En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée
  3. // Gr.A
  4. // PSG/Malmö

Verratti peut-il encore progresser au Paris Saint-Germain ?

Adulé en France, Marco Verratti peine toujours à convaincre avec la sélection nationale italienne. Au point qu'Antonio Conte ne s'est pas privé la semaine passée d'évoquer les points sur lesquels le petit Abruzzese devait encore progresser. Seulement peut-il le faire en restant au Paris Saint-Germain ?

Modififié
« Marco est un joueur sur lequel on doit miser. Mais il sait ce que j'attends de lui : il doit encore beaucoup progresser. Il doit comprendre quand jouer en première intention, quand dribbler, quand accélérer le jeu. Et il doit aussi tirer plus souvent, il ne tire jamais ! » , expliquait Antonio Conte en conférence de presse après le match de l'Italie face à la Bulgarie. Si en France, Marco Verratti a le statut d'intouchable, de star même, il ne jouit pas de la même notoriété en Italie. Et ce, pour une multitude de raisons. Parce qu'il n'a jamais joué en Serie A, déja. Parce que les Italiens ne suivent qu'assez peu la Ligue 1. Parce que Verratti a plus de mal à s'imposer avec la Nazionale, également. Si ces observations à l'encontre de l'un des meilleurs milieux de terrain du championnat de France – si ce n'est le meilleur – peuvent sembler sévères, elles permettent au moins de poser une question que les prestations de Verratti en Ligue 1 éclipsent. Marco a-t-il déjà atteint son meilleur niveau au Paris Saint-Germain ? Peut-il encore progresser à Paris ou bien doit-il quitter le club de la capitale pour franchir un autre cap ?

« Verratti fait partie des cinq meilleurs milieux de terrain au monde »


Premier point que soulèvent nombre d'observateurs avisés de l'autre côté des Alpes : Marco Verratti ne risque-t-il pas d'accuser un déficit tactique en raison de son passif vierge en Serie A ? Avec 153 matchs au compteur en Ligue 1, et 128 en Serie A, Olivier Dacourt est bien placé pour donner certains éléments de réponse. Si l'ancien milieu international français reconnaît ainsi la supériorité tactique de l'élite italienne, il réfute en revanche les jugements péjoratifs au sujet de celle française : « Tous les championnats sont exigeants. Oui, la Serie A est bien le plus tactique. Mais, il ne faut pas croire que la Ligue 1 est un championnat facile. Au contraire, la Ligue 1 est très difficile, très physique. S'imposer à Paris est déjà énorme pour un jeune joueur comme Verratti. D'ailleurs, combien d'Italiens ont aussi bien réussi en France que Verratti ? Bien sûr, il n'y en a pas eu des millions qui ont joué en Ligue 1, mais ce que fait Verratti est extraordinaire. »

Selon Olivier Dacourt, on serait même encore très loin d'avoir pris la pleine mesure du talent du petit Italien : « On peut se féliciter d'avoir un tel joueur dans notre championnat. On ne se rend même pas compte. On parle toujours d'Ibrahimović, mais Verratti est aussi un phénomène. C'est un magicien. Ce qu'il fait à son âge, c'est incroyable. Pour moi, il fait partie des 5 meilleurs milieux de terrain au monde. » Mais Marco Verratti peut-il vraiment « rêver plus grand » avec le Paris Saint-Germain ?

« Mis à part pour le Barça ou le Real, Verratti n'a aucun intérêt à partir »


Là encore, Olivier Dacourt ne doute pas un instant : « Bien sûr qu'il va progresser en restant à Paris. Il faut juste lui laisser le temps. Il est déjà dans un top club, une équipe du top 8 européen. S'il devait partir, je ne vois que deux équipes qui pourraient vraiment être intéressantes : le Barça et le Real. Je ne vois pas pourquoi il irait à Manchester ou Chelsea par exemple. » Ainsi en faisant partie d'un des meilleurs effectifs européens, avec donc l'assurance d'évoluer au quotidien avec de grands joueurs, Verratti peut poursuivre sa progression. Un point de vue que partageait récemment Jean-Marc Furlan, entraîneur de Troyes, dans les colonnes de L'Équipe : « Au niveau où évolue le PSG, chaque individu peut faire progresser l'autre avec 20% de plus-value. » Ce qu'a également déjà confirmé Verratti à maintes reprises en confiant « s'inspirer quotidiennement de ses coéquipiers » .


De même les impératifs européens du PSG réussiraient à booster la progression de Verratti, là où le manque de concurrence en Ligue 1 échouerait. Reste alors à comprendre ce relatif manque d'impact avec la sélection italienne. Olivier Dacourt lance une piste de réflexion : « Je pense qu'il lui manque juste un peu d'expérience pour exploser en sélection. À Paris, il est chez lui. En Italie, on ne le connaît pas vraiment bien. La Ligue 1 n'est pas en championnat qui est très suivi en Italie. Peut-être que les gens regardaient un peu plus quand Ancelotti était à Paris, mais désormais, à part en Ligue des champions, les Italiens ne voient pas jouer Verratti. » Au petit Marco de briller sur la scène européenne pour prouver à sa patrie qu'il fait désormais bel et bien partie du gratin mondial. Et convaincre définitivement Antonio Conte qu'il est l'avenir de la Nazionale.

Par Eric Marinelli & Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants 2
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 3 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17