Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // PSG/OM

Vers un boycott de PSG-OM ?

Une menace de boycott émanant du club olympien plane sur le PSG-OM du 7 novembre prochain. Rien d'officiel, on n'en est pas encore là...

Un contexte toujours explosif

Bon, d'abord, on va s'efforcer de ne pas prononcer ou écrire ce « mot » importé d'Espagne, et qui qualifie le « sommet » entre Real et Barça. « Rendons à César » , etc... Donc, la LFP a décidé que le PSG-OM du 7 novembre (12ème journée de Ligue 1), se jouera sans les supporters de l'OM, la tribune allouée aux visiteurs du Parc des Princes restant fermée. La Ligue est allée encore plus loin vu que cette décision s'appliquera aussi pour le match retour au Stade Vélodrome, sans les supporters parisiens (en mars 2011, 28ème journée). Décision de pure équité, d'abord, pas satisfaisante à 100 % mais motivée par de réels problèmes de sécurité. Un double contexte évident de tensions était à prendre en compte : le climat habituel et potentiellement violent des rencontres entre PSG et OM mais aussi, dans la vie interne du club parisien, les conflits entre supporters, ainsi que le ressentiments des virages « dissous » vis à vis de la direction du club. Des problèmes qui couvent en profondeur à Paris...

Une fois de plus, beaucoup redoutent le déplacement à très hauts risques du PSG à Dortmund, le 21 octobre prochain en Europa League : les échos clairement entendus laissent envisager des affrontements entre différentes factions de supporters du PSG, renforcées en Allemagne par d'autres groupes de supporters locaux... Moralité : le contexte de violence n'est pas un fantasme. D'où la prudence légitime de la Ligue, approuvée par le Ministère de l'Intérieur. Interdire la venue des Marseillais au Parc (puis celle des Parisiens au Vélodrome) ne visait pas à stigmatiser le public phocéen, mais plutôt à le protéger. Qui plus est, les dirigeants parisiens, Leproux en tête, tout à leur pari de « pacifier » les tribunes du Parc, n'ont jamais nié la dangerosité potentielle et toujours prégnante de certains de leurs « supporters » , dédouanant implicitement celle des supporters marseillais. Pour faire bref, le PSG reconnaît qu'il a encore des problèmes avec son public et que le Parc des Princes (et ses abords) n'est pas encore entièrement sécurisé. C'est dommage, mais c'est comme ça.

Annonce sibylline de boycott

On attendait donc une réaction compréhensive et responsable des dirigeants marseillais. On n'y est pas vraiment... José Anigo avait déjà allumé les premières mèches au moment de la décision initiale de la Ligue, interdisant seulement aux Marseillais de monter à Paris. Il a ensuite récidivé quand la décision a été étendue aux supporters parisiens : «  Empêcher les gens de venir, c'est la plus mauvaise des solutions pour le football (...) C'est un lobbying politique fait à Paris qui a accouché de cette solution et il va être difficile de la faire comprendre aux supporteurs marseillais » . On passe sur le « lobbying politique parisien » sorti tout droit de la grande théorie du complot anti-OM. Et on insiste sur : « Il va être difficile de faire comprendre cette solution aux supporteurs marseillais » . Non, José, c'est pas difficile : il s'agit de sécurité, ici. De la vie et de l'intégrité physique de milliers de personnes. Alors un peu plus de pédagogie, et un peu moins de démagogie.

[page]
Mais on est à Marseille... Et comme c'était prévu, on attendait fort logiquement que Jean-Claude Dassier entre dans la danse. Normal : c'est un jeu de rôles à l'OM. Alors, vas-y, Jean-Claude ! Lundi soir, l'OM a publié un communiqué (en accord avec neuf groupes de supporters) : «  Si les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour nos supporteurs, alors le club estime qu'elles ne le sont pas aujourd'hui pour le staff, les joueurs, et les dirigeants. Il nous semble injuste de stigmatiser le comportement des supporteurs marseillais, qui sont les seuls en France à subir ce type d'ostracisme » . On passe sur la dernière phrase, toujours inspirée de la théorie du complot pour ne retenir que la menace à peine voilée de boycott. Une menace qui s'inscrit en filigrane à travers les propos de l'ineffable Anigo : « On a déjà démontré qu'on pouvait être solidaire de nos supporters. Il n'y a pas de raison qu'on ne le soit pas de nouveau » . CQFD ?


Culot Dassier


« Toutes les associations de supporters étaient réunies et c'est peu de dire que la solution (de priver les fans de déplacement) n'est pas acceptée. C'est normal. On se sent ostracisé, les supporters se sentent humiliés. On leur réserve un traitement spécifique en les prenant pour des brigands, des chenapans » , ça c'est signé Jean-Claude Dassier. Dassier surjoue. Dassier en fait des tonnes. Dassier en fait toujours un peu trop. Normal : son illégitimité originelle de Parisien, mal vécue à Marseille, le pousse toujours à se montrer plus marseillais que marseillais. Et puis, entre Labrune, Anigo, Deschamps et Margarita, il faut bien exister. Alors va pour la démagogie. Va pour l'Union Sacrée face au complot parisien anti-OM. En attendant, l'OM devait saisir hier mardi la commission d'appel de la LFP, tandis que les groupes de supporters devaient de leur côté saisir le tribunal administratif. Vraisemblablement déboutés dans un futur proche (pour motifs évidents de sécurité publique ?), direction et supporters ne manqueront sans doute pas d'afficher comme des trophées les décisions photocopiées stipulant noir sur blanc que la Justice Française et la Ligue détestent l'OM et ses supporters...

On espère juste que l'OM n'enverra pas les Minots, comme lors du ridicule PSG-Marseille du 5 mars 2006. Le 0-0 au Parc qui avait ravi les supporters avait aussi coûté les deux points supplémentaires de la victoire. Deux points précieux qui avaient manqué à l'OM à la fin de la saison pour disputer la Ligue des Champions (Lille avait coiffé Marseille au poteau en finissant troisième)... Drôle de climat, renforcé par la crainte évidente de la promiscuité potentiellement dangereuse dans les tribunes du Parc entre supporters parisiens et supporters marseillais s'étant procurés des places en vente libre... Et puis pour ne rien arranger, la Ligue a maintenu le match à 21 heures, ce que Robin Leproux désapprouvait fermement pour des motifs encore une fois de sécurité. Il faut dire que Canal + perdait un million de téléspectateurs si le match était retransmis plus tôt, dans l'après-midi ou à 17 heures.

Alors ? Pas le moindre signe d'apaisement ? Si... Le bon Guy Stephan a un peu calmé le jeu. L'entraîneur adjoint de l'OM a semblé vouloir éloigner les nuages lourds du boycott : « A titre personnel, je comprends évidemment la déception des supporters. En même temps, nous sommes des compétiteurs, nous avons envie de jouer et gagner des matches. Il y a des procédures en cours, on va suivre cela » . Et Didier Deschamps, il en pense quoi de tout ça ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 6 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 5
il y a 8 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom