1. //
  2. // 16es

Vers une fin de la domination espagnole en C3 ?

Vainqueurs de cinq des sept éditions de Ligue Europa, les clubs espagnols se sont fait une habitude de régner sur la C3. Une domination qui pourrait s’arrêter net dès ce jeudi soir.

Modififié
Habitués à rouler sur la Ligue Europa, les clubs espagnols se sont fait surprendre lors des seizièmes de finale aller et aucune des trois équipes engagées n’est confiante au moment de jouer son match retour. Si Villarreal est déjà éliminé après sa défaite 4-0 au Madrigal face à l’AS Roma, le Celta Vigo est, lui, bien mal en point après avoir perdu 1-0 à domicile face au Shakhtar Donetsk. Seul l’Athletic Bilbao a légèrement sauvé l’honneur en s’imposant 3-2 à San Mamés face à l’APOEL Nicosie. Une victoire un brin chanceuse, tant les Basques se sont fait dominer par des Chypriotes loin d’être éliminés. Bouffés par leurs adversaires, les clubs espagnols ont prouvé qu’ils n’étaient plus les rois de la C3, et les huitièmes de finale de la compétition pourraient même se jouer sans eux pour la première fois depuis le lancement de la Ligue Europa.

Les Espagnols obligés de s’entre-tuer


12 mai 2010, après trente-huit éditions sous le nom de Coupe de l’UEFA, la C3 connaît sa première finale sous son nouveau format de Ligue Europa. L’Atlético de Madrid et son duo d’attaque Diego Forlán-Sergio Agüero remportent en prolongation face à Fulham leur premier trophée européen depuis leur victoire en Coupe des coupes (C2) en 1962. Le début d’une domination presque totale des clubs espagnols qui remporteront cinq des sept éditions de Ligue Europa, s’offrant même une finale 100% hispanique en 2012 entre l’Atlético de Madrid et l’Athletic Bilbao (3-0). Si l’emprise de l’Espagne sur la Ligue Europa se repère en un coup d’œil au palmarès, elle est encore plus impressionnante lorsque l’on observe en profondeur les sept éditions de Ligue Europa.


De fait, depuis 2009-2010 les seizièmes de finale étaient une petite balade pour l’Espagne, qui a vu seulement cinq de ses vingt et un ressortissants rater leur ticket pour les huitièmes. Autre preuve de la domination hispanique sur la nouvelle C3, seulement huit clubs espagnols se sont fait éliminer de la compétition par une équipe européenne non résidente en Espagne. Les treize autres ont soit remporté la compétition, soit perdu face à des compatriotes. Les saisons 2011-2012 et 2013-2014 étant le masterpiece des clubs espagnols, qui ont dû s’éliminer entre eux, les autres équipes européennes étant incapables de le faire. Alors, comment expliquer que les clubs ibériques galèrent autant en Ligue Europa cette année ?

L'Europe unie contre l'Espagne


Absent cette saison en raison de sa présence en Ligue des champions, le FC Séville, triple champion en titre de Ligue Europa, aurait de facto augmenté les chances de l’Espagne en C3. Mais, avec le Celta Vigo (9e de Liga avec un match en moins), Bilbao (8e) et Villarreal (6e), les Espagnols était armés pour faire bien mieux que leurs faibles performances des matchs aller. Si on ajoute la défaite 4-0 du Barça sur la pelouse du Paris Saint-Germain, l’argument de la baisse de niveau de la Liga peut être avancé. En réalité, c’est le contraire. Alors qu’habituellement un vrai fossé sépare les équipes abonnées au Top 8 et les autres, cette année, dans le sillage de la saison dernière, les cartes ont été rebattues, et l’écart de niveau s’est resserré. Preuve en est avec la septième place d'Eibar ou encore la bonne saison du promu Alavés (11e) capable d’aller décrocher une victoire au Camp Nou en début de saison. Plus que jamais, aucun match n’est facile en Liga cette saison et les entraîneurs ne peuvent pas se permettre de faire reposer certains joueurs le week-end pour être en forme en Ligue Europa.


