1. //
  2. // 22e journée
  3. // Granada/Real Madrid

Varane a déjà l'Espagne à ses pieds

De Madrid à Barcelone, de ses coéquipiers à ses adversaires, de ses illustres aînés à ses amis, Raphaël Varane fait l’unanimité en Espagne. Sa performance lors de son premier Clásico y est pour beaucoup, mais ne fait pas tout.

Modififié
11 35
D'accord, Marca n’est pas ce qui se fait de plus impartial lorsqu’il s’agit de traiter l’actualité du Real Madrid. As mis à part, il n’y a qu’un pas à franchir pour qualifier le quotidien le plus vendu d’Espagne de partisan. Les présentations faites, il faut tout de même se tourner vers les derniers sujets traités et leur hiérarchie dans la version papier, ainsi que sur la version online. La sélection de Vicente del Bosque, au second plan, « l’affaire Messi-Arbeloa » , sur le même palier : quelques jours après sa performance XXL, Raphaël Varane continue à squatter le devant de la scène. Au lendemain de son « exploit » - à savoir museler pendant 90 minutes Lionel Messi, faire la nique à Fàbregas et jouer à saute-mouton avec Piqué – Marca lui dédie donc sa une : «  Colosal !  » (pas besoin de traduction, hein). Dans tous les médias, on loue, on prêche, on immortalise les 90 minutes de Varane. Même du côté de Barcelone et du Mundo Deportivo, le gamin s’en sort avec les félicitations du jury. C’est dire.

Kondogbia : « Il a toujours été le plus fort »

Cette exposition soudaine, le garçon y était préparé. Costaud dans sa tête, il a toujours semblé être prêt pour l’une de ces grandes réunions du gratin footballistique qu’est le Clásico. Le tout à force de patience. Comme nous l’avait confié l’un de ses formateurs, Alain Delory, en octobre dernier, « Raphaël a connu coup sur coup des blessures au genou droit, puis au genou gauche. Quand il revenait de l’école, il voyait tous ses potes partir à l’entraînement, alors que lui ne pouvait rien faire. Mentalement, il faut être très fort pour accepter ça à cet âge.  » Aujourd’hui titulaire au gré des blessures de Pepe et des suspensions de Sergio Ramos, ses performances n’épatent plus grand monde. Et encore moins l’un de ses amis d’enfance et de formation, Geoffrey Kondogbia. Passé depuis cet été du RC Lens au FC Séville, l’international U-20 n’a « pas du tout été étonné » : « Depuis que nous avons onze ans, l’on se connaît. Dans sa tête, il a toujours été serein, jamais dissipé. C’est un vrai professionnel.  »

Avec ses relances caviars et un physique à se faire respecter, « son jeu est fait pour la Liga. En fait, Raphaël peut s’imposer dans n’importe quel championnat. À notre âge, je n’ai jamais joué avec quelqu’un d’aussi fort que lui. Au centre de formation, notre rêve à tous était de décrocher un contrat professionnel, puis de jouer dans les plus grands championnats. Raphaël sait où il va, il connaît ses ambitions. S’il continue sur sa lancée depuis qu’il est tout petit, il sera l’un des tous meilleurs défenseurs du monde  » , poursuit Geoffrey Kondogbia. Même rengaine chez Aïtor Karanka, son entraîneur-adjoint, dithyrambique au sujet du gamin du Nord : « Mieux que ça, on ne peut pas faire. Il a fait un match extraordinaire (…). Sa prestation prouve que le Real Madrid a bien fait de miser sur lui. Il est impressionnant, solide, a la tête sur les épaules. Ce qui lui arrive, c’est vraiment bien.  » Pour sûr, les dix millions sortis pour son acquisition semblent aujourd’hui bien dérisoires, tant sa marge de progression est grande.

