1. //
  2. //
  3. // Betis-FC Séville

Vázquez, tango andalou

La grande saison de Séville doit beaucoup à Jorge Sampaoli, qui a réussi à créer une équipe qui s'amuse et divertit ses supporters. À la base du football audacieux de l’équipe andalouse, il y a un Argentin au pas calme et tranquille, surnommé « El Mudo » . Portrait de Franco Vázquez, qui joue son tango particulier dans la capitale du flamenco.

Modififié
La rivière Tanti, qui donne son nom à une petite ville de la province de Córdoba, en Argentine, passe près de plusieurs potreros, les terrains rudimentaires où, comme tous les Argentins, Franco Vázquez a appris à toucher le ballon. «  Mes souvenirs d’enfance sont d’abord sur un terrain de foot à côté de la maison, où j’allais jouer avec mes frères. Les premières images de ma vie sont la-bas » , assure le milieu de terrain du FC Séville qui, après un long apprentissage entre Belgrano – le club de son cœur – et Palerme, a finalement l'occasion d'évoluer dans une grande équipe et surtout en Ligue des champions.

À vingt-huit ans, Vázquez entame la meilleure saison de sa vie et semble avoir trouvé sa dimension parfaite à Séville, sous les ordres de Jorge Sampaoli qui « m’a appris à assimiler l’importance du pressing et à jouer au maximum pendant 90 minutes, mais toujours avec mes principes de jeu » . Pourtant, ses premiers pas en Europe n'ont pas forcément été convaincants.

Du banc à Palerme au but au Real Madrid


L’Argentin, très technique, mais pas dynamique, n’était pas vraiment apprécié par Gennaro Gattuso, coach de Palerme lors de la saison 2013-14, et adepte d'un football plutôt fait pour les guerriers que pour les artistes. En janvier 2014, avec la destitution de l’ancien milieu de terrain du Milan et les arrivées conjointes de Giuseppe Iachini et Enzo Maresca, le vent change pour Vázquez : « Maresca parlait espagnol et on avait établi une amitié sincère. Après un entraînement, il me prend à part et me dit : "Je ne comprends pas pourquoi tu ne joues pas alors qu'il n'y a que des chiens dans l’équipe titulaire." Ce fut le moment où j’ai compris qu’il fallait m’engager le plus possible et, depuis ce jour, j’ai démontré mes qualités à Iachini, qui m’a donné sa confiance, a misé sur moi et finalement a eu raison. Et Maresca aussi. »


La montée en Serie A est le premier grand pas pour l’Argentin, qui, l’année suivante, en collaboration avec son pote Paulo Dybala, fait le show en tant que « trequartista » , avec 10 buts et 11 passes décisives. Une saison plus tard, sans Dybala, les performances sont moins incisives, mais sa classe est tout de même repérée par Jorge Sampaoli et Monchi, directeur sportif du Séville, qui l’appellent durant l’été 2016 pendant qu’il est à Córdoba, avec un maté dans la main droite. Un mois plus tard, Vázquez marque son premier but contre le Real Madrid en Supercoupe d'Europe et fait déjà rêver les supporters andalous, même si le trophée prend le chemin de Madrid.

Riquelme comme inspiration


L’écrivain argentin Osvaldo Soriano, qui a été footballeur, dans son livre Penser avec les pieds, fait référence à des joueurs comme lui : « Je ne suis pas rapide en courant, mais je pense rapidement » dit Vázquez, qui admet avoir une véritable admiration pour Juan Román Riquelme, un autre meneur de jeu pas trop doué dans les accélérations, mais doté d'une vision de jeu hors norme. « Riquelme a toujours été une source d’inspiration pour moi. Dans le potrero, où les pierres peuvent te faire très mal si tu tombes, il faut rester toujours debout, donc je faisais comme Riquelme, qui utilisait son corps pour cacher le ballon et le faire circuler avec fluidité. »


Mais l’ancien meneur de jeu de Boca Juniors est un modèle surtout dans un art, celui du petit pont, une ressource que Franco utilise souvent, comme en témoignent de nombreuses vidéos sur YouTube : « J’adore le faire, mais je ne le fais pas pour humilier l’adversaire, c’est juste un moyen de prendre l'avantage et créer de la supériorité. En plus, tu dois faire gaffe quand tu le tentes, car si tu le rates et que tu perds le ballon, ton équipe peut prendre une contre-attaque et ce sera ta faute. »

Ni Bauza ni Ventura, Sampaoli


Si Vázquez régale les supporters du Sánchez Pizjuán, son statut de numéro 10 « démodé » lui a fermé, pour l’instant, les portes de l’équipe nationale argentine. La concurrence est énorme avec Messi, Di María, Dybala, Correa, et Gaitán. Mais le premier souci est, sans doute, son rôle. Dans le football moderne, il n’y a pas vraiment d’espace pour un meneur de jeu à l’ancienne et le 4-3-3 d'Edgardo Bauza n’est pas dessiné pour un joueur comme lui. Raison suffisante pour accepter l’appel d’Antonio Conte lors d'un match amical de l’Italie face à l’Angleterre en mars 2015. S'ensuivra une deuxième cape le 16 juin 2015 face au Portugal.


Mais, depuis ça, El Mudo n’a plus reçu aucun appel : « Je n’ai jamais parlé avec Bauza ni avec Ventura, donc je ne sais pas ce qui va passer dans le futur. Je me concentre sur Séville, mon équipe, où je suis très content de la saison qu’on est en train de faire. Être sur le podium de la Liga et lutter avec le Real Madrid et le Barça est un honneur. » Dans ce contexte, le derby sévillan de ce samedi est donc très important pour continuer à rêver. Vázquez, qui a été mis au repos face à Leicester en Ligue des champions et voit en Sampaoli son seul mentor, sera donc encore une fois un des espoirs des supporters du Séville pour un match qui vaut double. Car la gloire de gagner un derby est aussi importante que suivre le chemin qui mène au sommet de la Liga.

Par Antonio Moschella Propos de Franco Vázquez recueillis par AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Bolek03
bien dit <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5b8jgm_skoki-narciarskie_sport?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Rado & milinko Niveau : District
Il a toujours du mal à finir ses matchs, c'est peut être ça son gros problème. Sinon j'adore son toucher de balle sa vista, sa protection de balle, qui arrivent à masquer sa lenteur. Il a un profil atypique qu'on voit de plus en plus rarement de nos jours.
Il joue en 10 avec Séville ? Il me semblait qu'il était plutôt exilé sur le côté et que Nasri prenait l'axe.

Y a des suiveurs assidus du FC Séville sur le site ? C'est une équipe assez mystérieuse, j'ai beaucoup de mal à détacher une équipe-type. Tous les joueurs sont hyper polyvalents et Sampaoli change de système à tout bout de champ...
C'est justement la grande force de l'équipe, sa polyvalence et sa capacité à varier les schémas de jeu selon l'adversaire. Ben Yedder, Iborra ou Vazquez sont de faux remplacants.

Cette stratégie va d'ailleurs voir le jour au PSG à moyen terme, puisque ce travail provient avant tout d'Emery. Sampaoli poursuit cette logique.
Ok merci des précisions. C'est quand même très original, les autres grands clubs européens ont tous une profondeur de banc certes, mais il est assez facile de dégager une équipe-type, ou un noyau dur de 13-14 joueurs. Pour Séville, j'ai l'impression que c'est plutôt 18-20 joueurs.
Si demain ils jouent la finale de la LDC, je suis pas certain de pouvoir donner plus de 4-5 titulaires certains.
2 réponses à ce commentaire.
Cet article me fait encore prendre conscience de la très bonne gestion du club par Monchi qui a toujours le nez creux.
Je ne suis pas énormément Séville mais un supporter pourrait me citer des flops sur le marché des transferts ces dernières années ?
Note : 2
Immobile, Konoplyanka, Kiyotake, Ganso (pour l'instant)... Ils recrutent à tour de bras, donc il y a forcément des flops dans le tas.
Ce commentaire a été modifié.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Ravage, le "cas Kiyotake" est bien plus "délicat": son fils (un bébé) est décédé lors de ses premières semaines à Séville. Il a demandé au club de ne rien dire à la presse (même la plupart des joueurs ne savaient rien, sa femme est partie au Japon suite à cette tragédie, etc.). Bref, un drame humain.
Quant à l'équipe sévillaine, El Mudo serait un de ses joueurs les plus "titulaires" (tout comme Ben Yedder ou contrairement à Iborra). Néanmoins, il a encore un peu de mal à s'épanouir (rendement un peu sinusoïdal). Concernant les schémas, le 3-4-3 et un 4-2-3-1 (vraiment hybride) sont les dispositifs.
Merci pour l'éclaircissement, après il me semble que ces transferts étaient quand même raisonnables (même au niveau de Séville qui ne roule pas forcément sur l'or). Rien d'extravagant donc.
LapinCrétin Niveau : CFA
Konoplyanka est arrivé gratuitement si je dis pas de bêtise et a été cédé pour une quinzaine de millions à Schalke. C'est pas vraiment un "flop" du moins pas financièrement parlant.

Immobile était pas en prêt?
@Pepèrearnaud : j'étais pas au courant de cette histoire, tout cela est bien triste. Tu donnes des exemples bien plus pertinents que les miens plus bas.

@LapinCrétin : Immobile est arrivé en prêt mais a tellement peu convaincu qu'il n'est resté que 6 mois. Konoplyanka est certes un bon coup financièrement, mais sur le terrain il a rarement convaincu et Sampaoli ne comptait pas sur lui. Donc pour le coup l'appellation "flop" me parait adaptée.

Bref, pas de flops retentissants compte tenu des sommes dépensés, mais pas que des réussites totales non plus :)
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Arouna Koné, Dabo, Hinkel, De Mul, Baba, Lautaro Acosta, Mosquera, etc. . Bref, pas de gros noms mais à l'époque ils constituaient des investissements de poids pour le club (salaire, prix du transfert, etc.). À ne pas prendre comme une critique envers la "structure monchienne", :): cette stratégie de marché repose sur le jeu des plus-values.
6 réponses à ce commentaire.
il y a 3 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 1
il y a 7 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 8 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47