Ainsi, Valence (15e), et dans une moindre mesure l’Atlético (4e, avec six points de retard sur le Barça, deuxième, ndlr) pâtissent de la hausse de niveau des « petites » équipes qui n’arrivent plus le jour de match en victime expiatoire, mais bien avec l'envie de renverser l’adversaire par le jeu. Sur la scène européenne, on retrouve la même idée. À force de se faire dérouiller par les clubs espagnols, leurs voisins européens ont développé une haine des hispaniques et chaque équipe qui affronte un club espagnol débarque avec un surplus de motivation pour ainsi casser l’hégémonie totale qui dure depuis maintenant trois ans. À Bilbao et Vigo de renverser leur adversaire du soir et prouver que les Espagnols ont toujours soif de victoire et ne comptent pas laisser aussi facilement les clefs de leur C3.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Note : 6
"Sur la scène européenne, on retrouve la même idée. À force de se faire dérouiller par les clubs espagnols, leurs voisins européens ont développé une haine des hispaniques et chaque équipe qui affronte un club espagnol débarque avec un surplus de motivation pour ainsi casser l’hégémonie totale qui dure depuis maintenant trois ans."

Je n'ai pas pour habitude de critiquer les article, mais c'est le seul argument que vous avez trouvé pour expliquer les mauvais résultats des équipes de Liga en C3 ? Sur quoi vous vous basez pour affirmer ceci ? Sur le seul fait que les clubs espagnols ont eu de meilleurs résultats les années précédentes ?

Ca me parait un poil léger quand même.
C'est vrai que le terme de "haine" est surprenant sous la plume d'un "journaliste". Mais bon, sur le fond, il a raison. Quand un pays fait montre d'une réelle supériorité, il ne suscite pas que de l'admiration.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -3
je pe se que le mal est plus prodond en effet.. Les Espagnols n'ont plus le même avantage technologique qui leur a perlis de briller dans tous les soorts depuis le milieu des années 2000. Cette année, quand tu vois le nombre de blessés au Real ou au Barça, c'est rrès révélateur..
 //  12:20  //  Aficionado de la Thaïlande
Note : 3
Mouais, y a que eux qui font ca, chez nous c est saucisse-vin, c est bien connu. DD et ZZ en Italie, etc etc, la Juve championne du monde !
Pour le coup, limiter, dans le foot, leur domination à cela est réducteur car ce serait oublier la révolution tactique débutée en Espagne, qui a ensuite gagnée les autres championnats européen, dans les années 2000, tout comme ce qui avait existé en Italie fin 80-90.

Et vous les enterrez trop vite, les espingouins. Déjà vu le caractère outrageux de leur domination récente (plusieurs doublés c1-c3 !), c est évident que ca peut pas durer, et puis un ou deux ans "sans", c est pas non plus la fin du monde. La fin d un cycle qui était en soi absolument anormal, oui, pquoi pas.
Sans verser dans le complotisme, le sport espagnol des années 2000 a quand même connu beaucoup de succès avec comme pendant des soupçons légitimes.

Contador contrôlé positif. Le doute sur les périodes d'arrêt de Nadal. L'affaire Fuentes dans laquelle le foot est directement cité.

