1. //
  2. // Les notes de Montpellier/PSG

Verratti n'a pas changé, Cabella a régalé

L'Italien n'a pas pu s'empêcher de choper le premier carton jaune de la saison. Verratti c'est le frisson permanent. En face, Cabella a déjà presque fait oublier Belhanda. Sinon, on a retrouvé Siaka « Kanye » Tiéné.

Modififié
6 47
Paris Saint-Germain


Salvatore Sirigu : Un véritable arrêt à faire, pour un but encaissé. Soit un premier bilan un peu foireux pour le portier sicilien. 5,5.

Maxwell : Au départ et à la finition sur l'une de ses rares montées, Maxwell devrait participer nettement plus au jeu du PSG. Et ça fait bientôt deux ans que ça dure… 6,6.

Thiago Silva : Et ouais, même pour lui, c'est la reprise ! S'est même fait prendre de vitesse par Herrera. C'est dire. 5.

Alex : Popeye a encore une fois répondu présent dans les duels, mais s'est à nouveau pointé sur le terrain avec sa caravane vissée au derrière. Du coup, sur son banc, Sakho a une énième entonné ce refrain de Julien Clerc : « Partir, partir… Même loin, loin, de la région du cœur » 5,5.

Christophe Jallet : Le PSG a toujours eu un faible pour les latéraux vifs, rapides, qui catapultent leurs centres au troisième poteau. Bernard, reviens. 5,1234.

Blaise Matuidi : Si le milieu le surnomme « le chewing gum » , c'est en partie pour ce genre de match. Intraitable au pressing, généreux dans l'effort, ce soir, « Blaisou » aurait aussi pu s'appeler «  Iron Man  » , « la pieuvre » , ou encore « la sécurité sociale  » … 7,777777777...

Marco Verratti : Le Marco Verratti qui crie, pleure, tombe, gesticule, tente des trucs fous dans des endroits insensés, perd des ballons brulants, agrippe les maillots, rabote les tibias, et prends des cartons pour des fautes de péripatéticiennes. Bref, le Verratti qu'on aime aussi. 10.

Javier Pastore : Catastrophique en première mi-temps, christique en seconde. Même la coupe de cheveux du Zlat' ne parvient pas à le rendre méchant d'un bout à l'autre du match. 0 puis 10, donc 5.

Lucas : « Brouillon, mon frère ! » 5,5.

Ezequiel Lavezzi : Censé tourner autour d'Ibra, pour finalement tourner en rond. Lorsqu'il joue comme ça, « el Pocho » ressemble vraiment à son chien. 5.

Zlatan Ibrahimović : Même pas emmerdé d'avoir perdu le ballon sur le but montpelliérain et visiblement à court de forme, Ibra a donné dans la performance verbale pour faire disjoncter la défense adverse. Passeur involontaire pour son pote Maxwell, le Z a surtout réussi à passer plus de temps au sol ce soir, que sur tout la saison dernière. 6,66 diabolique.

Remplaçants :

Edinson Cavani (pour Lavezzi) : El Matador serait en fait le sosie de José d'Hélène et les garçons. Hervin Ongenda (pour Verratti) : Devrait bientôt expliquer comment prononcer correctement son nom. Adrien Rabiot (pour Lucas) : Une bonne rentrée pour celui qui sera demain en concert folk à la MJC de Saint-Germain en Laye.

Laurent Blanc : Le meilleur buteur du MHSC était en grande discussion avec Michel Mézy sous les yeux amoureux du fils Nicollin. Nostalgie, quand tu nous tiens...

Montpellier Hérault Sporting Club


Geoffrey Jourdren : Un arrêt-réflexe importantissime sur une tête de Rabiot dans les arrêts de jeu, et un match passé à gueuler comme un putois sur toutes formes de vie présentes sur le terrain. Vers de terre inclus. 7.

Siaka Tiéné : Pour son premier show à la Mosson, Kanye West s'est rappelé au bons souvenir de son ancien label. On a même cru revoir le Kanye du ghetto valenciennois lorsque, in extremis, il vole le mic' à Edinson Cavani dans le money time, le privant au passage de son premier but en L1. Une prestation solide, bien meilleure que son dernier album. 7.

Abdelhamid El-Kaoutari : On a longtemps cru que le jeune défenseur allait sortir vainqueur de son duel avec le Z. Jusqu'à la 72e minute en fait. Puisqu'après dix minutes passées à échanger des insultes avec le géant suédois, « Kaou » finit par arracher la cheville de Pastore. Deuxième jaune qui fait rouge. La coupe de cheveux sans doute… 4,4.

