Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Man. United-Celta Vigo (1-1)

Vigo à deux doigts du rêve

Un petit United rejoint la finale de la Ligue Europa. Malmenés en seconde période par le Celta Vigo, les Red Devils sont passés très près de la correctionnelle, mais joueront une finale de prestige à Solna face à l'Ajax.

Modififié

Manchester United 1-1 Celta Vigo

Buts : Fellaini (17e) pour United // Roncaglia (85e) pour Vigo

Souviens-toi le 24 février 2016...

De la sueur, du sang et des larmes : à Old Trafford, on a vu deux combattants livrer une bataille intense, qui a attendu les toutes dernières secondes pour choisir son vainqueur. Et ce n'est pas le Vigo de Beauvue, mais bien l'United de Rashford qui rejoint l'Ajax en finale. Dur pour les Galiciens sur ce match retour, mais, ce soir, Manchester United avait trop d'expérience pour se faire éliminer.

Le Rash fort


Bienvenue dans le Theatre of Dreams. Enfin, surtout dans le théâtre, puisqu'en 2017 à Old Trafford, on peut entendre chanter les supporters adverses à l'occasion d'une demi-finale de Coupe d'Europe. Et que les visiteurs semblent plus accrochés à leur rêve de finale que leurs hôtes du soir, en témoigne un premier quart d'heure à sens unique. Manchester joue bas, Vigo fait parler son collectif et Aspas son pied droit. Mal pris par Darmian, l'Espagnol chauffe Romero pour une belle claquette. Sauf que les Galiciens ne le savent pas encore, mais Romero va continuer son échauffement tout seul. Pendant vingt-cinq minutes, United prend le jeu à son compte, à la suite du numéro d'otarie de Pogba et de ses quatre jongles pour lancer Rashford, trop court. Ce qui n'est pas trop court en revanche, c'est la tête de Fellaini. Et ses cheveux n'y sont pour rien, au contraire du centre de Rashford, sublime et déposé sur le front de la tige belge qui n'a plus qu'à mettre le front et le ballon au fond. 1-0, Manchester peut faire ce qu'il maîtrise le mieux : tenter d'enfoncer le clou immédiatement, à défaut reculer tranquillement pour attendre l'adversaire. L'occasion de voir Sisto frapper enroulé, Sisto frapper fort, Sisto centrer pour Wass, mais Vigo atteindre la mi-temps en position d'éliminé.

Claudio mal vu


Au fond, rien ne change vraiment pour le Celta qui reprend comme en première. Sauf que cette fois, lorsque les Mancuniens sortent, ils ne cherchent plus à tuer leur adversaire et on peut voir Mkhitaryan arrêter sa course pour attendre ses partenaires devant. Résultat, le ballon revient systématiquement devant les buts d'United et Old Trafford en vient à se lever lorsque Pogba obtient une petite faute défensive. Peut-être qu'il sait, le public rouge, que Vigo a toujours marqué à chacun de ses déplacements en Ligue Europa cette saison. Et qu'un pion promettrait une grosse pression sur les buts des boys de Mourinho. Corner après corner, le danger est écarté, jusqu'à cette tête maligne de Roncaglia pour ne pas faire mentir les statistiques. Cinq minutes à jouer, ça va être sanglant.

De fait, tout le monde s'embrouille. Des poussettes, des grands mots et un M. Hategan qui ne fait pas dans le détail : rouge pour le buteur, rouge pour Bailly, et jouez messieurs. Les Red Devils sont en feu, une saison entière de petite Coupe d'Europe pour ce moment. Un moment qui n'est pas loin de tourner au tragique quand, à cinq secondes du terme, Beauvue choisit de ne pas frapper et passe à Guidetti qui manque son contrôle. Non, vraiment, cette finale de Ligue Europa devait se refuser aux Lyonnais.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa



    Par Éric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
    À lire ensuite
    L'Olympique gâché