1. //
  2. // Qualifications
  3. // Groupe H
  4. // Italie/Azerbaïdjan

Verratti de trop en Italie ?

Avec l'arrivée sur le banc d'Antonio Conte, Marco Verratti était censé devenir le nouveau pilier du milieu de terrain de la Nazionale. Problème : pour pallier l'absence de De Rossi et le forfait de Bonaventura, le sélectionneur a préféré rappeler Andrea Pirlo. Mais qu'est-ce qui cloche avec Marco ?

31 60
Brillant avec le PSG et dernière roue du carrosse avec la Nazionale. Voilà une situation difficile à comprendre, et même dure à encaisser pour Marco Verratti. Au sortir du flop de la Nazionale lors du Mondial brésilien, on aurait en effet pu parier sur le fait que le Parisien deviendrait l'un des points forts de la sélection italienne. C'est ce qui se serait passé pratiquement partout ailleurs. Démarrer le nouveau cycle en se basant sur les éléments de perspective. Finalement, c'est l'inverse qui est en train de se passer puisque Verratti a même carrément reculé dans la hiérarchie des playmakers du nouveau sélectionneur, Antonio Conte. Pourtant, ce bon vieux Marco est l'un des seuls Italiens à avoir sorti la tête de l'eau au Brésil, et est même l'un des seuls joueurs transalpins à évoluer dans une équipe régulièrement en quarts de finale de C1. Alors, pourquoi cette décision à la limite du masochisme ?

Pirlo, De Rossi, Thiago Motta, Marchisio, Aquilani et Donati ?


Ce n'est un secret pour personne. Conte a un système de jeu qui a fait sa réputation, le 3-5-2, considéré inadapté à l'internationale par de nombreux observateurs. Mais ça, le coach triple champion d'Italie s'en tape, et continue sur son chemin sans se soucier des remarques extérieures. Il faut dire que cela lui a plutôt bien réussi, au vu des records atteints en Serie A, et que cela a tenu contre la plupart des top clubs européens affrontés. On peut donc, a priori, lui faire confiance. Dans son système, le poste de playmaker occupe un rôle clef, et Conte considère avoir trois solutions : « Il y en a un de trop entre Pirlo, De Rossi et Verratti » , assure-t-il. Le décor est planté. Il a d'abord compté sur De Rossi pour ses deux premiers matchs, joueur que l'on ne présente plus, et capable de descendre tranquillement entre les défenseurs en plus de faire parler sa patte et son sens de l'anticipation. Le Romain étant indisponible pour ces rencontres face à l'Azerbaïdjan et Malte, cap sur Verratti (légèrement touché soit, mais rien de grave) ? Bien sûr que non. Conte préfère passer un coup de fil à Pirlo pour le sortir de sa retraite internationale.

Le « Maestro  » , âgé de 35 ans, est donc le sauveur que toute l'Italie attendait pour finir minimum troisième d'une poule de qualifs composée de Malte, Azerbaïdjan, Bulgarie, Norvège et Croatie. Aussi christique le beau Andrea soit-il, on peut légitiment avoir des doutes sur l'opportunité de ce choix. D'aucuns parlent de « transition progressive entre le Juventino et Verratti » , mais on retrouve là toute la frilosité typiquement italienne qui se traduit par l'incapacité de donner les clefs du jeu à un joueur de 22 ans, pourtant loué partout et par tous. Les dernières convocations de Conte en sont la preuve : outre Pirlo et De Rossi, on retrouve Thiago Motta, Marchisio et Aquilani, tous des joueurs qui évoluent régulièrement au poste de regista. Moyenne d'âge ? 31 ans, auxquels on peut ajouter deux ans (d'ici à l'Euro 2016). Verratti, lui, aura 24 ans en 2016. Et ne sera visiblement pas encore un élément indéboulonnable de la Nazionale.

En « demi-aile » ?


