1. //
  2. //
  3. // Betis-FC Séville

Vázquez, tango andalou

La grande saison de Séville doit beaucoup à Jorge Sampaoli, qui a réussi à créer une équipe qui s'amuse et divertit ses supporters. À la base du football audacieux de l’équipe andalouse, il y a un Argentin au pas calme et tranquille, surnommé « El Mudo » . Portrait de Franco Vázquez, qui joue son tango particulier dans la capitale du flamenco.

Modififié
La rivière Tanti, qui donne son nom à une petite ville de la province de Córdoba, en Argentine, passe près de plusieurs potreros, les terrains rudimentaires où, comme tous les Argentins, Franco Vázquez a appris à toucher le ballon. «  Mes souvenirs d’enfance sont d’abord sur un terrain de foot à côté de la maison, où j’allais jouer avec mes frères. Les premières images de ma vie sont la-bas » , assure le milieu de terrain du FC Séville qui, après un long apprentissage entre Belgrano – le club de son cœur – et Palerme, a finalement l'occasion d'évoluer dans une grande équipe et surtout en Ligue des champions.

À vingt-huit ans, Vázquez entame la meilleure saison de sa vie et semble avoir trouvé sa dimension parfaite à Séville, sous les ordres de Jorge Sampaoli qui « m’a appris à assimiler l’importance du pressing et à jouer au maximum pendant 90 minutes, mais toujours avec mes principes de jeu » . Pourtant, ses premiers pas en Europe n'ont pas forcément été convaincants.

Du banc à Palerme au but au Real Madrid


L’Argentin, très technique, mais pas dynamique, n’était pas vraiment apprécié par Gennaro Gattuso, coach de Palerme lors de la saison 2013-14, et adepte d'un football plutôt fait pour les guerriers que pour les artistes. En janvier 2014, avec la destitution de l’ancien milieu de terrain du Milan et les arrivées conjointes de Giuseppe Iachini et Enzo Maresca, le vent change pour Vázquez : « Maresca parlait espagnol et on avait établi une amitié sincère. Après un entraînement, il me prend à part et me dit : "Je ne comprends pas pourquoi tu ne joues pas alors qu'il n'y a que des chiens dans l’équipe titulaire." Ce fut le moment où j’ai compris qu’il fallait m’engager le plus possible et, depuis ce jour, j’ai démontré mes qualités à Iachini, qui m’a donné sa confiance, a misé sur moi et finalement a eu raison. Et Maresca aussi. »


La montée en Serie A est le premier grand pas pour l’Argentin, qui, l’année suivante, en collaboration avec son pote Paulo Dybala, fait le show en tant que « trequartista » , avec 10 buts et 11 passes décisives. Une saison plus tard, sans Dybala, les performances sont moins incisives, mais sa classe est tout de même repérée par Jorge Sampaoli et Monchi, directeur sportif du Séville, qui l’appellent durant l’été 2016 pendant qu’il est à Córdoba, avec un maté dans la main droite. Un mois plus tard, Vázquez marque son premier but contre le Real Madrid en Supercoupe d'Europe et fait déjà rêver les supporters andalous, même si le trophée prend le chemin de Madrid.

Riquelme comme inspiration


L’écrivain argentin Osvaldo Soriano, qui a été footballeur, dans son livre Penser avec les pieds, fait référence à des joueurs comme lui : « Je ne suis pas rapide en courant, mais je pense rapidement » dit Vázquez, qui admet avoir une véritable admiration pour Juan Román Riquelme, un autre meneur de jeu pas trop doué dans les accélérations, mais doté d'une vision de jeu hors norme. « Riquelme a toujours été une source d’inspiration pour moi. Dans le potrero, où les pierres peuvent te faire très mal si tu tombes, il faut rester toujours debout, donc je faisais comme Riquelme, qui utilisait son corps pour cacher le ballon et le faire circuler avec fluidité. »


Mais l’ancien meneur de jeu de Boca Juniors est un modèle surtout dans un art, celui du petit pont, une ressource que Franco utilise souvent, comme en témoignent de nombreuses vidéos sur YouTube : « J’adore le faire, mais je ne le fais pas pour humilier l’adversaire, c’est juste un moyen de prendre l'avantage et créer de la supériorité. En plus, tu dois faire gaffe quand tu le tentes, car si tu le rates et que tu perds le ballon, ton équipe peut prendre une contre-attaque et ce sera ta faute. »

Ni Bauza ni Ventura, Sampaoli


Si Vázquez régale les supporters du Sánchez Pizjuán, son statut de numéro 10 « démodé » lui a fermé, pour l’instant, les portes de l’équipe nationale argentine. La concurrence est énorme avec Messi, Di María, Dybala, Correa, et Gaitán. Mais le premier souci est, sans doute, son rôle. Dans le football moderne, il n’y a pas vraiment d’espace pour un meneur de jeu à l’ancienne et le 4-3-3 d'Edgardo Bauza n’est pas dessiné pour un joueur comme lui. Raison suffisante pour accepter l’appel d’Antonio Conte lors d'un match amical de l’Italie face à l’Angleterre en mars 2015. S'ensuivra une deuxième cape le 16 juin 2015 face au Portugal.


