En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Velud attaqué par trois hommes cagoulés (actualisé)

Modififié
Hubert Velud ne dirigera pas l'entraînement de Créteil ce mardi. Comme la veille. Le coach cristolien est en arrêt maladie après avoir été défiguré par trois mecs cagoulés...



«  Officiellement le coach est en arrêt maladie. C'est ce qu'on nous a indiqué ce mardi matin avant la séance. En fait, il ne peut pas se présenter à l'entraînement dans l'état dans lequel il est. Parce qu'il est défiguré » . Créteil a peur. Un anonyme aux couleurs de Créteil-Lusitanos témoigne. Vendredi dernier, alors que les Cristoliens rentrent d'une nouvelle défaite à Amiens (1-2), leur entraîneur, Hubert Velud, se fait tabasser sur son parking. Devant chez lui, par trois hommes cagoulés. Les revendications du trio porteraient sur la compo du technicien. Ces « fanatiques » aimeraient en en effet que certains noms apparaissent sur le feuille de match. Du coup, Hubert a décidé de couper pour dix jours. Et de s'éloigner de l'indigence francilienne.

Et si la source s'exprime elle aussi à visage couvert c'est qu'elle flippe à son tour : « Tout ça, ce n'est que du foot. Ce n'est pas la première fois que ce genre de choses arrive. La prochaine étape, c'est quoi ? Un fait divers encore plus grave ? » .

Il est vrai que ces dernières années, le club francilien collectionne les histoires glauques. Les menaces envers certains joueurs et journalistes s'accumulent mais restent étouffées. Bien gérées par le « conglomérat » emmené par le Maire de la ville, Laurent Cathala et le patron du club, Armand Lopes.

Deuxième agression cette saison

Mais l'agression sur Velud sera la goutte d'eau. Très affecté par l'attaque du bus du Togo lors de la CAN 2010 en Angola – qui avait fait trois morts – l'ex-sélectionneur des Eperviers s'attendait à un retour plus calme en National. Ou pas. Lors de son premier passage au club en 2005-2006, il avait déjà du diriger certains entraînements sous la protection rapprochée d'une équipe de sécurité. Pour les mêmes raisons déjà...


Et cette affaire qui fait suite à d'autres événements du même genre et tout aussi récents. Il y a quelques semaines, l'entraînement avait dû être arrêté après que des individus soient venus le perturber. L'un des joueurs de la réserve était venu réclamer un peu plus de temps de jeu accompagné de certains "potes." Une plainte avait été déposée au commissariat le plus proche. Mais surtout, début 2011, c'est le directeur administratif de l'USCL, Henri Camous, qui avait été attaqué. Dans les mêmes conditions que Velud...



N.M.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 126 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 57
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Nuages artificiels au Qatar