Vidéo : Eto'o et ses sacs en plastique

0 3
On le sait et ca paraissait d'emblée plié, l'Inter a remporté samedi le Mondial des Clubs face à Mazembe sur un score de 3-0. Rien de bien surprenant, sauf si on évoque la célébration deuxième but, signé Samuel Eto'o.

Juste après avoir marqué, le Camerounais traverse en largeur le terrain, et rejoint Marco Materazzi en touche. Matrix lui file deux sacs en plastique, qui semblent chacun contenir une bouteille d'eau. Le temps de faire une petite danse, et d'être porté par son coéquipier. Oui d'accord, mais pourquoi des sacs en plastique ?

Le très sérieux Time Magazine, lui, a une vraie explication : lorsque Eto'o était gosse, au Cameroun, il « jouait pieds nus avec des ballons faits à l'aide de sacs en plastique, enveloppés ensemble et rassemblés avec du scotch » . Une manière de célébrer son but contre la première équipe africaine arrivée en finale de Coupe du Monde des clubs.







AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Moi ce qui m'intrigue ce ne sont pas les sacs plastiques d'Eto'o mais plutôt le gardien à 0'41.

C'est quoi ce bordel ?

Un genre de toc complètement débile ou juste manière de communiquer avec ses coéquipiers ?

Ou alors il croit lancer des lasers avec yeux sur Eto'o je sais pas.

Une théorie là-dessus aussi ?
Mdr, tu t'es gavé, j'avais même pas fait attention! Maintenant on comprend mieux pourquoi il y a eu 3-0!
Il s'agit d'un tic. Sorte de mouvement convulsif inévitable pour ceux qui en sont victimes, mais qui n'altère en rien ses performances athlétiques. Ça n'a rien de débile & ce n'est pas du tout une manière de communiquer. Juste un spasme incontrôlable.

NB. Kidiaba était de loin le meilleur GK du tournoi.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Cercueil et tête de cochon
0 3