1. //
  2. // Quarts
  3. // Prague-Villarreal (2-4)

Villarreal profite du printemps de Prague

Modififié
848 6

Sparta Prague 2-4 Villarreal

Buts : Dočkal (65e) et Krejčí (71e) pour le Sparta // Bakambu (5e, 49e), Castillejo (43e) et Bruno (45e) pour Villarreal

Comme en Ligue des champions, l’Espagne aura bien deux prétendants à un ticket pour la finale de la Ligue Europa, prévue à Bâle le 18 mai prochain.

En déplacement sur le terrain du Sparta Prague, Villarreal devait conserver son avantage acquis au match aller (2-1). La confirmation de la supériorité des hommes de Marcelino ne s’est pas fait attendre, puisque sur un ballon en profondeur, Cédric Bakambu remporte son face-à-face et ouvre le score (4e). Dans un stade forcément moins bruyant, la révolte tchèque prend ensuite de l’ampleur, mais ni Bořek Dočkal ni Ladislav Krejčí ne parviennent à trouver le cadre de l’imperturbable Alphonse Areola. De son côté, le sous-marin jaune fait chauffer ses turbines, et Samu Castillejo double la mise d’une belle reprise (43e). Déjà mal embarqué pour la qualification, le Sparta encaisse même un troisième pion de Bruno Soriano avant la pause (45e). Là, c'est définitivement cuit.

Pour du beurre donc, les vingt-deux acteurs reprennent le chemin de la pelouse. Toujours pas en reste, les Amarillos vont aggraver le score grâce à l’inévitable Bakambu, auteur de son neuvième but en onze matchs de C3 (49e). Histoire de se faire à moitié pardonner pour leurs occasions manquées dans le premier acte, Dockal (65e), puis Krejčí (71e) allégeront la note pour les Rudi. Mais sans contestation possible sur cette confrontation aller-retour, la marche était trop haute pour le collectif pragois.

Vous la voyez arriver, cette finale 100% ibérique ?

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Note : 1
    À noter la compo de départ totalement YOLO du Sparta, avec derrière seulement un défenseur central et un latéral gauche de métier. Le reste c'était 2 relayeurs, 1 meneur de jeu, 3 ailiers et deux avant-centres.
     //  00:18  //  Aficionado de la Thaïlande
    Message posté par AlexMinot
    À noter la compo de départ totalement YOLO du Sparta, avec derrière seulement un défenseur central et un latéral gauche de métier. Le reste c'était 2 relayeurs, 1 meneur de jeu, 3 ailiers et deux avant-centres.


    Laurent Blanc like this- Thug life !
    Message posté par AlexMinot
    À noter la compo de départ totalement YOLO du Sparta, avec derrière seulement un défenseur central et un latéral gauche de métier. Le reste c'était 2 relayeurs, 1 meneur de jeu, 3 ailiers et deux avant-centres.


    j'espère que cette compo délirante est justifiée par des absences, sinon c'est vraiment absurde, le score de l'aller n'étant pas insurmontable

    mais bon le 1-2 du Madrigal était flatteur tant Villarreal avait eu d'occasions, ça s'est confirmé ce soir
    Visiblement c'est plus agréable de jouer à Villareal qu'à la play ou en D2 à Sochaux.

    92i.
    Sakho est vraiment un peu une chèvre en défense, mais c'est un putain de guerrier. Sa rage de la victoire à la fin du match était vraiment belle et communicative. Le protagoniste idéal pour des soirées folles en somme.
    Merde, je me trompe d'article, sorry du hs!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    848 6