D'accord. Mais alors, si l'argument de Conte est de dire que c'est bouché devant la défense, pourquoi ne pas utiliser Verratti quelques mètres plus à droite ou à gauche, soit le fameux poste de « mezz'ala » ? Après tout, c'est ce qu'a fait Prandelli au dernier Mondial dans son laboratoire tactique sans queue ni tête ( « notre instabilité tactique déstabilisera nos adversaires » , tu parles). Verratti avait alors été aligné aux côtés de Pirlo, et cela avait plutôt bien fonctionné, mieux que prévu en tout cas. Idem en club. Cela fait des années que l'Abruzzese joue sur un côté, laissant à Thiago Motta les rênes du jeu.

Seuls deux arguments jouent en sa défaveur. Au PSG, il est chargé d'alimenter les attaquants (3 ou 4 selon la tactique de Blanc) et c'est principalement ce qu'on lui demande, en plus de défendre et d'éviter quelques cartons jaunes inutiles. Avec l'Italie, il devrait défendre mieux, construire moins et surtout marquer à la suite de projections offensives régulières. Un box-to-box. Problème, ce n'est pas le genre de la maison. On parle là d'un joueur qui, en tout, a planté 5 buts en 193 matchs chez les professionnels, contre la Sangiustese, Rimini, Cittadella, les Pays-Bas et le Barça. Or, Conte a clairement pour habitude d'aligner à ce poste des joueurs passant ou frôlant régulièrement la barre des 10 buts dans la saison (Vidal, Pogba et Marchisio).

On se retrouve donc là face à un problème de riches. Mais l'Italie peut-elle se le permettre ? Évidemment, non, surtout lorsque l'on reste sur un double flop retentissant en Coupe du monde (l'Euro 2012, un malentendu ?). Non toujours, au vu du réservoir de sélectionnables à son minimum historique. Le profil de Verratti ne peut décemment pas être rédhibitoire pour le schéma tactique de Conte et la solution doit venir des deux côtés. Le « hibou » doit compléter sa palette, car les milieux modernes sont censés savoir tout faire : défendre, construire et marquer, beaucoup. Parallèlement, Conte doit sortir de ses dogmes tactiques et aller à l'encontre du petit. Le sélectionneur insiste sur le terme de « méritocratie » depuis le début de son mandat. Verratti est justement le seul Italien titulaire dans un club du top 8 européen (en attendant Immobile) et mériterait peut-être un peu plus de considération. Au moins lorsqu'il s'agit d'affronter l'Azerbaïdjan et Malte.

Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
tireur.de.corneur Niveau : Loisir
J'ai arrêté au deuxième paragraphe.

Le PSG est donc régulièrement en quart de finale de C1 …depuis 2 ans. OK

Conte a montré en Europe que son système est efficace. OK
Note : 1
On adule trop les vieux en Italie, il ne jouera pas avant ses 30 ans.
Et Conte, pour bon entraîneur qu'il soit (il n'a pas non fait immensément briller sa Juve en CL), est très buté sur ses choix...
nicolino57 Niveau : CFA2
Billy qui écrit sur Sofoot maintenant !
Etonnant.
Très bon joueur qui a quand même l'art de tenter des trucs hyper risqués devant sa surface, le dribble de trop, la passe impossible...

C'est son gros défaut, qui est bien compensé au PSG avec 4 défenseurs et une sentinelle derrière lui (souvent Motta, voire Matuidi), mais qui le sera beaucoup moins en Italie, s'il joue devant 3 défenseurs.

Normal qu'il ne fasse pas encore partie des meubles.
Mais ça n'est qu'une question de temps selon moi, il a quand même de la dynamite dans les pieds ce petit Verratti!
"(l'Euro 2012, un malentendu ?)"

Sérieusement?
C'est pas nouveau l'Italie a du mal à faire confiance à ses jeunes car c'est souvent les expérimentés qui font le taff (CDM 2006 ou même quand on voit les belles années de Milan et de la Juve).
Prandelli avait amorcé la transition à l'Euro 2012 et je trouve dommage que son échec de la CDM 2014 remette tout à 0.

Pour parler souvent avec un spécialiste du foot italien dans une émission, jpeux vous dire que le "peuple" réclame le retour des jeunes (comme Verratti ou Immobile) au pays et les veule en sélection. Quitte à squizzer l'Euro 2016.
Bayer Leverkusec Niveau : DHR
Verratti est une tête brûlée beaucoup trop sanguin. Il est facile à faire sortir de son match (5 jaunes en 8 matchs cette année) et peut faire perdre un match à lui tout seul avec ses grigris à la con. Bref, il a pas encore les épaules pour prendre le jeu de l'Italie à sa charge. De plus, Conte sait très bien que sur un Euro, l'age n'a pas d'importance, au contraire. N'en déplaise aux parisiens, Verratti ne prendra pas le jeu des ritals avantla CM en Russie, le temps qu'il gamberge un peu.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Bayer Leverkusec
Verratti est une tête brûlée beaucoup trop sanguin. Il est facile à faire sortir de son match (5 jaunes en 8 matchs cette année) et peut faire perdre un match à lui tout seul avec ses grigris à la con.

Combien de matchs du PSG ont été perdus à cause de lui ?
Combien de ballons perdus comparés aux autres milieux de terrains ?

C'est fou d'être aussi enfermé dans des clichés.
Claude le Gentil Niveau : CFA
Le choix est logique.

Conte doit reconstruire une équipe en inculquant aux joueurs une stratégie fort particulière ( tactique, combinaison,...).

Pourquoi utiliser un "novice" au poste clé lors de la phase d'apprentissage ? Cela destabiliserait l'équipe.

"il devrait défendre mieux, construire moins et surtout marquer à la suite de projections offensives régulières."

Voilà, fin du débat pour un autre poste.

Message posté par tireur.de.corneur
J'ai arrêté au deuxième paragraphe.

Le PSG est donc régulièrement en quart de finale de C1 …depuis 2 ans. OK



+1
Il y a une erreur dans le bandeau, je corrige :

"Avec l'arrivée sur le banc de SoFoot, Marco Verratti était censé devenir le nouveau pilier du milieu de terrain de la Nazionale"

De rien
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Claude le Gentil
Le choix est logique.

Conte doit reconstruire une équipe en inculquant aux joueurs une stratégie fort particulière ( tactique, combinaison,...).

Pourquoi utiliser un "novice" au poste clé lors de la phase d'apprentissage ? Cela destabiliserait l'équipe.

"il devrait défendre mieux, construire moins et surtout marquer à la suite de projections offensives régulières."

Voilà, fin du débat pour un autre poste.



+1

Donc Pirlo toujours titulaire dans 18 ans ?
Un novice, pour plus qu'il soit plus novice tu le fais jouer. Sinon ça s'appelle juste repousser l'échéance. Et l'Italie, au lieu d'être au pied du mur aujourd'hui, le sera à la veille de la Coupe du Monde en Russie. C'est vachement plus confortable comme situation.

Je ne dis pas qu'il doit être titulaire là tout de suite. Mais l'écarter à ce point me semble quand même ahurissant vu son potentiel et le "manque" de relève sur ces postes de milieux (car comme le dit l'article, la moyenne d'âge des mecs dans la liste pour ce secteur de jeu est assez flippante pour l'avenir de la sélection).

Quant à la présence "régulière" du PSG et Verratti en quart de CL, c'est toujours mieux que 95% des joueurs de la Sqaudra à l'heure actuelle. Donc même si la phrase est mal tournée, elle met en avant une certaine vérité.
Message posté par Claude le Gentil
Le choix est logique.

Conte doit reconstruire une équipe en inculquant aux joueurs une stratégie fort particulière ( tactique, combinaison,...).

