1. //
  2. //
  3. // Groupe C
  4. // Paris SG/Olympiakos (2-1)

Victoire et qualification: grec complet pour Paris

Ils ont eu chaud et ils n'auraient pas dû. Archi-dominateurs en première période, les Parisiens ont bien failli concéder le match nul après l'expulsion de Marco Verratti. C'était sans compter sur Edinson Cavani, qui avait des envies de qualification et de première place.

Modififié
655 49

Paris S-G - O. Le Pirée
(2-1)
Ibrahimovic (6'), E. Cavani (90') pour Paris S-G , K. Manolas (80') pour Olympiakos Le Pirée.


78 selon l'Opta, 72 pour l'UEFA, 75 pour Canal+ qui coupe la poire en deux. On ne parle pas du budget transferts du Paris Saint-Germain cet hiver, mais de la possession de balle de l'équipe de Laurent Blanc après quarante-cinq minutes d'une rencontre de Ligue des Champions. Certes, l'Olympiakos ne soulève pas autant que son adversaire du soir à la salle de muscu. Au vrai, l'opposition proposée par les Grecs a même été assez limitée. Mais si les coéquipiers de Gaëtan Bong n'ont pas touché une bille, c'est aussi parce que ce PSG version Laurent Blanc fait preuve d'une maîtrise technique et tactique impressionnante jusqu'à l'exclusion précoce de Marco Verratti. Une vraie bêtise de gosse, pas la première qui a bien failli coûter deux points à la bande à Zlatan. Mais ça, c'était sans compter sur ce génie de Cavani. El Matador marque toujours, disait Auriemma, commentateur officiel du Napoli. Le PSG est qualifié et assuré d'être premier de sa poule.

Domination sans partage

Pour la 100e de Zlatan Ibrahimovic, le Paris Saint-Germain s'est fait beau. Dans son plus joli costume, le 4-3-3 avec le délicieux triangle Matuidi – Motta – Verratti en guise de nœud papillon, le onze parisien met vite les choses au clair : amis grecs, profitez du ballon quand vous l'avez, car vous ne le toucherez pas beaucoup. Très hauts dans leur couloir respectif, van der Wiel et Maxwell donnent du fil à retordre aux latéraux adverses. Pressés, les Grecs décident d'attendre leurs hôtes dans leur moitié de terrain. Peu d'espaces, donc, pour les coéquipiers de Thiago Motta, mais assez quand on a un milieu aussi à l'aise techniquement et un Cavani en mode Rahan. Nicolas Douchez a à peine le temps de demander une couverture pour ne pas se les cailler sur le banc de touche que van der Wiel déboule sur son côté droit. Pour la quatrième fois depuis le début de cette Ligue des Champions, le Batave sert parfaitement Zlatan Ibrahimovic qui, à bout portant, inscrit son 39e but en C1 pour fêter dignement sa 100e. On ne joue pas encore la 10e minute et les Grecs sont prévenus : il faudra se battre pour éviter la valise. Fer de lance de l'attaque de l'Olympiakos, Mitroglou parvient à se procurer quelques occasions sur les rares ballons que touchent les siens. D'abord sur une reprise de volée cadrée du gauche. Ensuite sur une frappe à l'entrée de la surface. Mais à chaque fois, l'attaquant de 25 ans trouve un bon Sirigu sur son chemin. Dans la foulée, Maniatis tente une volée sur un corner venu de la gauche, mais ne s'appelant pas Mendieta, le résultat est assez risible. Les visiteurs ont eu leur chance, c'est le moment pour eux de regagner leur surface et d'admirer. Admirer les allées et venues de ce chien fou de Lavezzi, dont le déchet ce mercredi soir est inversement proportionnel à la propreté affichée par les autres Parisiens. D'apprécier les nombreuses courses de Cavani, toujours au bon endroit au bon moment et même ailleurs. L'Uruguayen, lancé par une déviation de la poitrine délicieuse de Zlatan, balance une sacoche du gauche que Roberto détourne bien. Et Marco Verratti, dans tout ça ? Il s'éclate avec Motta et Matuidi et fait marrer son monde : auteur d'une main inutile, l'Italien feint d'avoir mal à l'œil, mais l'arbitre, pas dupe, lui colle un jaune.

