En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Verratti, pubalgie et tirage au sort

Modififié
La fin d'un long calvaire.

De retour dans le groupe parisien après l'opération de sa pubalgie en mai dernier, Marco Verratti retrouve doucement le terrain depuis le Trophée des champions gagné contre Lyon. Son entraîneur, Unai Emery, ne prend pas de risque avec son joyau italien et l'intègre petit à petit à l'équipe. Présent en conférence de presse, le milieu de vingt-trois ans revient sur cette blessure qu'il a traînée depuis des années : « Une pubalgie, ce n’est pas comme une blessure au genou ou quand tu te casses quelque chose. Dans ces cas-là, tu sais que tu en as pour six mois et tu es tranquille dans la tête. Là, il y a des jours où tu es bien, d’autres où tu es mal. Après un entraînement ou un match, je ne savais pas comment mon corps allait réagir les jours suivants. C’est dur mentalement. À la fin, j’ai choisi l’opération car je suis jeune, je dois penser à ma santé. C’était le meilleur choix, aujourd’hui je suis bien. »


Jeudi a eu lieu le tirage au sort des poules de Ligue des champions, et le PSG a hérité d'un groupe largement à sa portée avec Arsenal, Bâle et Ludogorets. Même s'il avoue que ce groupe n'est pas évident, Marco Verratti affirme son ambition et celle du club dans cette compétition : « Notre objectif est de finir premiers du groupe. Après, pour ce qui est de gagner la Ligue des champions, c’est difficile de programmer. On doit être ambitieux, concentrés à 100%. Cette compétition se gagne sur des petits détails. Il y a des équipes meilleures, mais on fera tout pour arriver au niveau de Barcelone, du Real… »

Au pire, il y a toujours l'Hexagoal. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 6 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9