Verratti et l'arbitrage à la française

Modififié
7 11
Mécontent de l'attitude de son milieu de terrain, Marco Verratti, sur les terrains de Ligue 1, Laurent Blanc devrait être ravi des déclarations de l'Italien, ce mardi.

Dans les colonnes du Parisien, Verratti est revenu sur ses relations avec les arbitres français. « Les arbitres sont très compétents. En Italie, on a l'habitude de communiquer davantage avec les arbitres, à demander des choses. Mais, ici, ils répondent en nous criant dessus. Mais, maintenant, j'ai compris et je ne parle plus avec eux, a-t-il expliqué. Je sais que mes cartons peuvent être un problème pour moi et pour l'équipe. Mais je n'en prends plus pour protestation depuis longtemps. Le fait d'être averti est lié à ma position sur le terrain. Je pourrais évidemment passer tout le match sans faire de faute et ne jamais prendre de carton, mais, parfois, il faut intervenir. C'est pour le bien de l'équipe, et je ne pense pas à moi dans ces moments-là. »

En italien, graisser la patte se dirait donc « communiquer davantage » . GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PhoenixLite Niveau : Loisir
Il a entièrement raison.
Ses cartons sont tous dus à ses gestes, et non plus ses protestations.

La prochaine étape pour lui est peut-être d'affiner son jugement. Car certains cartons sont encore évitables car il est couvert ou assisté par un coéquipier.
Et éviter la défense tacle glissé à 70 mètres du but adverse. C'est pas utile et c'est dangereux, Marco ^^
1ère leçon : apprendre à fermer sa gueule
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
L'arbitrage français est trop fiscal.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 11