Vitorino Hilton : Le Thiago Silva de l'Hérault. Que son équipe soit devant au score, réduite à dix, puis acculée par deux des meilleurs attaquants du monde, un seul regard de Capt'ain Hilton suffit à rassurer tout le monde. Attend impatiemment le match retour pour tourner le remake de One night in Paris. 6.

Daniel Congré : En bon stoppeur, Congré n'a pris aucun risque offensif et a imposé son physique dans les duels. Sauf que l'ancien Toulousains évoluait côté droit et n'a donc pas servi à grand-chose. 5.

Benjamin Stambouli : La copie conforme du match de Blaise Matuidi. Un gros match donc. 7,7.

Joris Marveaux : Beaucoup trop de puissance pour un si petit corps. Joris s'est même payé le luxe d'envoyer valser Ibra dans un duel à l'épaule, avant de baisser sérieusement de régime en seconde période. Le baromètre de l'équipe ? 6,9.

Anthony Mounier : Des combinaisons pleines de promesses avec Cabella et un match en forme d'essuie-glace, pour une performance globale digne d'un marathonien. Remplacé en milieu de seconde période, cuit comme une langouste dans une marmite. 110, comme le prix au kilo.

Rémi Cabella : Lorsqu'on a la Mosson dans la poche, marcher sur l'eau sonne comme une évidence. Ce fut le cas pendant soixante minutes pour le chouchou local. Un joli but de fouine, et un récital tout en passes aveugles, caresses du cuir, et ouvertures léchées. Cabella a d'abord ébranlé le PSG dans les grandes largeurs, avant de s'éteindre face au pressing de Blaise Matuidi. Pas rien. Déjà de quoi justifier son numéro dix. 10 puis 1, donc 6.

Souleymane Camara : Défendre ou apporter le surnombre, il faut choisir. Sinon, ça donne un match à la Souleyname Camara. 0, comme l'indice de sa crème solaire.

Emanuel Herrera : Une frappe de clochard égoïste, contrée de surcroit, qui finit sa course sur la pointe du pied de Cabella. Mais pour lui, c'est sûrement une passe décisive de très grande classe. 5,9999999999.

Remplaçants :

Jonas Martin (pour Anthony Mounier) : Jeune, beau, et bientôt riche. Victor Hugo Montano (pour Herrera) : Ovationné pour son retour à la Mosson. Inhibé, aussi. Teddy Mezague (pour Camara) : A plié sans rompre pendant vingt minutes.

Jean Fernandez : Tout rouge dès les premières secondes du match, et presque souriant tout du long. Le climat du Sud sied mieux à son teint.

Par Paul Bemer
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 4
Je remet ce que j'ai mis sur l'autre article, Cabella mérite l'équipe de France. C'est pas son premier bon match loin de la, ça fait deux ans qu'il a explosé et il est de plus en plus fort, l'an dernier pendant 6 mois c'était du très haut niveau (y compris en Champions League avec un match taille patron contre Arsenal).

Certains argueront que c'est un kéké, oui c'est un kéké mais certainement pas une racaille irrespectueuse qui fout la merde, bien au contraire même.


Sinon pas d'accord pour Tiéné, il a quand même fait pas mal de cadeaux, son retour sur Cavani c'est sa seule bonne action...
Vu l équipe en bois de l edf n importe qui peut postuler en edf alors Pkoi pas lui
Salutlescopains Niveau : Loisir
"0, comme l'indice de sa crème solaire"
vraiment ???,
Rien à foutre du match, mais j'aime bien les notes comme ça.
Et moi aussi je remet ce quoi j'ai mis Verrati etait à la limitte du rouge et il a fait de la merde...

Et Motta se branle les couilles chez le kiné pendant ce temps là..


On peu pas faire confiance aux italiens ca se branle les couilles ...
C'est juse bon a bouffer de la pizza.
dedicace au troll francis_kuntz
Je préfère vous arrêter tout de suite Sirigu est SARDE S-A-R-D-E
Pas SICILIANO !!
il dîne à l'huile alors.
claude ma queue Leuleu Niveau : Loisir
Les notes sont fantaisistes mais mon avis c est sirigu 5 tres moyen dans l ensemble et mauvaise sortie sur le but , jallet 5,5 alterne le bien et le vraiment mauvais ne fera jamais mieux que la saison 2011/2012 , alex lent trop lent ... Sakho et marquinho ont un carte a jouer , captain TS meme moyen c est le boss !!! Maxwell propre digne a interet a dechiré si il veut prendre la place du bonhomme !!! Veratti agacant mais plein de talent le joueur ou le padawan deviendra un jedi ca va faire mal . Blaise de retour chaud bouillant travailleur bravo mon pote , pastore sa coupe ca fait geisha soumise pas guerrier comme mister Z . Lavezzi j aime pas sa facon de jouer . Lucas j attend le declic .... Zlatan il a encore montrer qu il est l atout numero 1 du psg et cavani qui a montrer son sens du but ....
blackorpheuskj Niveau : DHR
Verratti et Pastore, absolument insupportables de nonchalance !
Je voudrais signaler au passage que Blanc parle encore du PSG à la troisième personne comme s'il était extérieur au club. Il parle de "Paris" et ne dit pas "nous" ou "on".
Je trouve que c'est pas anodin, on dirait vraiment un mec qui est pas à sa place, c'est assez frappant. Sentiment bizarre en l'écoutant...
5,5 pour Lucas, vraiment? Il est celui qui a apporté le plus de mouvement et de vivacité en attaque en première période, de mon point de vue!
Message posté par Superman
Je préfère vous arrêter tout de suite Sirigu est SARDE S-A-R-D-E
Pas SICILIANO !!



Bah ca merite de le dire.
Moi l'italie a par don camillo et totti ca m'intresse pas des masses.
Lucas "mono dribble" Moura
J'aurais préféré voir cabella que nasri en edf.
Le contrôle de jallet est mythique, le centre qui suit une blague.
J'ai bien aimé jonas martin. Quelques gestes bien classes.

pastore, zlatan et cavani, ca va en faire des mecs qui aiment jouer dans l'axe.
curieux de voir comment ca va se passer.
En 1ere, c'était carnage, avec en plus lucas qui tient pas son aile.
Et, Menez, c'est pas un mangeur de ligne de touche non plus.
Lavezzi

Problema ? Niveau : DHR
A l'attention de Paul Bemer, ton article : "Brouillon, mon frère" !
Pour Verratti faut juste lui apprendre :http://www.youtube.com/watch?v=NsrHpK48JFY
Message posté par Supo
Je voudrais signaler au passage que Blanc parle encore du PSG à la troisième personne comme s'il était extérieur au club. Il parle de "Paris" et ne dit pas "nous" ou "on".
Je trouve que c'est pas anodin, on dirait vraiment un mec qui est pas à sa place, c'est assez frappant. Sentiment bizarre en l'écoutant...


Ah ouais non mais là ya arnaque c'est guantanomo au moins t'as raison..
C'est les chinois qui manipulent derriere...

Blanc parle a la troisieme personne parcqu'il est salarié... Et qu'il a rien a dire.

Mais enfin si ya des gens qui parlent a la place de leur patron. Faites moi signe je signe.

Oh trop fort j'ai fait un oximore enfin un bidule quoi..
Message posté par Supo
Je voudrais signaler au passage que Blanc parle encore du PSG à la troisième personne comme s'il était extérieur au club. Il parle de "Paris" et ne dit pas "nous" ou "on".
Je trouve que c'est pas anodin, on dirait vraiment un mec qui est pas à sa place, c'est assez frappant. Sentiment bizarre en l'écoutant...


Ensuite il a commencé à dire "on" et "nous", en fait il a utilisé la troisième personne pour parler des mauvaises choses, et la première pour les bonnes choses.
Message posté par Supo
Je voudrais signaler au passage que Blanc parle encore du PSG à la troisième personne comme s'il était extérieur au club. Il parle de "Paris" et ne dit pas "nous" ou "on".
Je trouve que c'est pas anodin, on dirait vraiment un mec qui est pas à sa place, c'est assez frappant. Sentiment bizarre en l'écoutant...


C'est tout sauf anodin, ta remarque est...remarquable je dirais.

Dans ce genre de situation, cela indique clairement qu'il se sent extérieur au projet.
Problema ? Niveau : DHR
Et ce match donne envie de plus voir Cavani, et puis c'est un battant (il court pour donner la balle à Jourdren) le Parc va l'adorer
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Caen est aux commandes
6 47