Vers une finale idéale en Ligue des Champions ?

Le tirage du tableau des quarts de finale a soigneusement préservé un affrontement Barça-Real avant la finale. Mais les Blaugrana sont promis à la souffrance alors que les Merengue paraissent déjà en finale. Une idée chimérique pour l’OM face au Bayern même si, bizarrement, les Phocéens ne sont pas battus d’avance.

Modififié
5 39
C’est Michel Platini qui est content. D’ordinaire tenu à un certain devoir de réserve, le président de l’UEFA s’était pourtant laissé aller à quelques confidences sur ses préférences en Ligue des champions. « C’est vrai qu’il reste des équipes anglaises, italiennes, françaises… Je ne peux pas savoir ce que nous réserve les tirages au sort, mais une finale entre le Real Madrid et Barcelone serait un super match, un vrai moment de football  » . Bon ben, cette hypothèse est plus que jamais en marche. Car à partir des quarts de finale, on ne se contente pas de tirer les quatre affiches mais un tableau entier jusqu’à la finale. La priorité du destin était donc de placer les géants ibériques dans deux parties différentes afin de ne pas risquer une finale avant la lettre comme l’an passé. Et histoire d’être encore plus sûr d’avoir la finale « idéale » , les deux rivaux recevront au retour à la fois en quarts et en demies. Si avec ça, ils se ramassent… Evidemment, des deux, c’est bel et bien le Barça qui sera le plus en danger.

Car Milan figure avec eux, à la fois l’équipe la plus titrée (sept Ligues des champions) et peut-être la plus dangereuse des outsiders avec le Bayern Munich. D’ailleurs en phases de poule, les résultats entre Rossoneri et Blaugrana n’avaient pas été si aisés que ça (2-2 au Camp Nou, 3-2 pour Barcelone à San Siro). Bon, ça c’est la lecture brute car en vérité, sur le terrain, il n’y avait guère eu qu’une seule équipe, surtout à l’aller. Fatalement, on imagine mal les Lombards avoir autant de moule qu’à l’automne dernier. Mais en même temps, Milan paraît bien plus fort, notamment sur le plan athlétique, qu’à cette époque-là, ce qui n’est pas nécessairement le cas des Catalans. Enfin, sur le plan mental, Milan est une des rares équipes (peut-être avec Liverpool) à ne pas traîner un trop lourd passif face au champion d’Europe en titre, avec pour toujours le souvenir d’une cuisante raclée administrée en 1994 en finale de C1 face à la première Dream Team, celle de Cruyff, écrabouillée (0-4). Milan s’en souvient et Barcelone ne l’a jamais oubliée. Alors…

Chelsea remue encore

Mais pour autant, même en cas de qualification, l’affaire ne serait pas encore dans la poche pour la bande à Guardiola. Car viendrait alors peut-être l’heure d’un terrible affrontement face à Chelsea. Bien entendu, les Anglais vont devoir cravacher ferme pour dégager Benfica, que l’on sous-estime bien trop souvent soit dit en passant. Mais les Londoniens semblent habités par le sentiment de la dernière chance. Pas celui de la survie car après cette campagne, les Blues savent que ce sera la fin de cette génération. Mais Terry, Lampard, Drogba & cie ne veulent pas quitter la scène sans avoir soulever le seul trophée qui manque à leur collec’. Et c’est fort de cette énergie qu’ils sont allés chercher avec les crocs la qualification face à Naples dans ce qui est peut-être le match de l’année pour l’instant.

Et là encore, l’aspect psychologique peut prendre une dimension considérable car contrairement à Manchester United par exemple, Chelsea n’est pas marqué par Barcelone, conscient de l’avoir déjà éliminé et d’être passé à dix secondes de la qualification en demi-finale de l’édition 2009 quand une frappe pleine lunette d’Iniesta au buzzer avait sanctionné toutes les occases manquées par Drogba notamment. Bien sûr, Chelsea peut passer à la trappe avant les demies car il n’a plus aucune marge sur qui que ce soit. Mais la vérité c’est que les Blues continuent de faire peur par ce mental, cet impact physique et cet esprit commando qui les anime. La der’ des durs…

Et si Marseille avait les armes… ?