Non il ne convient pas de dire que toutes les victoires sont dues au dopage mais on peut tout de même supposer qu'il pourrait, dans certains cas, y avoir une relation de cause à effet.
Henrik mot compte triple Niveau : DHR
je pense que zinc zinc a en partie raison dans le sens ou le pays qui a l'avantage technologique dont il parle s'avère avoir un meilleur palmarès que les autres sur un cycle mais que ça ne dure q'un temps car cet avantage se perd et se gagne.
 //  14:31  //  Aficionado de la Thaïlande
Note : 1
Je ne dis pas le contraire et dans d autres sports c est très apparent , après dans le foot la révolution guardiolienne est un facteur tout aussi important. Pour les équipes de C3 qui ne sont ni la sélection ni le Barca, il y a aussi une envie de jouer et un style qui étaient réels.
La pièce a deux faces, le dopage et la tactique (pour le coup le parralele avec l époque faste italienne est très pertinent). Et penser qu' il n y a que les Espagnols qui se dopent ou que le dopage est minoritaire dans le football...je crois qu' on est assez intelligents sur ce site pour ne pas se voiler la face. D ailleurs on ne se dope probablement pas de la même façon dans tel ou tel sport~
dirdam ed laer Niveau : DHR
Tout comme le sport italien dans les années 90, je ne te refais pas la chronologie des faits, au final à chaque domination des soupçons pèsent souvent, légitimes ou pas ? ça c'est un autre débat, expliquer en partie l'hégémonie du foot espagnol sur cette dernière décennie par du dopage me semble assez léger, sans vouloir te faire un procès d'intention je précise juste pour les personnes de mauvaises foi ou maladroites qui serait tenter de faire ce raccourci un peu trop facile à mon sens
7 réponses à ce commentaire.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Une année moins réussie ça arrive aussi. Pas de quoi s'alarmer.
Selon moi, c'est surtout qu'il n'y a pas de Seville en C3 cette année et que Villareal est un peu en dedans en ce moment.

Si on élargit à la C1, ils restent les favoris avec le Real et l'A. Madrid.
Ils sont mal embarqués en C3 cette année, c'est vrai.
Mais que dira t'on s'ils gagnent quand même la C1 et font une autre doublé l'année prochaine?

Un peu tôt pour parler de déclin tout court et même de déclin en C3 selon moi.
Je dirai que je me suis trompé. Mais je ne crois pas que ça se passera comme ça.
Mais clairement, je ne vois pas cette baisse comme "une année moins réussie" ponctuelle.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Pourquoi "en C3"? Parce qu'en C1, les clubs espagnols brillent cette saison?
Le Barça est quasiment éliminé, le Real est bien parti pour les quarts mais ne devrait pas refaire son parcours de gros chateux de l'an dernier, et l'Atlético montre de gros signes de fatigue, des carences en défense et qu'ils n'ont plus grand chose à voir avec l'armada inébranlable de la saison dernière, Simeone faisant clairement la saison de trop.
On verra les scores des matches retours et le tirage au sort des quarts, mais le foot espagnol dans son ensemble (sélection incluse, même si pour elle ça a commencé il y a 3 ans) termine son magnifique cycle.
Ca reste cependant je pense auj le meilleur championnat d'Europe.
lemacaque Niveau : DHR
S'il y a 3 clubs espagnols en quart de C1, c'est dur de dire que l'année est ratée
Le Real et Séville ne sont pas encore qualifiés en quarts.
Et sur les 3, si aucun ne va en demi, ça sera une année ratée.

Encore fois, il faut comparer avec les standards de l'Espagne depuis 10 ans, voire plus, comme on l'a fait avec l'Italie à l'époque.

Qu'on fait ces clubs l'année précédente? L'année d'avant? L'évolution semble t elle positive? Comment est la concurrence? Les tirages au sort ont ils été favorables?