Pourquoi utiliser un "novice" au poste clé lors de la phase d'apprentissage ? Cela destabiliserait l'équipe.

"il devrait défendre mieux, construire moins et surtout marquer à la suite de projections offensives régulières."

Voilà, fin du débat pour un autre poste.



+1


Conte n'est pas forcé d'utiliser Verratti au poste clef comme tu le dis. Il peut très bien jouer un peu plus haut que le 6, en "mezz'ala", et c'est même là qu'il est le plus fort et le plus utile - il apporte une sérénité dans la construction et sa vision du jeu unique.

C'est juste une énorme connerie de ne pas faire jouer son meilleur joueur, c'est un peu comme si en France, on ne faisait pas jouer Pogba parce qu'il a 21 ans. Maintenant, on verra les choix que fera Conte quand il s'agira des gros matches. Parce que Prandelli avait bien fini par comprendre que Verratti est beaucoup trop fort pour ne pas le faire jouer dans les matches décisifs.
Bayer Leverkusec Niveau : DHR
Message posté par PhoenixLite

Combien de matchs du PSG ont été perdus à cause de lui ?
Combien de ballons perdus comparés aux autres milieux de terrains ?

C'est fou d'être aussi enfermé dans des clichés.


Sauf qu'entre un Paris - Guingamp, et malgré tout le bien que je pense du duo Sankharé/Kerbat, et un Italie - Angleterre en quart d'Euro (et encore, j'ai pas pris le plus gros morceau de la compétition), y'a quand même un léger delta de niveau. Après, j'avoue que le PSG, je le regarde pas tous les weekends, mais quand ça m'arrive, j'hallucine toujours devant les risques que prend le gamin. Tant que ça passe je dis pas, le jour ou ça pète (et ça pétera un jour, c'est statistique), ça va être chaud de rattraper la connerie. Je sais que ça vous fais mal à vos petits cœurs parisiens de dire ça, que Verratti c'est votre "pépite" au milieu (j'en entends même se laisser aller à dire que c'est le meilleur de son age), mais Conte a pas tort de pas lui filer les clés pour le moment.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Bayer Leverkusec


Sauf qu'entre un Paris - Guingamp, et malgré tout le bien que je pense du duo Sankharé/Kerbat, et un Italie - Angleterre en quart d'Euro (et encore, j'ai pas pris le plus gros morceau de la compétition), y'a quand même un léger delta de niveau. Après, j'avoue que le PSG, je le regarde pas tous les weekends, mais quand ça m'arrive, j'hallucine toujours devant les risques que prend le gamin. Tant que ça passe je dis pas, le jour ou ça pète (et ça pétera un jour, c'est statistique), ça va être chaud de rattraper la connerie. Je sais que ça vous fais mal à vos petits cœurs parisiens de dire ça, que Verratti c'est votre "pépite" au milieu (j'en entends même se laisser aller à dire que c'est le meilleur de son age), mais Conte a pas tort de pas lui filer les clés pour le moment.

Personne n'a jamais dit de lui laisser les clés.
Mais ne pas compter un minimum sur lui comme a l'air de le faire Conte, je pige pas trop. Et par ailleurs, si tu le cantonnes à des PSG-Guingamp, le mec apprendra jamais à mesurer la dangerosité potentielle de ses choix sur le terrain, en effet. Il progressera sûrement plus à faire quelques erreurs sur un Italie-Angleterre qu'a se promener sur un match de L1.

Pour regarder le PSG tous les week-end, le mec est largement au-dessus. Le meilleur de son âge j'en sais rien (et ça veut de toute façon pas dire grand chose), mais parmi les plus gros potentiels d'Europe, je dis oui, sans hésitation.

