En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Vardy, une histoire d'amour et de bières

Modififié
Comme tout bon attaquant anglais qui se respecte, Jamie Vardy était un fervent pratiquant du sacro-saint triptyque foot-bières-potes.

Un mode de vie qui l'amenait à des excès alcoolisés fréquents qu'il décrit dans son autobiographie récemment sortie, From Nowhere, My Story. Jamie y explique également avoir été sauvé de ses problèmes d’alcool récurrents grâce à la sagesse de sa chère et tendre, Becky : « Une nuit, je suis encore allé voir des potes à Sheffield pour boire et je ne lui ai donné aucune nouvelle du week-end. Elle m'a dit qu'elle n'allait pas avoir d'enfants avec moi si je continuais à me comporter de manière aussi folle... "Fais quelque chose de ta vie, que ce soit avec ou sans moi, mais ne la gaspille pas", a t-elle ajouté... Je crois que ça a véritablement cimenté notre relation. »

Vardy s'empresse néanmoins de préciser : «   J'aime toujours prendre quelques bières et le salon ne sera jamais un endroit réellement tranquille, mais je me suis définitivement calmé. »


Vardy ou la preuve vivante que l'alcool et l'amour peuvent faire bon ménage. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 19 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1 Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12 lundi 19 février 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 lundi 19 février 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 19 février Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 19 lundi 19 février Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11