1. //
  2. // Le joueur de la 9e journée

Veretout, l'enfant du coin

Encore très performant ce week-end sur la pelouse de Guingamp, Jordan Veretout confirme qu'il est le grand espoir de la maison nantaise. De quoi rendre fiers les habitants de Belligné, sa commune d'origine, qu'il représente sur et en dehors du terrain.

Modififié
274 17
À dix kilomètres de la gare la plus proche, celle de Varades, et à une vingtaine du réseau autoroutier. C'est peu dire que Belligné, où seule la départementale 10 ose s'aventurer, est ce qu'on appelle un « endroit isolé » . On parle même d'une commune qui a connu un déclin démographique post-Trente Glorieuses. Aujourd'hui, la population augmente à nouveau et, parmi les 1 759 âmes recensées en 2011 dans ce coin du 44, on compte une famille en or. L'été dernier, Étienne Foucher, alors maire de la commune, ne cache pas son émotion au moment de recevoir un gamin sur le perron de la maison commune. «  Quand on se dit qu'à Belligné, on a un champion du monde… » balance fièrement le boss de Belligné. Le roi du monde ou l'enfant du pays, c'est selon, a 21 ans, porte la chemise blanche et la cravate pénible. Il s'appelle Jordan Veretout, est champion du monde U20 avec l'équipe de France, et ce petit coin de France, c'est chez lui. Précoce, celui qui a porté les couleurs de Belligné jusqu'en benjamin ne s'est jamais menti à lui-même : dans un monde de rats des villes, il est un rat des champs. Fier de ses racines et heureux de faire plaisir à ceux qui l'ont vu grandir, Jordan n'a jamais caché qu'il avait un autre chez lui, à quelques kilomètres de là. Comme beaucoup de gamins de la région, le fils Veretout vibre pour les Canaris. Comme quelques chanceux, il se souvient de 2001. Ce 12 mai, le FC Nantes reçoit l'AS Saint-Étienne. Le reste appartient à Marama Vahirua et à l'histoire. « J'aurais bien aimé descendre au milieu de la foule, mais mon père ne voulait pas, il y avait trop de monde pour un gamin.  » Jordan a huit ans et il ne le sait pas encore, mais il va finir par la fouler, cette pelouse.

Toulalan jusqu'au caleçon


La croissance démographique a repris son cours à Belligné, mais à 9 ans, Jordan, tout en contre-pied, opte pour l'exode rural. C'est à la Jonelière qu'il poursuit ses rêves d'envahissement de terrain. Un endroit qu'il ne quittera pas. Pas plus que ses habitudes. Si l'étiquette de « futur Toulalan » lui colle vite à la peau, ce n'est pas uniquement pour une histoire de poste ou une aptitude à gratter des ballons. Comme Jérémy Toulalan, Jordan Veretout n'a pas peur de venir sapé comme un sac au centre d'entraînement. Et ça, les jeunes qu'il fréquente au centre de formation ne sont pas près de l'oublier. « Jordan, c'est le jogging du club avant tout » , rigole aujourd'hui Vincent Sasso, défenseur central de Braga. « On aurait dit qu'il avait match tous les jours ! Au mieux, c'était un jean, mais avec un sweat à capuche étrange. La vérité, c'est juste que Jordan, c'était le gars de la campagne. » Mais tout n'est pas qu'une histoire de mauvais goût. Comme Antoine Griezmann et son caleçon Bob l'Éponge, Jordan fait dans le sous-vêtement porte-bonheur. « Il disait qu'il en avait plusieurs pareils pour se justifier ! Et dès qu'il en avait un nouveau, il faisait exprès de rester en caleçon dans le vestiaire pour le montrer ! » se rappelle Sasso. S'il n'est pas pudique dans le vestiaire, Jordan Veretout n'en demeure pas moins un grand timide. Du genre discret en nombre, mais de bonne composition en petit comité. Du genre mauvais perdant également, si l'on en croit son ancien coéquipier, qui se souvient de « parties de FIFA et de tennis ballon ayant tourné à la débandade » . La vérité, c'est que si Jordan n'excellait ni manette en main, ni en tennis ballon, ni même en classe, c'est aussi et surtout parce qu'il ne pouvait pas exploser tout le monde partout.

