Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Villarreal (1-1)

Villarreal torpille le record du Real

À l’image de leur capitaine Sergio Ramos, les Madridistas ont soufflé le chaud et le froid face à Villarreal. Finalement contraints au partage des points (1-1), ils restent aux commandes de la Liga, mais doivent s’arrêter à seize victoires de rang, tout comme le Barça de Guardiola en son temps.

Modififié

Real Madrid 1-1 Villarreal

Buts : Ramos (48e) pour le Real // Bruno (45e) pour Villarreal

Sergio Ramos est un pyromane. Capable d’éteindre des débuts d’incendie, le capitaine des Merengues peut également en déclencher. Un double visage qu’il étale encore une fois pour cette réception de Villarreal, au grand dam des cardiologues madrilènes. D’abord coupable d’une mimine baladeuse dans sa surface, cette fois réprimandée – contrairement à sa simulation réussie sur la pelouse de l’Espanyol –, et transformée d’une panenka par Bruno le capitaine de Villarreal, l’Andalou se rattrape sitôt de retour des vestiaires. D’un coup de casque qui le caractérise, il s’élève au-dessus de la mêlée et remet les compteurs à zéro. La réaction d’orgueil est notable, mais l’indiscipline et le double visage du capitaine rejaillissent sur ses partenaires, incapables de perforer le sous-marine jaune lors du premier acte, puis enfin intenses lors du second. De fait, bien qu’égalé depuis dimanche dernier, le record de succès consécutifs en Liga n’est pas amélioré. Mais que les hommes de Zidane se rassurent, ils conservent leur première place de la Liga et peuvent attendre en toute quiétude le résultat du choc opposant ses deux concurrents.

Luka manque et tout est dépeuplé


À l’heure de la présentation des vingt-deux titulaires, le Bernabéu se pince. Luka Modrić, dépositaire du jeu merengue et homme fort du début de saison, n’apparaît même pas sur le banc de touche et dégrise l’humeur de ses supporters, désireux d’en finir avec le record de Pep Guardiola. Mais plus encore que les mines des spectateurs, cette absence détraque le système nerveux du onze madridista. Sans sa boussole, mais avec la présence de James et de Kovačić, il gagne en mauvais placement et perd en maîtrise tactique. Si bien que malgré une légère domination, le Real Madrid et sa BBC ne disposent d’aucune occasion franche, une tête de Benzema repoussée par Asenjo mis à part. A contrario, Villarreal se la joue diesel. D’abord emprunté et sans verticalité, le trio composé par Bruno, Trigueros et Dos Santos dicte progressivement son tempo. Après un avertissement de l’ancien canterano de la Fabrica, alias Cheryshev, repoussé par Casilla, ce milieu construit même l’ouverture du score et punit les fautes techniques de Varane et disciplinaires de Ramos, de Madrilènes en manque d’idée.

Le double visage de Sergio


À défaut de créativité, le Real décide de miser sur ses forces intrinsèques. Autrement dit, le schizophrénique Ramos, emblème des deux dernières Ligues des champions madridistas, mais incapable de maintenir sa concentration sur toute une année de Liga, y va de son coup de casque salvateur. De retour au contact, les Madrilènes continuent d’appuyer sur l’accélérateur. Benzema, d’une tête qui rase le poteau, puis Bale, d’une frappe trop peu enroulée, y vont ainsi de leurs tentatives. Quant à l’autre composant de la BBC, Cristiano Ronaldo, il se montre plus chafouin que décisif et écope d’un avertissement symbole de sa prestation. Même les entrées successives des jokers Lucas Vázquez et Morata n’arrivent pas à trouver la faille, ce qui crispe d’autant plus un Bernabéu qui voit déjà le record en solitaire lui filer entre les doigts. Une impression que confirme un peu plus Sergio Asenjo, auteur d’une parade décisive sur l’ancien de la Juve, puis qu’officialise l’arbitre après un temps additionnel étouffant mais inutile pour le leader de la Liga.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 9 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! il y a 11 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
    il y a 5 heures Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 3
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
    il y a 10 heures Gignac va prolonger aux Tigres 7 il y a 11 heures Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2