On bavarde, on bavarde mais, si l’on regarde par la lorgnette cocardière, ce tirage était bien sûr avant tout l’occasion de revoir Marseille à ce stade de la compétition. Une première depuis 1991 d’un strict point de vue technique car en 1993, la sortie de poule vous conduisait directement en finale. Voilà donc l’OM prêt à jouer un quart de C1 pour la première fois depuis ce fameux double affrontement face à Milan, la volée de Waddle et les projos qui rendent l’âme. A l’époque, les Phocéens étaient la valeur montante du continent et Milan l’équipe référence. Fatalement, aujourd’hui, la réalité est bien différente. Marseille était ce vendredi un des deux Petits Poucets souhaités par tout le monde et le Bayern n’est qu’un outsider. Mais un formidable outsider ! Une grosse défense (même si parfois…), un milieu où règne l’implacable Schweinsteiger et un trio offensif sans beaucoup d’équivalents en Europe Ribéry-Gomez-Robben. Un truc de fou qui va parfois à mille à l’heure comme la promesse d’un choc visuel pour des Olympiens encore réglés sur les paraplégiques de l’Inter.

Au vrai, l’idée première sera d’arriver en vie à Munich. Car à l’aller il faudra faire sans Mandanda et Diawara, soient les deux meilleurs joueurs du huitième retour. Mais ne soyons pas mauvaise langue car de leur côté, les Bavarois vont tâter un impact physique dont ils ne sont pas nécessairement familier avec notamment la double charnière axiale (Mbia-Diarra et Nkoulou-Diawara), un voyage au bout de l’enfer pour tous les offensifs adverses traînant dans le secteur. Mais la force du Bayern est justement d’éviter ce genre de zone pour mieux expédier ses flèches de couloir. Autant être franc, on voit mal ce Marseille qui roule sur la jante depuis un moment faire la nique à un Bayern qui paraît monter en puissance. Mais avec cet OM au cul bordé de nouilles, allez savoir. Même si en demi-finale, l’histoire se terminera face au Real, le vrai vainqueur du tirage, pas loin de la finale avant même d’avoir joué les quarts face à Nicosie. Et peut-être en point d’orgue un exploit monumental : réussir le doublé Liga-Ligue des champions sans avoir, peut-être, à battre une seule fois le Barça. Ah, la magie Mourinho…

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ok pour le premier match le Barça a largement dominé, mais au retour on a aisément fait jeu égale si pas plus.
Le Real grand vainqueur virtuel au tirage? Champion d'Europe et d'Espagne sans avoir battu le Barça?

L'idée est amusante.

En tout cas, il faudra un Barça de gala pour arriver en finale. Milan et Chelsea (ou Benfica, mais j'y crois plus trop) sont des adversaires de premier plan. Chelsea aura les crocs!

Quant au Real, il lui faudra être vraiment bon pour éliminer le Bayern, une des bêtes noires du club, à ce stade de la compétition.

Le clasico en finale est envisageable mais ça va être compliqué!
misteryoung3 Niveau : CFA2
real -barça finale de rêve? quand tu vois la tournure des classicos...
bayern - barça (avec un grand bayern), ça c'est une belle finale!
Impatient de voir le Real face au Bayern. Enfin une vrai et grosse équipe contre le Real Mourinho en LDC (Hors Barça) on va enfin voir ce que Real a dans la ventre. Si il est surcoté ou pas.
Exact !! L'article fait un peu l'impasse sur ce match. Le Bayern a bien plus de chances que l'article ne le laisse entendre.

D'autant plus que le Mou ne va pas s'y prendre comme avec l'Inter. Là c'est lui qui va faire le jeu, et les flèches Ribery Robben ça va leur faire drôle aux vierges madrilènes...
A moins de blessures chez Messi ou Xavi voire Iniesta, le barça va se balader contre le milan ac (et en finale contre le real). Et pourtant je suis pro-real.

Mais faut se rendre à l'évidence, le barça joue avec le frein à main en championnat et mise tout sur la LDC. Ya qu'à voir leurs prestations face au bayer. Ils les ont explosé alors que contre des petites équipes espagnoles ils avaient l'air d'avoir du mal.

