En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Viré à cause d'un Tweet

Modififié
On ne le répétera jamais assez, mais Twitter peut faire des ravages. Marvin Morgan, attaquant de la modeste formation d'Aldershot, pensionnaire de League two en Angleterre –l'équivalent de la quatrième division–, vient d'en faire la cruelle expérience.

Après la défaite de son équipe lundi face à Hereford (1-2), le lascar est sorti sous les huées de la foule et a fait part de son énervement par l'intermédiaire d'un tweet bien senti : « Je voudrais remercier les fans qui m'ont sifflé à la sortie du terrain, a-t-il balancé avec un soupçon d'ironie. Où cela va-t-il vous mener ? J'espère que vous allez tous mourir » .

Ce pétage de plomb est revenu aux oreilles de ses dirigeants, qui ont décidé de virer purement et simplement le malotru, précisant sur le site officiel du club : « La prudence sera désormais requise dans toute utilisation des réseaux sociaux comme moyen de communication pour les joueurs et le staff » .

Ou ce qu'on appelle communément faire un exemple...


AP

SoFoot sur Twitter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 2 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17