sports. Pas de demi-mesure, le présentateur a été immédiatement licencié pour "comportement inacceptable".

Adieu, son salaire annuel de 1,7 million d'euros. Adieu aussi sa femme ?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Arsenal prêt à cracher
0 0