Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Aston Villa/Manchester City (0-0)

Villa, version Rémi Garde, accroche Manchester City

Une première réussie pour Rémi Garde. Face à Manchester City, Aston Villa s'en sort avec le point du match nul (0-0). Un peu d'espoir et une opération maintien lancée pour l'ancien entraîneur de l'Olympique lyonnais.

Modififié

Aston Villa 0-0 Manchester City


Malgré la bonne volonté, la première fois est toujours difficile. Sur le papier, ce match ressemblait à un adolescent boutonneux tentant de faire succomber Emily Ratajkowski. Le dernier de Premier League face au leader. L'équipe qui cadre le moins face à la deuxième meilleure défense du Royaume. Finalement, Aston Villa a tenu. Transformée, l'équipe de Rémi Garde accroche un point face à Manchester City. Villa – qui restait sur 7 défaites lors des sept derniers matchs de championnat – rêve désormais d'une improbable opération maintien. En cas de victoire d'Arsenal dans le derby face à Tottenham, les Citizens perdraient leur première place.

Amavi et Carles Gil au top


Le made in France est encore à la mode en Angleterre. Malgré le fiasco de la fibre française de Newcatsle, Rémi Garde a tenu à relancer les recrues de Ligue 1. Pour sauver le club de Birmingham, l'ancien Lyonnais aligne Amavi, Gueye, Veretout et Jordan Ayew, buteur contre Tottenham lundi dernier. Après la minute de silence observée pour le Remembrance Day, les supporters venus à Villa Park sont prêts à exploser. Et les joueurs de Villa le leur rendent bien. Dès le coup d'envoi, les protégés de Rémi Garde conservent le ballon. Mais sur la première incursion mancunienne, Kolářov inquiète la très fragile défense des Villans. Rapidement, le plan de Rémi Garde se dessine. Carles Gil est à la manœuvre, et les latéraux Hutton et Amavi mettent en difficulté leurs homologues. Une légère domination qui ne plaît pas vraiment à Sterling. L'ancien de Liverpool martyrise Hutton sur son côté gauche. Sur le corner qui suit, Fernando manque l'ouverture du score en envoyant une mine au-dessus du but de l'hésitant gardien Bradley Guzan. La machine citizen se met en place au bout de vingt minutes. Mais Manuel Pellegrini est contraint de changer ses plans : Bony se blesse, et l'Espagnol Jesús Navas entre. Et cela se sent. Sans attaquant de pointe, les joueurs de Manchester peinent à inquiéter le gardien d'Aston Villa. Sur un corner extrêmement mal tiré par De Bruyne, Aston Villa se procure un bon contre. Mais Fernandinho et Kolářov viennent sauver Joe Hart. Cette rencontre s'enflamme enfin. Sur l'action suivante, Sterling s'écroule seul dans la surface. Puis Carles Gil gâche un très bon coup franc. Le dernier frisson de cette première période. Aston Villa, l'équipe qui cadre le moins en championnat, se procure très peu d'occasions, mais maîtrise tranquillement les offensives de City.

Guzan sauve les siens... de la tête


Au retour des vestiaires, les Villans sont en difficulté. Kolářov inquiète Guzan sur un coup franc puissant. Sur une tête de Sterling seul à bout portant, le gardien américain réalise un incroyable arrêt de la tête.


Les occasions s'enchaînent pour City, et Villa ne voit plus le ballon. Comme contre Tottenham, Carlos Sánchez maintient son équipe en vie. Coté frenchie, Jordan Veretout et Jordan Ayew sont en grande difficulté. Très en vue depuis le début de la seconde mi-temps, De Bruyne manque l'ouverture du score en tentant une madjer devant le but. Rémi Garde tente de remédier à l'apathie de son équipe en lançant Charles N'Zogbia dans l'arène, pour son premier match de la saison. Et le Français provoque la première occasion de Villa depuis la mi-temps. Fautif sur le premier but de Tottenham lundi, Clark sauve cette fois-ci son équipe avec un énorme tacle sur Navas. Comme en fin de première mi-temps, Villa joue en contre. Jordan Ayew offre un caviar à Bacuna, devancé par la sortie de Joe Hart. Et si Villa Park est bouillant depuis le début de la rencontre, l'entrée en jeu de Fabian Delph fait monter l'ambiance. Celui qui a passé six ans à Birmingham avant de rejoindre Manchester est hué par tout le stade à chaque ballon touché. À quelques minutes du terme, les esprits s'échauffent. Alors qu'il devait rendre la balle à City, Gestede envoie une énorme touche sur Hart et obtient un corner. L'attaquant béninois manque ensuite d'ouvrir le score et de créer une énorme polémique. City s'offre une fin de match folle. Fernando touche la barre, l'enroulée de Fernandinho frôle le poteau et Guzan sauve encore une fois son équipe avec un arrêt exceptionnel. Rideau. L'ère Garde débute bien. « Je ne suis pas un magicien, mais je peux sauver Aston Villa » , déclarait-il devant la presse anglaise. Et c'est plutôt bien parti.



Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:17 Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
Hier à 18:09 Gervinho vers Parme 16 Hier à 17:00 Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 Hier à 16:30 Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 26
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 13:30 Un match de Liga prochainement joué aux States 63 mercredi 15 août Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 13 mercredi 15 août Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28 mercredi 15 août La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 mercredi 15 août Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18 mercredi 15 août Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 mercredi 15 août À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5