El Guerrouj, tramway et moulin


Si Belligné n'est pas suffisamment isolé pour que Jordan aille à l'école comme un Kenyan, à grandes enjambées, force est de constater que c'est au moment d'effectuer les tests physiques de début de saison que le joueur de 21 ans est le plus à l'aise. Oui, Veretout, c'est avant tout une « grosse caisse » . Impressionné par le El Guerrouj de la Jonelière à l'époque où il y était, Vincent Sasso se rappelle également « d'une vision du jeu et d'une qualité de transversales au-dessus de la moyenne » . C'est pour cela qu'il est lancé dans le grand bain à peine majeur face à Sedan, avant de disputer 35 matchs pour sa première saison chez les professionnels en 2011-2012. Précoce, Veretout a disputé 112 matchs chez les professionnels avec le FC Nantes, à seulement 21 ans. Impressionnant quand on sait qu'en parallèle, il fréquente les sélections de jeunes depuis les U18. La trajectoire semble rectiligne, mais soucieux du détail, le droitier n'a pas oublié d'y dessiner quelques dents de scie. C'est un fait : Jordan Veretout aime la vie, qui lui rend plutôt bien, sauf ce soir de mars 2013. Titularisé face à Monaco, concurrent direct pour la montée (1-1), Jordan profite de la soirée pour voir ses amis et se retrouve sur le flanc pour trois semaines. La rumeur, jamais démentie, veut qu'il soit tombé en enjambant la barrière d'un tramway. Jordan plaidera la « connerie » lorsqu'il s'excuse devant le groupe après avoir déraillé. Un groupe qui lui pardonnera aisément. Par amour du groupe, de Jordan et par fraternité. En effet, selon Vincent Sasso, entre jeunes Canaris, on partage le nid. « Il y avait six ou sept joueurs qui habitaient dans le même immeuble près de la Jonelière. C'était un peu le moulin… ! » La fête au village, en somme.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Will & Jeffrey Niveau : DHR
Un très bon joueur, il confirme enfin les espoirs placés en lui cette saison.
Je l'ai trouvé très médiocre l'année dernière, il peinait à trouver sa place dans le milieu nantais.

En revanche, je ne crois pas qu'il deviendra un top joueur (j'espère me tromper), il manque d'impact physique je trouve, sa qualité technique est bonne mais pas excellente.
Beefheart Niveau : DHR
Dites les nantais, rien à voir, mais djilobodji en ce début de saison, ça donne quoi ?
DocteurHappy Niveau : CFA
Ça fait tellement du bien de voir ce genre de joueur , des mecs en dehors du moule , juste simple , rien de plus mais la simplicité de nos jours c'est paradoxalement très compliqué .
Je te souhaite une bonne carrière !
Message posté par Will & Jeffrey
Un très bon joueur, il confirme enfin les espoirs placés en lui cette saison.
Je l'ai trouvé très médiocre l'année dernière, il peinait à trouver sa place dans le milieu nantais.

En revanche, je ne crois pas qu'il deviendra un top joueur (j'espère me tromper), il manque d'impact physique je trouve, sa qualité technique est bonne mais pas excellente.



Je suis de ton avis, sauf pour le "top joueur". Quand il a débuté c'est ce que je me disais, mais depuis il a une progression lente mais constante, notamment physiquement, il n'a que 21 ans… S'il continu il peut peut être prétendre à l'EdF un jour, même si ça reste très incertain.

Après depuis le dernier match où il a confirmé les bonnes premières minutes qu'il avait montré, c'est le petit Nkoudou que j'attends avec impatience !
C'est clair que veretout est très en forme depuis son but face a Metz. Maintenant il lui manque ce petit quelque chose qui pourrait le faire basculer chez les grands.

Cette saison il bénéficie énormément de l'apport défensif de Hansen a ses cotés, chose que Deaux ne lui apportait pas.

Beefheart :
Concernant Djilo, il fait sa saison sans souci, très sérieux avec vizca les deux sont irréprochables.
Message posté par Beefheart
Dites les nantais, rien à voir, mais djilobodji en ce début de saison, ça donne quoi ?


