Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Vidéo : Le discours facétieux de Mourinho

Modififié
Sacré José.

À l'occasion de la cérémonie du Chelsea Player of the Year, José Mourinho a prononcé un discours toujours aussi provocateur, mais à prendre au second degré. Il commence fort en disant que l'année dernière, « Chelsea a battu deux fois l'équipe championne et l'équipe qui a terminé seconde (Manchester City et Liverpool) et pourtant on a dit qu'ils méritaient d'être là. »

Ensuite, grâce à des graphiques fictifs, le Mou s'est attaqué à Manchester United, le décrivant comme une équipe « qui aimerait jouer sans les cages puisqu'elle joue très bien et garde tout le temps la balle, mais ne marque jamais » . Manchester City en prend pour son grade puisqu'il est décrit comme une équipe qui voudrait jouer « sans cage de peur d'encaisser des buts » . Quant à Arsenal, qui joue un football magnifique, il souhaiterait « ne jouer qu'entre janvier et avril » .

Le Special One a fini avec un peu d'autodérision en décrivant son équipe. « Chelsea a voulu jouer avec les règles, c'est-à-dire en marquant un but de plus que l'adversaire. Parfois, elle en a mis beaucoup, d'autres fois, elles s'est contentée d'en mettre un seul et de garer le bus. »


Provocateur jusqu'au bout du bout.

Vidéo
KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Paulo Bento débarqué de son club chinois il y a 2 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 2
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom