Vidal quitte un entraînement du Chili

Modififié
0 12
Que fait Arturo Vidal quand quelque chose le contrarie ? Il prend ses cliques, puis il prend ses claques.

Après avoir perdu vendredi contre le Paraguay (2-1), lors du premier match de qualification pour la Coupe du monde 2018, le Chili semble vivre des moments difficiles. Selon le quotidien chilien La Tercera, hier en pleine séance d'entraînement, Arturo Vidal a tout simplement décidé de se barrer. La faute à qui ? Au nouveau sélectionneur, Juan Antonio Pizzi, improvisé arbitre au cours d'un petit match d'entraînement. Selon le joueur du Bayern, celui-ci aurait trop désavantagé son équipe avec ses décisions. Furieux, Vidal a décidé de se tirer. Le Chili reçoit mardi soir la Bolivie au Estadio Monumental de Santiago.

Espérons que l'arbitre n'ait pas la mauvaise idée de désavantager le Chili. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bon se barrer c'est fait, prochaine fois Arturo, retient ta respiration en tapant du pied.
La Verrati si je mens Niveau : Loisir
Aussi intelligent qu'il en a l'air
"Douchebag", ça se dit "Arturo Vidal" en espagnol il paraît
Salut le quadrilingue,

Cela se dit comment en français?

Didierdrogba Niveau : District
Ahah les coachs qui arbitrent les entrainements et qui faussent les petits matchs on connait tous ça et je confirme que ça met bien la rage!
Message posté par Didierdrogba
Ahah les coachs qui arbitrent les entrainements et qui faussent les petits matchs on connait tous ça et je confirme que ça met bien la rage!


Oui ! Des fois tu as envie de lacher un "putain d'enculé d'arbitre"... Je n'ai jamais apprécié ce penalty imaginaire...
Message posté par Didierdrogba
Ahah les coachs qui arbitrent les entrainements et qui faussent les petits matchs on connait tous ça et je confirme que ça met bien la rage!


C'est quand même ouf qu'il arrive à se mettre dans un état pareil pour un match sans importance. Ca illustre quand même assez bien l'esprit de compétition sur développé du gars.
A noter la réaction de Pizzi, qui au lieu d'en faire un drame, a évacué la question en donnant raison à Vidal, reconnaissant que l'arbitre (lui-même) était particulièrement mauvais.
Voilà, simple, un petit trait d'humour et on n'en parle plus. J'ai l'idée que certains messieurs de la FFF et ailleurs pourraient s'en inspirer.
Ca ne l'empêchera pas de descendre du bus.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La boulette de Martinez
0 12