Venezuela : Sanchez, ennemi public n°1

0 5
Probablement énervé de s'être fait piquer son record de but en Liga par Cristiano Ronaldo, l'ancien joueur puis coach de la sélection mexicaine Hugo Sanchez a décidé de vider sa haine sur le pauvre Venezuela, qui en a pris plein la gueule.

L'ex-Merengue a jugé la sélection vénézuélienne « historiquement médiocre » , qu'avant son maillot était blanc, mais qu'ayant reçu «  tant de coups de bâton, les joueurs en sont sortis ensanglantés, et c'est pour cela que leur maillot est couleur vin rouge maintenant » . Il a fini en assurant que tous les joueurs préfèrent jouer pour l'Espagne ou le Portugal, et que « même fous ils ne joueraient pas au Venezuela » .

Ces charmantes déclarations lui ont valu quelques commentaires épicés sur Twitter, et même quelques déclarations d'hommes politiques.

Vivement la réplique de Chavez.

LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ou c'est lui qui a un petit peu abusé du vin rouge.
La vieillesse, ce naufrage
raciste en effet, un clair mépris de l'ethnie des footballeurs vénézuéliens, mais en meme temps on va l'excuser hein, tout le monde sait qu'un bon footballeurs vénézuéliens est un footballeurs vénézuéliens mort non?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 5