Vidéos: envahissement de terrain à l'égyptienne

0 1
Zamalek-Club Africain, seizièmes de finale de la Ligue des Champions de la CAF. A l'aller, les Tunisiens s'étaient imposés 4-2. La mission était on ne peut plus claire pour les Egyptiens: gagner par deux buts d'écart.

Les Cairotes avaient bien entamé la partie, ouvrant le score à la 29ème minute par l'intermédiaire de Mahmoud Fathallah. Mais les Tunisois ont égalisé neuf minutes plus tard grâce à un superbe coup franc de Wissem Ben Yahia:








Le Zamalek ne s'est pas relâché pour autant, et Hussein Yasser a même donné l'avantage à son équipe juste avant la mi-temps. Mais en seconde période, les supporters cairotes ont compris que ça sentait mauvais, que leur équipe ne mettrait jamais ce deuxième but tant attendu. Aussi ont-ils purement et simplement d'envahir la pelouse, et à frapper tout ce qui bouge:








Au final, le match est arrêté, le Club Africain se qualifie pour les huitièmes. Quant aux Egyptiens, ils ont décidé de jouer la carte de l'accalmie devant les Tunisiens, tout en pointant du doigt leurs propres erreurs. Le quotidien Al Ahram parle d'absence de sécurité: «  Les supporters ont déferlé sur la pelouse en profitant de l'absence des forces de sécurité, sans aucune justification ni raison, ce qui a placé nos frères tunisiens dans une situation difficile, une fin marquée par une anarchie, une insécurité et une élimination assortie de sanctions contre le Zamalek » , et dénonce le comportement de ses supporters, qui n'avaient pas besoin de cela: «  Toujours est-il qu'ils (supporters) nous ont mis dans l'embarras devant nos frères tunisiens et le monde du ballon rond tout entier, en l'absence des forces de sécurité dont les quelques agents présent ont dû assister impuissants au spectacle désolant » .


No comment.



AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
On se croirait au stade de france...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1