PS : Maximes, le deuxième match entre le barça et milan en poule n'est absolument pas représentatif du niveau qu'aura le barça lors de ces prochains matchs de LDC, la qualif ayant déjà été acquise
Pas vraiment évident que cette finale ait lieu, il y'a plein de pièges sur le chemin:

- Le barça va devoir suer pour passer même si je les vois au dessus de Milan, qui les avait gênés (notamment leur défense), mais qui avait concédé un nombre fou d'occasions, le manque de réussite de l'attaque du barça sur ces deux matches a joué, ainsi que l'absence d'Iniesta (blessé vite à l'aller et absent au retour), je vois donc le barça avec plus d'arguments (60-40%)

- Les demis potentielles (Barça - Chelsea et Real - Bayern) me semblent assez imprévisibles, sachant que pour barça et real, il y'aura un clasico au milieu, qui, même sans gros enjeu sur le sort de la liga, n'est jamais un match ordinaire, ça peut laisser des traces dans l'optique d'un match retour, surtout que le physique jouera bcp sur ce genre de confrontations

- Le barça a clairement le chemin le plus compliqué mais le real doit aussi faire attention, je rejoins Saviola quand il dit que le real devra prendre le jeu en main, chose que n'aime pas bcp Mourinho lors des matches à enjeu

D'ici les demis il peut se passer bcp de choses, mais je ne parierai pas pour le moment sur une finale clasico, la CL reste une compétition toujours imprévisible.

Et oui, ne pas éliminer l'OM et Benfica avant l'heure.
laurentlp Niveau : CFA
La finale rêvée ? Bayern - Milan. Parce qu'il y en a marre des Real par-ci et Barça par-là. Alors oui, en quart, je soutiens l'OM à fond malgré mon statut e supporter parisien, parce que équipe française, coeff, toussa ... mais si le Bayern passe, je les veux en finale face à Milan !!!
Dire que les Merengues sont déjà en finale... merci pour Nicosie, merci pour le Bayern ou Marseille...

Franchement c'est quoi cette façon de voir le foot, comme si l'équipe la plus forte sur le papier gagnait à chaque fois...

Cette vision du foot est je crois quelque peu détestable, car elle néglige tout le charme du foot, qui fait que David peut battre Goliath.

Enfin ce journaliste devait voir Man utd, sortir premier de sa poule... Man city et Man utd finaliste de ligue europa... etc... etc... etc...

Perso je préfère apprécier les matchs les uns après les autres... et ne me dire que c'est gagné une fois le coup de sifflet final donné (faut dire depuis 1999).

Alors ok la finale la plus probable c'est Real-Barça... mais rien ne nous empêche d'avoir une finale Nicosie-Benfica... à coup d'exploits, de chance et malchance (oui bon la on atteint un taux de probabilité faible, mais non-nul).
Bon les filles, vous etes pretes? Mettez-vous en position bien alignees, je vais distribuer la puree...

Ce tirage au sort a parle et bien parle... et les signes ne trompent guere!
Quelle etait la finale de C1 y'a tout juste 50 ans en 1962?!
Un certain Benfica-Real avec le legendaire et sublime Eusebio, celui qu'on appelait "l'Autre Pelé" ou encore The Black Panther!
Et 50 ans apres nous aurons tous droit a une remake de ce match mythique. C'est comme ça... seuls les clubs historiques ont droit a cela. Et le Real (roi des annees 50) et Benfica (roi des annees 60) sont les deux clubs les plus historiques d'Europe.
Benfica passera Chelsea sans encombre et tapera Milan en demie. Car meme si le Barça beneficie de Villar pour honteusement designer les arbitres qui lui seront outrageusement favorables au niveau UEFA (Ovrebo, Stark, de Bleecker, etc...), ben Berlusconi est de retour aux affaires... et lui en coups de tepu et autres magouilles ritales, c'est le roi du monde!
De l'autre cote, le Real tapera le Bayern once again. Quand a la verue OM, aucun interet d'en parler... juste un pustule!
Sinon du cote Europa League, je sens aussi gros comme une maison un certain Sporting-Atletico en finale. Sans compter que les deux claques se haissent...
Lisbonne et Madrid auront donc chacune un representant dans chaque finale.
Voila, vous connaissez les scenars.
Un dernier point... dommage qu'AVB ne soit plus a la tete de Chelsea, un petit retour du cote de la Luz aurait valu son pesant d'or... le vicomte y est tout simplement honni!
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Quel vieux titre tout pourri. Donne même pas envie de lire l'article.
ILOVEBAYERN, en prenant en compte toute les circonstances, forme, puissance économique, qualité des joueurs, coach etc. La finale la plus probable, c'est Real Madrid - Barcelone.
Nicosie n'a aucune chance, si son taux de qualification n'est pas de 0%, il est de 0.1/100%.

