Vialli attaque Zeman

Modififié
1 39
En 1998, c'est une déclaration de Zdeněk Zeman qui avait déclenché l'enquête sur les éventuelles pratiques dopantes mises en place par le staff médical de la Juventus. Alors entraîneur de la Roma (comme actuellement), il avait déclaré que « le football devait sortir des pharmacies » .

Ex-entraîneur, désormais commentateur, mais surtout ancien joueur bianconero, Gianluca Vialli a remis cet épisode au centre de l'actualité. « Zeman est quelqu'un de très intelligent, mais c'est aussi un grand faux-cul, il livre les batailles qui peuvent lui servir et ignore les autres. Je ne lui ai jamais pardonné : il a jeté le doute sur ma carrière et celle de Del Piero, et il ne s'est encore jamais excusé » , a-t-il déclaré sur Radio 24.

Pour savoir si l'entraîneur tchèque est vraiment faux-cul, un bon test consisterait à lui demander ce qu'il pense de la dernière coupe de cheveux de son poulain à Pescara, Marco Verratti. ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je suis un supporter de la Juve mais comment lui donner tort à Zeman. Même Zidane disait qu'il y avait des trucs pas très nets que les médecins leurs filaient. Ca me fait mal de le dire mais le foot italien dans les années 90 n'était pas bien propre (Mr Cannavarro?. L'est-il encore aujourd'hui ?
Ah ! c'est que Zeman ... j'croyais qu'il attaquait Zlatan ...
C'est quoi ce délire à chaque fois avec la coupe de Verratti?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 39