Marco le Crado, Edinson le génie

Jaune comme le rire des supporters du PSG au retour des vestiaires. Auteur d'une deuxième « bêtise » , en l'occurrence une faute inutile au milieu du terrain, Marco le Crado prend un deuxième carton et laisse les siens à dix pour la quasi-totalité de la seconde période. Dans le rôle de Robert Pirès 2006, c'est Ezequiel Lavezzi, bidon en première période, qui cède sa place à Adrien Rabiot. Le rouge de Verratti offre un espoir éphémère à Michel, coach de l'Olympiakos, qui fait entrer Weiss pour opérer dans un dispositif plus offensif. « Retombée » à 65%, la possession de balle parisienne débouche sur quelques situations, mais pas de break. Zlatan sur coup-franc lointain ou Rabiot, du gauche à l'entrée de la surface, donnent du boulot à un excellent Roberto. Sur une action un peu anodine, Thiago Motta fait peur au Parc des Princes en s'écroulant au sol tel Julian Ross devant Mark Landers. Pendant ce temps, les Grecs continuent leur action, ce qui a le don d'agacer van der Wiel, qui décide de découper un adversaire pour mettre fin à ce manque de fair-play. Le Hollandais prend son jaune, tout comme Matuidi. La rencontre se tend, les minutes passent et le PSG commence à regretter de ne pas avoir fait le break dans son temps très fort. A peine entré en jeu à la place de Zlatan, Marquinhos se fait avoir sur corner par Manolas De La Bitas. A l'affut après une frappe de Sirigu, le Grec fusille le Sarde à bout portant et égalise. Les minutes défilent et le public du Parc pense que les oreilles de Marco Verratti sifflent déjà. Mais solidaire et parfaitement lancé par Marquinhos, Edinson Cavani ajuste parfaitement Michel en début de temps additionnel. Ce soir, le Matador régale : qualification et première place. Merci Cavani.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

22h35, l'arbitre siffle, 22h38 article publié ! Jolie!
Je serai supporter parisien, le Verratti des soirs comme ça me rendrait fou!
Sinon, plutot solide comme prestation, le PSG continue son petit bonhomme de chemin!
Message posté par loupvert13
Je serai supporter parisien, le Verratti des soirs comme ça me rendrait fou!
Sinon, plutot solide comme prestation, le PSG continue son petit bonhomme de chemin!


Je seraiS, désolé...
George Haggis Niveau : CFA2
Pierre Menes : "Cavani n'a aucune conduite de balle"
On parle beaucoup de Suarez mais son pote Cavani ca envoie aussi. La meilleur attaque de la coupe du monde, et de loin.
Marco ne comprendra visiblement jamais.
La maîtrise technique est là, mais qu'est-ce que c'est chiant à voir, le PSG (cette première mi-temps).
Et un petit but à la dernière minute, voilà qui devrait faire se soulever les cœurs d'émotion. En attendant, hâte de les voir contre une opposition digne de ce nom, et qu'éventuellement ils se transcendent, comme on dit.
"Vaffanculo cazzo" M. Verratti

Cavani vraiment un putain de joueur.. Cette débauche d'énergie.. Quel recrue
laudrup all night Niveau : Loisir
- En fait, Pierre Ménès qui t'explique le foot, c'est un peu comme si Scritch était ton sexologue.

- est-ce qu'avoir mal à l'oeil après avoir fait une main est plus absurde que montrer 4 quand on veut dire qu'on a fait 2 fautes ? Cazzo.

- le père de lavezzi était fan d'UFC, sa mère danseuse de tango, ce qui donne un joeur de foot dont il est inutile d'essayer de comprendre les mouvements.

- Gaëtan Bong ? Ok.

- Marquinhos sur le banc aurait étrangement écarté les jambes en couinant quand Weiss est entré en jeu.

- Mitroglou : "Oui, je m'occupe de mon visage comme une pute de luxe de son pubis"

- Ibra n'aime pas la Ligue des Champions, il aime la Ligue des Champions de France.

- Lolo : Pourquoi Thiago Silva gesticule comme ça ?
- Maké : Je sais pas, j'ai rien compris, je crois qu'il demande une augmentation pour jouer à dix contre onze.

- Personne ne saura jamais pourquoi Menez n'a pas eu le droit de casser quelques reins grecs en fin de match à la place de Lucas...

- Marquinhos-Cavani... Leonardo devant sa télé a crié " FFF, jé t'encoule ! J'ai fait oune dravail egzebzionnel !"

- Maxwell, en français s'il vous plaît : "Oui, on a la confiance...mais on a l'effectif." Réaliste, le mec.
Message posté par George Haggis
Pierre Menes : "Cavani n'a aucune conduite de balle"


Il m'a rendu fou ce gros bouffon. Si Cavani aucune conduite de balle, son pote Gomis il a quoi?
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Cavani dans l'axe = Cavani qui marque.

Je sais meme pas comment c'est possible d'isoler ce mec sur un coté quand on voit ce qu'il est capable de faire quand il est en numéro 9, il prend les espaces comme personne.

