Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Vercoutre craint pour sa place

Modififié
Cinq berges dans l'ombre de Coupet – entrecoupées d'une saison à pallier Cassard à Strasbourg – et puis quatre autres à contempler la supériorité de Lloris. Au total, Vercoutre aura passé dix saisons à jouer les faire-valoir entre Lyon et le RCS. Et quand vient finalement l'heure de la promotion, le Lyonnais se flingue les croisés après moins de neuf mois de titularisation – plutôt correctes par ailleurs.

À bientôt 33 ans, et à un an de la fin de son contrat, six mois d'absence, ce n'est pas si anodin pour Vercoutre. Lui garde pourtant la foi. « Je sais que ça va être long et difficile, mais je ne suis pas le premier footeux qui va vivre ça, confie-t-il dans les colonnes de L’Équipe. Ça fait partie d'une carrière d'un joueur de haut niveau. Beaucoup sont passés par là et s'en sont bien remis. Je fais juste partie du lot. »

Une inquiétude persiste tout de même pour le natif du Nord-Pas-de-Calais, celle de voir son éphémère place de numéro 1 chipée par un autre. Anthony Lopes – auteur d'une belle prestation face à l'ASSE, dimanche – est en pôle, ainsi que tout autre potentiel portier qui serait recruté par l'OL cet été. « J'espère qu'il (le club) a assez confiance en moi pour savoir que je peux revenir à mon meilleur niveau, avoue l'ancien Montpelliérain. Je suis déjà passé à autre chose, j'ai la tête ailleurs. Je ne peux pas influer sur les décisions de l'entraîneur et du président.  »


Bref, si la scoumoune devait avoir un nom, elle l'appellerait Rémy. JL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible