Vasseur refuse les accusations de sexisme

Modififié
2 22
Parole à la défense.

Alors que Jean-Luc Vasseur s'est emporté pendant Paris FC - Clermont, lâchant un « T'as raison, cache-toi derrière une gonzesse ! » à un de ses adversaires, l'entraîneur a refusé d'y voir une connotation misogyne. Il s'en explique dans un communiqué : «  Je me suis échauffé à la fin du match avec un mec du staff. À ma connaissance, "mec" n’est pas sexiste quand il est employé par une femme. Renaud n’est pas sexiste dans sa chanson Ma gonzesse. Je vous renvoie à ma position sur les femmes dans le football dans l’interview d’après-match par France 3 où je suis dithyrambique sur les femmes, et notamment Corinne Diacre, dans le sport et dans la vie de tous les jours.  »


Merci de laisser Renaud en dehors de ces broutilles.

FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il a pas vraiment tord. Il n'a rien dit de mal au sujet de cette femme, ou même des femmes en général.
Pas sexiste seulement un peu con et manquant de maîtrise pendant les matchs (comment reprocher à ses joueurs de perdre leur calme si l'entraîneur ne sait pas lui même se maîtriser
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 22