Je ne dis pas que la domination espagnole va s'arrêter cette saison, je dis que je vois beaucoup de signaux qui me font y croire.
2 réponses à ce commentaire.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Et il a fallu que ça arrive quand je fait un combiné quasiment 100% espagnols pfff
La Groupie de Ronnie Niveau : DHR
Parler d'une tendance à la hausse du niveau de la liga (ou de ses "petits" clubs c'est selon) en se basant que sur cette saison c'est très léger. Une saison ne fait pas l'autre (exemple de Chelsea, complétement à la rue l'année dernière, intouchable cette année en PL).
Dans son ensemble l'article est un concentré de conclusions hâtives basé sur aucune analyse de fond.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Sinon on peut attendre la fin de la saison pour tirer des conclusions?
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Voire même deux/trois saisons...
Pareil. Trop tôt pour affirmer quoi que ce soit.
J'ajoute que le casting espagnol en C3 est moins relevé que les éditions précédentes et que surtout leurs 4 engagés en C1 se sont qualifiés pour les 1/8ème (en ce sens, ils font même mieux que l'année dernière). Si 1 ou 2 avaient été reversés en C3 (comme Séville l'année dernière), ce ne serait pas du tout la même histoire.
2 réponses à ce commentaire.
Note : 2
Contrairement aux conclusions de l'article, je pense au contraire qu'un resserrement en Liga est le signe d'une baisse de niveau. Quand les derniers battent les clubs de tête, soit les derniers sont très forts, soit ceux en tête sont faibles. Il n'y a pas qu'une seule possibilité.
Et quand je regarde jouer les derniers et les premiers, je ne vois rien qui me laisse penser que les petits de la Liga jouent mieux qu'avant. Par contre, les équipes de tête me semblent un peu faiblardes.
Encore hier je regardais le match de Séville face à une mauvaise équipe de Leicester (championne d'une très disputée et très faible PL). Quand je comparais la façon dont Séville avait joué contre le Real il y a quelques mois (ou le Séville d'Europa League de l'année dernière) et hier, ben j'avais l'impression que Séville jouait au ralenti. Sans oublier qu'ils ont vendangé et raté plein de petites passes qui n'était pas leur habitude auparavant. Bref, leur niveau a baissé, quand ils vont tomber sur la Juve ou le Bayern c'est la casquette assurée.
Perso, ce sont les équipes françaises qui me surprennent cette année. Déjà l'année dernière je disais qu'on sous-estimait le niveau de la ligue 1 mais là c'est confirmé. PSG et Monaco sont à des niveaux stratosphériques et cela m'étonnerait très fort que Monaco ne dézingue pas ManCity au retour. Tous les futurs cracks sont en Ligue1 amha.
Les équipes italiennes semblent aussi revenir dans la partie, quoique dans une moindre mesure.
ça fait quand même un moment que le niveau du championnat italien remonte si je peux me permettre. La Juve est ultra régulière en C1 depuis 4 ans et progresse chaque année.

Y a un an Naples et la Fio étaient en demies de C3.
Naples progresse également d'année en année.

Quant à la Roma il semble que Spaletti ait apporté une nouvelle mentalité à ce club symbole de l'irrégularité, pour la première fois depuis des lustres cette équipe enchaine les bons matches et la défense est enfin stabilisée. Il faudra s'accrocher pour les sortir cette année.

Enfin, il faudra attendre l'an prochain pour être sûr, mais il semble bien que l'Inter se soit remise en route grâce aux millions des chinois et aux compétences de Pioli.

A voir également pour le Milan qui vient d'être racheté une fortune par les chinois. Je doute que ce soit pour en faire un club de milieu de tableau...
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Ce n'est encore pas assez rapide à mon goût!

Tiens, je nous souhaite un beau doublé C1/C3 cette année.
Même si je n'y crois pas des masses.
Imagine toi que j'arrive à stresser avant le match retour de ce soir alors qu'on a gagné 4-0 à l'extérieur à l'aller!

Concernant les clubs espagnols, c'est une tendance à voir sur plusieurs saisons, au moins deux/trois.
Et puis, encore une fois, s'ils ramènent une C1 par exemple, compétition où ils ont le plus de chances, pourra t'on réellement parler de déclin?
En C3, ils n'ont aucun crack cette année, en tout cas pas du niveau de Séville. Alors qu'il reste encore du Man Utd et de la Roma pour l'Angleterre et l'Italie par exemple.
Voilà peut-être une raison.