Sinon je crois en la qualification des Blues. Si ils arrivent a tenir le nul à Benfica, la qualification sera largement possible a Stamford Bridge puisque la grande force de Benfica, c'est sa forme à domicile.
J'ai pas lu l'article du faite qu'il a aucun attrait ou accroche du au titre !
voir le Real battre le Bayern en demi avant l'heure alors que la finale est a domicile pour les Bavarois c'est mal connaitre la mentalité Allemande ou Anglo-Saxonne ( en terme de foot )
Concernant le Barça tiré le Milan AC c'est le gros morceaux avant l'heure et sans doute supérieur a Chelsea et Benfica au jour d'aujourdhui dans le jeu .
@ Pepe,

Deux finales Lisbonne/Madrid?

Ce serait beau et ça refléterait bien le haut niveau atteint par le football ibérique.

Mais bon, j'y crois pas vraiment.

Encore une fois, tu prends tes désirs pour la réalité. Notamment ta haine du Barça qui te fait perdre une grande partie de ta lucidité.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Cet article est un superbe exemple de sodomie de diptère.
D'ailleurs je l'imprime et je l'encadre illico.
J'ai lu le titre, et je me suis arrêté là.

@SO FOOT :
Une bonne fois pour toutes, il serait temps de comprendre qu'il n'y a pas que le Real et le Barça dans le monde du football.
Perso, j'aimerais bien voir Chelsea fermer la bouche de pas mal de monde et aller enfin au bout de cette compétition que le club espère tant. (Mais ça semble extrêmement compliqué, je l'avoue)
nicococo67 Niveau : CFA2
ILOVEBAYERN, tu as raison, mais le souci, c'est que depuis quelques temps, la CL est bidonnée, les gros passent, c'est une histoire de fric, d'ailleurs on voit bien ce que ça donne quand ils arrivent dans une vraie compét' (europa league).
nononoway Niveau : CFA
Finale idéale ? Pour encore avoir la valse de provocations verbales, fautes vicieuses, arbitres aveugles, etc. etc. Non merci...
Le niveau du football iberique il est du a leur championat en carton surtout t-enleve les 4 club porto, sporting, benfica, braga, ta un championat a 12equipe du niveau CFA en France...
Plus facile dans ces conditions de jouer des competition europeenne

Ya qu'a voir la premier league ils ont des grosses ecuries mais ils gerent mal les fin de saison a cause du rythme physique impose par le jeu et les calendriers moisis et arrive en mars, avril, mai cramés
Ceci dit sa explique pas tout mais la finale idéal sa serait OM-Milan AC 19 ans apres a Munich :
Reve :
Corner a la 44e minute, André Ayew Pelé le tire et le dépose sur la tete de Basile Diawara qui d'un coup de boule magistral envoie le ballon au fond des fileeeets!!!!! Fabien Mandanda sort un match d'antologie et l'OM remporte la 2e coupe d'europe de son histoire!!!!!
ahahaha
quel beau reve ...
En attendant rien n'est fait dans cette LDC
feodalorer Niveau : DHR
Quel titre pourri, même Ianetta ferait mieux!
Où est l'analyse footballistique là dedans?
Moi, j'ai vu un Real chiant, une dizaine de classicos pourris, violents...etc
J'ai vu deux grandes équipes extrêmement spectaculaires, le Bayern et le Barça.
La seule autre équipe capable de l'être, c'est le Milan.
Ceci dit, je mettrais le real favori face au bayern grace à leur jeu de contre , j'aurais mis le bayern favori contre le Barça parce que Robben fera reculer le bloc du Barça de 20metres commme dans tous ses matchs, ce qui ferait déjouer les catalans.
Je rêve d'une finale Bayern -Barça, ça risque de méchamment dépoter
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 39