Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Leicester-Arsenal

Vardy pour rester

Proche de signer à Arsenal durant l’été 2016, club qu’il retrouve ce samedi, Jamie Vardy a préféré rester fidèle à Leicester. Qui n’a pas à s’en plaindre, l’attaquant restant efficace depuis ce transfert refusé par le joueur lui-même.

Modififié
L’appel est parfait, le timing tout autant. Semblant stagner dans les airs après une passe maîtrisée de Marc Albrighton, Jamie Vardy lobe Hugo Lloris de son pied droit et s’en va savourer sa réalisation en ce 28 novembre. Ouvrir le score avant le quart d’heure de jeu contre Tottenham, ça fait toujours plaisir. Mais plus que la jolie reprise de volée en elle-même, le but représente surtout le centième de l’avant-centre dans sa carrière. La symbolique d’union entre les deux parties est donc forte.

Vidéo

Parce que voilà : s’il n’était qu’un homme égoïste seulement attiré par la gloire et la monnaie, ou s’il avait eu davantage d’ambition (selon les points de vue), Vardy aurait sûrement atteint ce chiffre loin du King Power Stadium. À Londres, avec le maillot de son adversaire du jour sur le dos, par exemple. Durant l’été 2016, celui qui a suivi le superbe triomphe des Foxes en championnat, l’attaquant était en effet à deux doigts de signer en faveur d’Arsenal. Les deux entités étaient d’accord pour un éventuel transfert, et le trentenaire n’avait plus qu’à hocher la tête. Sauf qu'au lieu d'être vertical, le mouvement de cou donna une trajectoire horizontale.


«  C'était mon choix de refuser Arsenal, a-t-il ainsi rappelé dans les colonnes du Telegraph en septembre dernier. Ils ont été qualifiés pour la Ligue des champions durant vingt ans, jusqu'à la saison dernière. C'est quelque chose qui a pesé dans ma réflexion. Mais Leicester était également en Ligue des champions, et si les choses s'étaient déroulées autrement à domicile contre l'Atlético de Madrid, on aurait pu aller plus loin.  » Et d’ajouter : « J'ai juste pesé le pour et le contre, j'ai pris ma décision et j’en suis ravi. (...) Je ne regretterai jamais un choix que j'ai effectué. » Leicester non plus.

Buteur confirmé...


Car depuis ce transfert avorté, l’Anglais a réussi à prouver qu’il n’était pas une simple hype destinée à durer une seule saison. Auteur de 24 pions et nommé parmi les meilleurs joueurs du Royaume en 2015-2016 (saison du sacre), Vardy continue de faire trembler les filets. 18 fois toutes compétitions confondues en 2016-2017. Et 21 fois depuis le mois d’août. Évidemment, ces chiffres ne sont pas aussi rayonnants que lorsque Leicester était en chaleur, mais restent tout à fait corrects pour un mec qui n’a découvert la première division anglaise qu’en 2015.


D’ailleurs, seuls Mohamed Salah, Harry Kane, Sergio Agüero et Raheem Sterling, tous membres du Top 4, font actuellement mieux que lui en championnat. Excusez du peu. Un top 4 qui lui réussit d’ailleurs très bien : en sauvant l’honneur lors de la grosse défaite des siens à Manchester City en février (5-1), Jamie est devenu le premier joueur de l’histoire à planter, durant la même saison, contre les deux Manchester, Tottenham, Chelsea, Liverpool et Arsenal. Autant dire que la pression des grands rendez-vous tétanisant certains ne lui fait absolument pas peur. De quoi convaincre Gareth Southgate de l’amener en Russie pour la Coupe du monde en juin.


... et convaincu


Si ce n’est une détermination sans faille et une enfance passée à observer les habitudes de son modèle David Hirst – ancienne gloire de Sheffield Wednesday –, celui qui tourne toujours au Red Bull (il s’enfile trois canettes avant chaque match) n’a pas de secret pour expliquer cette réussite. Lui se qualifie comme un buteur né, voilà tout. « C’est plutôt instinctif, estime-t-il quand SFR Sport le questionne sur sa capacité à flairer le bon geste pour tromper un portier. On se dit tout de suite que c’est ce qu’il faut faire. Ça vient tout seul. Et jusqu’ici, ça m’a plutôt bien réussi. Donc je vais continuer à faire comme ça. Ça se travaille à l’entraînement. Mais en match, c’est l’instinct. (...) Il faut faire attention à ce qui nous entoure, et surtout ne pas changer d’avis. » Vardy devra en tout cas s’en refaire un concernant son avenir : selon les informations du Sun, Everton serait très chaud à l’idée de s’offrir l’international. À moins que le bonhomme ne soit toujours tenté par la Chine ou les États-Unis, comme il l’a déjà confié. La chance d’Arsenal, elle, est passée.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:11 Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi
il y a 52 minutes Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 1 Hier à 16:35 Nainggolan prend sa retraite internationale 91
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE