Vilanova et ses relations avec Mourinho

Modififié
3 12
Tito Vilanova a donné aujourd'hui sa deuxième conférence de presse comme entraîneur du FC Barcelone. L'entretien a évidemment tourné autour de l'affaire du pugilat avec José Mourinho et de la décision de la Fédération espagnole de gracier le Special One, un scandale aux yeux d'une partie de la presse catalane.

« Je trouve ça légèrement fatigant que vous me parliez encore de cette histoire un an après. On a été sanctionnés, je l'avais accepté. Maintenant, la sanction est levée, je l'accepte tout autant. J'ai salué José la dernière fois que je l'ai vu. Je ne pense pas que nous ayons de mauvais rapports » , a expliqué le successeur de Josep Guardiola.

Concernant les propos de son président, Sandro Rosell, qui a établi une stratégie de riposte graduée pour répondre aux attaques des vilains Madrilènes, le coach du Barça n'est pas apparu tout à fait sur la même longueur d'onde que son boss : « Je répondrais aux piques du Real s'il y en a. Pourquoi présupposez-vous déjà qu'ils vont nous attaquer ? Cessons un peu de faire des plans sur la comète. »

Philosophe, le Tito. PGF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

De ce point de vue là, il a l'air posé le Tito ... C'est appréciable.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Et semble moins con* que son président.
Parce que l'ex soldat de la marque au swoosh en tient une sacrée couche.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 12