Il assure comme il faut sur ce que j'ai pu voir, on risque de pas le garder bien longtemps celui là !
Message posté par EEES


Je suis de ton avis, sauf pour le "top joueur". Quand il a débuté c'est ce que je me disais, mais depuis il a une progression lente mais constante, notamment physiquement, il n'a que 21 ans… S'il continu il peut peut être prétendre à l'EdF un jour, même si ça reste très incertain.

Après depuis le dernier match où il a confirmé les bonnes premières minutes qu'il avait montré, c'est le petit Nkoudou que j'attends avec impatience !



Veretout a bien prouvé pdt la coupe du monde U20 qu'il avait du potentiel, en jouant pratiquement numéro 10. Il a aussi prouvé de par sa régularité qu'il pouvait devenir un bon joueur, il ne lui manque plus qu'à être plus décisif (But/PasseDé) pour espérer passer à Top Joueur.

Concernant N'Koudou par contre ne nous enflammons pas, il fait un gros début de saison, mais il avait fait des rentrées moins convaincantes la saison passée. Gros potentiel mais à confirmer!!

En tout cas ça fait plaisir de reparler cette saison de nos canaris en haut du classement !
Un mec comme Vincent Sasso aurait mérité sa chance au FCN dommage pour lui ...
S'il allait encore un peu plus vers l'avant, il serait excellent. Sa frappe contre Lille en témoigne, son but face à Lyon l'année dernière aussi. Il peut se projeter et offrir davantage aux attaquants nantais qui peinent pour finir.
On aurait aimé avoir d'autre analyse que sasso, swann c'est bâclé ça
Oscar Muller Niveau : DHR
Je pensais que Veretout était de Vertou...
Plaisir de lire un article sur notre bon vieux FC Nantes. Sans vouloir placer de trop grands espoirs en lui, il est vrai qu'il est en train de montrer une progression constante depuis le début de la saison et qu'il pourrait, à l'avenir avoir le potentiel d'aller plus haut. Mais je le préférerais tellement dans une posture à la Da Rocha: homme de club, constante de cette équipe pendant dix ans. Un peu notre Steven Gerrard à nous ! Toutes proportions gardées, bien sur.

Jordan <3
Article terroir ça fait plaisir, je me souviens d'un match de coupe contre Belligné en benjamin, 1-0 à la mi-temps pour eux, 6-0 à la fin, il était rentré entre temps on avait rien compris.

Enfin bref, sinon Nantes gagne (comme en début de saison dernière) mais surtout produit beaucoup plus de jeu, et ça vient surtout de la paire de milieux. Hansen et Veretout sont beaucoup plus complémentaires. Hansen apporte un plus technique et protège vraiment la défense alors que Deaux a du volume de course et de la générosité mais beaucoup plus de déchet technique ce qui se rapproche plus de Veretout (qui est plus propre quand même). Et contrairement à Hidan je trouve qu'il se protège beaucoup vers l'avant mais il y a beaucoup de possibilité de centres en retrait sur lui ou Bedoya qui sont pas utilisées.
j'ai pas compris la fin de ton commentaire irwi; je suis le seul?
et sinon temps qu'il jouera comme ça et qu'on le verra pas fumer sa petite clope en boite le samedi soir moi ça me va!

(la boite en question= l'éléphant.)
Selbycool Niveau : CFA2
Un petit portrait de mon p'tit favori depuis des années, suis aux larmes :*

En effet il se peut qu'il rentre un peu dans le rang et ne devienne "qu'un" très bon joueur de L1, mais je reste persuadé que sur son profil l'expérience compte énormément pour percer au plus haut niveau. Il a déjà tout le bagage inné d'un bon milieu de terrain (facilités techniques, justesse, vision du jeu, grinta...), il faut qu'il finisse de s'épaissir et de devenir plus froid et dur, ce qui est déjà en cours cette saison par rapport à l'année dernière, et d'ici deux-trois ans il toquera vraiment aux portes de l'EDF. Hélas, ça se fera sûrement en même temps qu'un transfert dans un gros club.

Il n'est pas loin du tout du niveau d'un Cabaye au même âge... Il a la vie devant lui le Jordan.
Message posté par hst
j'ai pas compris la fin de ton commentaire irwi; je suis le seul?


Je voulais dire "projette vers l'avant" pas "protège", autant pour moi.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
274 17