Mais, depuis ça, El Mudo n’a plus reçu aucun appel : « Je n’ai jamais parlé avec Bauza ni avec Ventura, donc je ne sais pas ce qui va passer dans le futur. Je me concentre sur Séville, mon équipe, où je suis très content de la saison qu’on est en train de faire. Être sur le podium de la Liga et lutter avec le Real Madrid et le Barça est un honneur. » Dans ce contexte, le derby sévillan de ce samedi est donc très important pour continuer à rêver. Vázquez, qui a été mis au repos face à Leicester en Ligue des champions et voit en Sampaoli son seul mentor, sera donc encore une fois un des espoirs des supporters du Séville pour un match qui vaut double. Car la gloire de gagner un derby est aussi importante que suivre le chemin qui mène au sommet de la Liga.

Par Antonio Moschella Propos de Franco Vázquez recueillis par AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Bolek03
bien dit <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5b8jgm_skoki-narciarskie_sport?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Rado & milinko Niveau : DHR
Il a toujours du mal à finir ses matchs, c'est peut être ça son gros problème. Sinon j'adore son toucher de balle sa vista, sa protection de balle, qui arrivent à masquer sa lenteur. Il a un profil atypique qu'on voit de plus en plus rarement de nos jours.
Il joue en 10 avec Séville ? Il me semblait qu'il était plutôt exilé sur le côté et que Nasri prenait l'axe.

Y a des suiveurs assidus du FC Séville sur le site ? C'est une équipe assez mystérieuse, j'ai beaucoup de mal à détacher une équipe-type. Tous les joueurs sont hyper polyvalents et Sampaoli change de système à tout bout de champ...
C'est justement la grande force de l'équipe, sa polyvalence et sa capacité à varier les schémas de jeu selon l'adversaire. Ben Yedder, Iborra ou Vazquez sont de faux remplacants.

Cette stratégie va d'ailleurs voir le jour au PSG à moyen terme, puisque ce travail provient avant tout d'Emery. Sampaoli poursuit cette logique.
Ok merci des précisions. C'est quand même très original, les autres grands clubs européens ont tous une profondeur de banc certes, mais il est assez facile de dégager une équipe-type, ou un noyau dur de 13-14 joueurs. Pour Séville, j'ai l'impression que c'est plutôt 18-20 joueurs.
Si demain ils jouent la finale de la LDC, je suis pas certain de pouvoir donner plus de 4-5 titulaires certains.
2 réponses à ce commentaire.
Cet article me fait encore prendre conscience de la très bonne gestion du club par Monchi qui a toujours le nez creux.
Je ne suis pas énormément Séville mais un supporter pourrait me citer des flops sur le marché des transferts ces dernières années ?
Note : 2
Immobile, Konoplyanka, Kiyotake, Ganso (pour l'instant)... Ils recrutent à tour de bras, donc il y a forcément des flops dans le tas.
Ce commentaire a été modifié.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Ravage, le "cas Kiyotake" est bien plus "délicat": son fils (un bébé) est décédé lors de ses premières semaines à Séville. Il a demandé au club de ne rien dire à la presse (même la plupart des joueurs ne savaient rien, sa femme est partie au Japon suite à cette tragédie, etc.). Bref, un drame humain.
Quant à l'équipe sévillaine, El Mudo serait un de ses joueurs les plus "titulaires" (tout comme Ben Yedder ou contrairement à Iborra). Néanmoins, il a encore un peu de mal à s'épanouir (rendement un peu sinusoïdal). Concernant les schémas, le 3-4-3 et un 4-2-3-1 (vraiment hybride) sont les dispositifs.
Merci pour l'éclaircissement, après il me semble que ces transferts étaient quand même raisonnables (même au niveau de Séville qui ne roule pas forcément sur l'or). Rien d'extravagant donc.
LapinCrétin Niveau : CFA
Konoplyanka est arrivé gratuitement si je dis pas de bêtise et a été cédé pour une quinzaine de millions à Schalke. C'est pas vraiment un "flop" du moins pas financièrement parlant.

Immobile était pas en prêt?
@Pepèrearnaud : j'étais pas au courant de cette histoire, tout cela est bien triste. Tu donnes des exemples bien plus pertinents que les miens plus bas.

@LapinCrétin : Immobile est arrivé en prêt mais a tellement peu convaincu qu'il n'est resté que 6 mois. Konoplyanka est certes un bon coup financièrement, mais sur le terrain il a rarement convaincu et Sampaoli ne comptait pas sur lui. Donc pour le coup l'appellation "flop" me parait adaptée.

Bref, pas de flops retentissants compte tenu des sommes dépensés, mais pas que des réussites totales non plus :)
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Arouna Koné, Dabo, Hinkel, De Mul, Baba, Lautaro Acosta, Mosquera, etc. . Bref, pas de gros noms mais à l'époque ils constituaient des investissements de poids pour le club (salaire, prix du transfert, etc.). À ne pas prendre comme une critique envers la "structure monchienne", :): cette stratégie de marché repose sur le jeu des plus-values.
6 réponses à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4