Mais bon, la culture du résultat fait qu'il n'y aura aucune remise en question de son positionnement, et quand il leur faudra affronter de grosses équipes, l'animation offensive de cette équipe ne ressemblera à rien car la qualité individuelle ne leur suffira plus pour faire la différence.

Sinon, Lavezzi... 30 millions... lol
George Haggis Niveau : CFA2
Yapaslefeu +1

Est ce qu'Ibrahimovic a deja ete aussi fort en club ? Faudrait etre une sacree banaste pour le foutre sur le banc. Et la culture du resultat Radamel putain mais ca veut dire quoi ca ??
Insubmersible les mecs...
Même à 10,aucune occas' concédé (ce but en carton n'est pas une occas')et une envie de jouer constante.
Sinon le 5e arbitre il sert à quoi sur le hors jeu ?

Je sais que c'est le job du juge de touche mais quand même il était à un mètre...

Bon un rouge un chouïa sévère (mais dans l'esprit ça se comprend), une mi temps à 10, un but hors jeu mais on gagne quand même. C'est bon ça :) 13 pts pépère...
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Message posté par RadamelFalcao
Cavani dans l'axe = Cavani qui marque.

Je sais meme pas comment c'est possible d'isoler ce mec sur un coté quand on voit ce qu'il est capable de faire quand il est en numéro 9, il prend les espaces comme personne.

Mais bon, la culture du résultat fait qu'il n'y aura aucune remise en question de son positionnement, et quand il leur faudra affronter de grosses équipes, l'animation offensive de cette équipe ne ressemblera à rien car la qualité individuelle ne leur suffira plus pour faire la différence.

Sinon, Lavezzi... 30 millions... lol


Tu connais le terme "équilibre" ?

Sinon, bravo à Swann pour la référence Olive et Tom, bravo à Laudrup pour celle à Sauvé par le Gong, et je tenais à dire que j'adore les musiques de Vladimir Cosma !
Ba je trouve le PSG très propre moi ça me rassure pas du tout pour dimanche.. Une maitrise collective asssez impressionnante et Cavani quel joueur le mec cours tout le temps partout !!

Sinon Veratti ma fais bien rire sur la main c'était magnifique c'est bête qu'il fasse cette grossière faute dès le retour des vestiaires .

Et on a eu un scoop aussi Matuidi était fatigué !! Non mais vous imaginez ?! Je savais pas ça possible !!
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Message posté par RadamelFalcao
Cavani dans l'axe = Cavani qui marque.

Je sais meme pas comment c'est possible d'isoler ce mec sur un coté quand on voit ce qu'il est capable de faire quand il est en numéro 9, il prend les espaces comme personne.

Mais bon, la culture du résultat fait qu'il n'y aura aucune remise en question de son positionnement, et quand il leur faudra affronter de grosses équipes, l'animation offensive de cette équipe ne ressemblera à rien car la qualité individuelle ne leur suffira plus pour faire la différence.

Sinon, Lavezzi... 30 millions... lol


J'avais oublié ton fameux "la culture du résultat" : très drôle.

Et ça veut dire que si Cavani jouait en pointe avec Ibra, et que les résultats étaient poussifs, tu serais pas en train de dire "avec tous les millions injectés, les résultats sont indignes... lol" ???

Tu es d'une malhonnêteté incroyable !
Bob le Flambeur Niveau : DHR
Message posté par Appelle-moi Jack !!!


J'avais oublié ton fameux "la culture du résultat" : très drôle.

Et ça veut dire que si Cavani jouait en pointe avec Ibra, et que les résultats étaient poussifs, tu serais pas en train de dire "avec tous les millions injectés, les résultats sont indignes... lol" ???

Tu es d'une malhonnêteté incroyable !


Laisse, déjà tant qu'il parle de Cavani dans l'axe (soit après chaque victoire du PSG), il nous fait pas le couplet sur Matuidi-a-pas-le-niveau et Zlatan-joue-mal-dans-les-matches-importants...
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Message posté par midgar
Sinon le 5e arbitre il sert à quoi sur le hors jeu ?

Je sais que c'est le job du juge de touche mais quand même il était à un mètre...

Bon un rouge un chouïa sévère (mais dans l'esprit ça se comprend), une mi temps à 10, un but hors jeu mais on gagne quand même. C'est bon ça :) 13 pts pépère...


Tu ne peux qu'accabler l'arbitre de touche sur ce coup, le 5ème arbitre est trop mal placé pour voir un hors-jeu, même si le mec est hors-jeu d'un demi-mètre !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
655 49