Je n'y crois pas encore au 'déclin espagnol'.
Pour l'instant, je ne vois qu'une année moins bonne que les précédentes avec tout de même 7 clubs qualifiés pour les huitièmes de C1/C3.
En 2010, l'Inter gagne la CL.
Et pourtant, cette année là, l'Italie était au plus mal sportivement et la Serie A n'a jamais été aussi faible, cette victoire européenne était hyper précise et ponctuelle et ne reflétait en rien une "bonne santé" du foot italien.
Je ne pense pas davantage que le football espagnol sera "prédominant" en Europe parce qu'un de leur club gagne encore la C1, une victoire en coupe européenne ne masque pas tous les problèmes comme une baguette magique.
Parker Lewis Niveau : CFA2
Perso, je pressent plutôt une fin de cycle des trois gros espagnols, vieillissement de leurs effectifs, probable dernière saison du Cholo Simeone, gros creux inquiétant de Busquets et Mascherano, vieillissement d'Iniesta etc...

A voir comment les 3 vont réagir dans les mois qui viennent, au mercato surtout pour le Real et le Barça. Qui remplacera Enrique et quel sera sont statut face à la MSN. Si les trois sont toujours au dessus de lui, ça ne marchera pas sur le long terme. Que faire de James cet été pour le Real. Qui pour remplacer Pepe, une doublure pour Casemiro ou un titulaire en puissance pour le remplacer/concurrencer? Sans parler de Ronaldo qui prend de l'âge et Benzema irrégulier depuis le début de la saison et qui aborde la trentaine à présent. La gestion de ce mercato en dira long sur les saisons à venir des deux mastodontes. Pour l'Atletico, tout dépendra du départ ou non de Simeone.
4 réponses à ce commentaire.
Cela fait trois saisons de suite que les clubs espagnols raflent tout. Ça ne pouvait évidemment pas durer.

En C3, c'est mort. Même si Bilbao se qualifie, je ne pense pas que les basques atteindront la finale.

Par contre, en C1, les deux madrilènes ont encore leur chance. Battre le Napoli actuel, ce n'est pas rien. Et gagner en Allemagne non plus. Séville peut surprendre son monde, sait-on jamais!

Bon, en fait, je pense que les espagnols ne gagneront rien cette année. Pour moi, ça va se jouer entre italiens (Juve et Rome), allemands (Bayern et Dortmund) et français (cocorico!). Même les anglais n'auront rien.

PS : Épargnez-moi les réponses du genre :"T'es Mme Irma?" Les 3/4 des posts concernant le foot ne sont que des spéculations et des supputations.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 2
Au pire, tu changes ton pseudo en Irmario et le tour est joué.
OMD, excellente celle-ci, Totti !
2 réponses à ce commentaire.
"Plus que jamais, aucun match n’est facile en Liga cette saison et les entraîneurs ne peuvent pas se permettre de faire reposer certains joueurs le week-end pour être en forme en Ligue Europa."
Au contraire. Le Real et le Barça font beaucoup plus tourner cette saison que dans le passé. Côté Barça surtout, beaucoup de turnover au milieu et en défense quand l'an dernier c'était équipe type systématiquement (sauf absence ou blessure).
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  18:11  //  Aficionado de l'Argentine
Déjà que je trouve prématuré de tirer des conclusions au bout d'une saison alors après une demi-saison... Vous aurez l'air malins si Bilbao et le Celta se qualifient. D'autant qu'en C1, on devrait avoir l'Atletico et le Real en quart et peut-être Séville (je dirais que c'est du 50-50 ou 55-45).

De la même façon que les cycles de domination (comme la Serie A dans le 90's ou la Liga ces dernières années) s'évaluent sur plusieurs saisons consécutives, on ne peut pas parler de déclin ou de fin de domination d'un championnat après quelques mois de compétition (pour le foot espagnol comme pour d'autres) !
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 17 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21