1. //
  2. // Tribunes

Vers une « commission nationale des sanctions contre les supporters » ?

Modififié
22 6
C'est reparti. La France a beau posséder une des législations les plus étoffées et sévères d'Europe en matière de lutte anti-hooligans (Lopssi II et interdictions administratives de stades ou de déplacements) qui permettent d'éloigner les « brebis galeuses » des tribunes, il semblerait que ce dispositif ne paraisse toujours pas satisfaisant et suffisant.

Ainsi, France Football nous apprend qu'Hermann Ébongué, vice-président de SOS Racisme et président délégué de Sportitude France, a proposé au ministère des Sports la création d'une « commission nationale des sanctions contre les supporters » . Cette énième structure viserait à séparer le « bon grain » de « l'ivraie » de manière préventive afin « d’éviter d’en arriver au match à huis clos, une sanction collective et peu pédagogique » . Seul petit problème, elle s'appuierait pour statuer « sur la base des conditions générales de vente d’un billet et du règlement intérieur des clubs » .

Or ce genre de supports juridiques conduit plutôt habituellement à virer les contestataires à bâches désobligeantes, les fumeurs de joints ou les personnes qui portent des écharpes de groupes dissous qu'à évacuer les amateurs de fights et autres débordements (de toutes manières assez peu prévisibles si l'on regarde les derniers exemples comme Nice - Saint-Étienne).

Une fois encore, on se demande si le but consiste vraiment à combattre le racisme et la violence, ce qui pour le coup s'impose après une année 2013 au bilan assez chargé, et demanderait aussi un certain dialogue avec les premiers concernés. Et il serait aussi temps d'évaluer ce qui s'est déjà fait par le passé avant d'en rajouter une couche NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 2
"Minority Report 2"

Vous en rêviez ... La France va le faire.
JaphetN'Doram Niveau : CFA
Je viens juste poster histoire que tu ne sois pas le seul Lamine
Lamine Turgut Niveau : CFA
Merci bien très cher !
Il me semble que le serveur SF a dû planté : l'article est daté de 12h41 mais il n'est apparu que bcp plus tard dans l'aprèsm => voilà pourquoi personne n'est venu dessus.
Le sujet aurait pourtant pu donner lieu à quelques joutes :-)
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Casse vraiment les couilles* SOS Racisme !! Sont partout ceux là !! Incroyable d'avoir une "association" aussi puissante, incompétente et casse burnes que celle ci !!
claude ma queue Leuleu Niveau : Loisir
Sos racisme serieux ???
Ils ont toujours pas compris que d etre contre le racisme ca n a jamais fait moins de raciste ...
Va expliquer a un skinhead sans cerveau qu il y a des negros sympas !

Et cette petite salope de hermann ebongue meriterait de se faire queneller par les 45000 supporters du parc tout les 15 jours
Roland Gland Niveau : DHR
J'avais assisté à une conférence avec Ebongué, Jean-Philippe d'Hallivillée (directeur de la sécu du PSG) et Antoine Boutonnet (responsable de la division nationale de lutte contre le hooliganisme) à Sciences Po Lyon et je peux vous le dire :

Ebongué est un homme qui tient des propos d'un paternalisme affligeant pour le XXIème siècle. Cet homme oublie que le Stade (avec un grand S) et un lieu servant d’exutoire à certains mal-êtres de la société. Son discours tend à reléguer la violence des ultras dans les bars ou en centre ville comme en Angleterre. Son association Sportitude n'entretient plus de dialogue avec les supporters mais passe son temps à filmer les actes "répréhensibles" dans les stades pour refiler le magnéto au flic. Il tient des propos sécuritaires bien plus choquant que Boutonnet et d'Hallivillée. Son combat fait perdre son âme aux stades qui vont bientôt ressembler au Parc des Pinces, les tifos et autres chants faisant aussi partie du show.

Ce mec est contre une politique d'inclusion des ultras à la vie du club (rencontres avec les joueurs, organisations d’événements hors stades, gestion conjugué des associations d'ultras par les clubs et les supporters). Autant vous dire que la voie répressives n'est pas prête de s’arrêter!

Le pire, c'est que ce mec qui a une élocution minable et des raisonnements loin d’être partagés est en partie payé par nos impôts au travers des associations où il a des "responsabilités"

DU BALAI!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
22 6