J'ai suffisamment de lucidité pour que ce soit pas "mon petit coeur parisien" qui parle, mais ma tête et son objectivité footballistique. Le choix de Conte de ne pas lui donner les clés est normal (on a voulu le faire en France avec Pogba au même âge, ça a pas été si glorieux que ça au niveau du jeu, Cf la CdM des Bleus). Mais son choix de si peu l'intégrer pour le moment me semble douteux, surtout vu la moyenne d'âge du reste des prétendants sur ces postes de milieux.
Tottitalia25 Niveau : District
OK Marco n'est pas actuellement comparable avec Andrea. Cependant il va bien falloir qu'un jour on se décide à l'intégrer dans le 11 de base de la squadra azzurra. On va attendre de passer à côté de l'euro pour comprendre qu'il faut qu'il soit là ? (Et Ciro aussi ?!)
Thor de Phecda Niveau : CFA2
J'ai une hypothèse : peut-être que Conte a encore en travers de la gorge le fait que Verratti ait préféré le PSG à la Juve en partant de Pescara, et qu'il ait encore refusé par la suite lorsque la Juve est revenue à la charge. Et je valide avec Paris, comme quoi...
En italie, on n'aime pas les joueurs qui n'ont jamais évolué en serie A!
hamma clubiste Niveau : Loisir
Message posté par kelz


Conte n'est pas forcé d'utiliser Verratti au poste clef comme tu le dis. Il peut très bien jouer un peu plus haut que le 6, en "mezz'ala", et c'est même là qu'il est le plus fort et le plus utile - il apporte une sérénité dans la construction et sa vision du jeu unique.

C'est juste une énorme connerie de ne pas faire jouer son meilleur joueur, c'est un peu comme si en France, on ne faisait pas jouer Pogba parce qu'il a 21 ans. Maintenant, on verra les choix que fera Conte quand il s'agira des gros matches. Parce que Prandelli avait bien fini par comprendre que Verratti est beaucoup trop fort pour ne pas le faire jouer dans les matches décisifs.



C'est pas pareil car si Pogba a un meilleur joueur (Pirlo) devant lui il jouera pas en france. Ce qui est le cas de Marco qui est un joueur fantastique mais il est pas encore meilleur que De Rossi et Pirlo. Pour ce qui est le poste de Mezzala je suis d'accord qu'il peur jouer la bas mais Conte a répondu que dans son 352 les deux qui vont jouer Mezzala doivent etre des travailleurs style Marchisio, Florenzi, Giaccherini.. etc
Qui auront comme role proteger leur Regista et couvrir leur ailier..
Enfin le retour de Montolivo promet encore plus de casse tette pour le Mister
Tottitalia25 Niveau : District
Message posté par hamma clubiste

C'est pas pareil car si Pogba a un meilleur joueur (Pirlo) devant lui il jouera pas en france. Ce qui est le cas de Marco qui est un joueur fantastique mais il est pas encore meilleur que De Rossi et Pirlo. Pour ce qui est le poste de Mezzala je suis d'accord qu'il peur jouer la bas mais Conte a répondu que dans son 352 les deux qui vont jouer Mezzala doivent etre des travailleurs style Marchisio, Florenzi, Giaccherini.. etc
Qui auront comme role proteger leur Regista et couvrir leur ailier..
Enfin le retour de Montolivo promet encore plus de casse tette pour le Mister



Donc pour toi Pirlo est meilleur que Verratti ? C'est difficile de dire qu'un joueur est "meilleur" en sélection ... Les critères ne sont pas les même qu'en club. Tandis qu'Andrea a l'expérience et le vécu avec la Squadra, Verratti a l'avenir devant lui et surtout sa technique qui va s'accroître de match en match .. Qui est meilleur que l'autre pour la Nazionale ? Bonne question .. Mais il est clair que Marco mérite son temps que jeu, surtout face à l'Azerbaidjan.
Cet article nul, autant je suis d'accord sur le fond que Verratti mérite mieux autant les arguments et l'analyse suintent la mauvaise foi.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
31 60