1. //
  2. // Quarts finale
  3. // Villarreal-Sparta Prague (2-1)

Villarreal vient à bout du Sparta Prague

Modififié
0 10

Villarreal 2-1 Sparta Prague

e) pour Villarreal // Brabec (45+4e) pour le Sparta

Une victoire sous le signe du Lionceau.

Trois minutes de jeu, et Bicik tient à rendre hommage à Fernando. Alors que le gardien tchèque prend son temps pour dégager une passe en retrait, Cédric Bakambu monte au pressing jusqu'à contrer le dégagement, qui finit au fond des filets visiteurs. Derrière, le sous-marin jaune continue à attaquer et laisse ses hôtes la tête sous l'eau. Mais Bakambu est moins chanceux, et Bičík moins maladroit. Au contraire, Prague, qui a perdu Holek à la demi-heure, remplacé par Kovak, finit par égaliser. Au bout du temps additionnel, Brabec trompe Asenjo de la tête et sur corner. C'était la seule occasion franche pour les Tchèques, et le premier but encaissé à domicile par Villarreal en Europa cette saison.

La barre vient sauver Bičík dès l'engagement de la seconde période. Si le Sparta est moins dominé qu'en première période, il finit tout de même par craquer par l'inévitable Bakambu. L'ancien Sochalien, décalé par Denis Suárez, ouvre son pied pour tromper Bičík. Le gardien doit ensuite sortir une double parade contre les deux mêmes acteurs. Une dernière parade pour se rattraper dans les arrêts de jeu, et l'espoir demeure pour Prague. Sauf qu'en face, il y a Cédric Bakambu. Sept buts en dix matchs de Ligue Europa pour l'ancien Lionceau, tout de même.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa Par Eric Charpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    La victoire a un peu un goût amer pour Villarreal... Honnêtement avec un peu de réalisme ça doit faire 4-0.

    Le plus surprenant c'est qu'on ne retiendra que l'énorme bourde du gardien de Prague (incroyable au passage de voir deux buts aussi similaires après celui d'Ibra hier) alors qu'il sort en fin de compte un excellent match : une demi-douzaine d'arrêts décisifs...

    A l'inverse, Asenjo, inexplicablement titularisé à la place d'Areola (semblerait que Marcelino veuille se mettre à la mode Real-Barça d'alterner les gardiens entre Liga et coupe d'Europe) est pas totalement irréprochable sur l'égalisation.

    Mine de rien personne n'a vraiment su profiter de son match à domicile dans ces quarts allers de Ligue Europa...
    Et Bakambu, qui n'en fini plus de planter!
    Bon, vu le déroulement du match, j'ai serré les fesses pendant toute la seconde période pour que l'addition ne soit pas trop salée avant le retour à Letnà la semaine prochaine.
    Bon, clairement Villareal est meilleur (comme prévu), mais il y a toujours moyen de gratter un petit exploit au retour, avec notamment le retour espéré de Lafata dans le 11.
    Allez, un petit but du genou ou de la hanche pour le 1-0, je prends.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 10