Hierro : « Varane est formidable »

Mais les louanges les plus notables viennent de Fernando Hierro, soit le plus grand central passé la Maison Blanche, dans les colonnes du Pais : « Il paraît très mature et a démontré des dispositions physiques, techniques et de sécurité dans ses décisions. Vous devez être très véloce pour couper les avances de Messi ou de Fàbregas comme il l’a fait. Si vous ne regardez pas sa carte d’identité, vous diriez que c’est un joueur de 26 ans. Il a l’air d’un grand calme. D’une grande concentration sur ce qui se passe à côté de lui, sur et en dehors du terrain, car quand il parle, il paraît adulte. » Histoire de reformer la paire mythique du Real, Manuel Sanchis y va lui aussi de ses éloges : « Ce qui est incroyable, c’est que ce garçon, en dépit d’être très grand, avec le ballon entre les pieds, dispose d’une très belle habileté. Dans cet environnement madrilène et avec le jeu du Real, il va devoir apprendre plus dans l’anticipation, savoir quand il doit y aller ou non, quand temporiser… Sur ces points, il peut évoluer. » Une évolution qui passera loin de Madrid. Et par la case équipe de France.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il a tout simplement été monstrueux pendant le classico. A lui seul il à pratiquement fait oublié les absence des défenseurs.
tristiano Niveau : CFA2
"Vous devez être très véloce pour couper les avances de Messi ou de Fàbregas comme il l’a fait"

C'est sur, il n'a pas de cavarane attachée... ok je sors!
Ça me rappelle les anciens articles sur Mvilla.
cantor0305 Niveau : CFA
ppfff, vois l'enflamade à deux balles, dans 2 ans il sur le banc de QPR. oui ça fait du bien de troller gratuitement.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : -2
Message posté par Kanmen
Ça me rappelle les anciens articles sur Mvilla.


+1 Tu me doubles sur l'intervention. Bien que je ne doute pas de son talent et que s'il continue sur cette voie, il peut clairement devenir un énorme défenseur, ne nous enflammons pas trop vite. Gourcuff, M'Vila, Nasri et j'en passe, ils ont tous eu leurs heures de gloire et ... et ba apres, voila quoi?
tristiano Niveau : CFA2
Message posté par Kanmen
Ça me rappelle les anciens articles sur Mvilla.


à la différence qu'entre M'Vila et lui, il y'a une différence de 80 de QI!
DrAwkward Niveau : CFA2
Je ne comprends pas trop pourquoi son évolution devrait FORCÉMENT se faire loin de Madrid.

Certes il y a des chances que l'exposition lui donne envie de plus de temps de jeu, mais il n'a que 19 ans et peut-être saura-t-il avoir la tête sur les épaules et se laisser le temps de la progression dans un des plus grands clubs du monde.

Pepe ne sera pas éternel (il aura 31 cette année donc encore 3, 4 années au top, Varane n'aura alors que 22/23 ans).

Si on lui laisse du temps de jeu par ci par là, le temps de progresser dans son placement et sa concentration, si il est bien physiquement, il n'y a aucune raison qu'il ne puisse pas s'imposer sur le long terme dans la maison blanche. Après, ça dépendra aussi de la volonté des autres grosses écuries genre PSG ou autres dans le futur de s'attacher ses services et encore faut-il qu'il confirme au delà de cette performance météorique, ce qui dans le foot n'est jamais gagné d'avance.
Il a peut être l'espagne à ses pieds, mais il a aussi ses chaussettes.

Désolé, la fatigue de la semaine...
WernerRuhr Niveau : DHR
Certes mais j'ai l'impression qu'on a là quand même un gars bien entouré avec la tête sur les épaules, qui pense à s'améliorer pour le bien de l'équipe. Il semble assez mature, jamais un mot de trop les rares fois où il est interrogé.
Tout le monde est dithyrambique sur ce joueur,mais qui est-ce qui l’a mis sur le terrain…Eh ouais!Le grand méchant.
gastongaudio Niveau : Loisir
attention au syndrome Bernard Mendy (vs Roberto Carlos) ; Varane était en état de grace face à un Barca qui voulait plus jouer que gagner. qu'il reproduise ce genre de performance sur les prochaines semaines et après on pourra parler d'une véritable éclosion. une charnière centrale Varane-Sakho cela s’avérerait bien alléchant pour les bleus.
anti-madridista Niveau : DHR
Attention à la chute. Il a fait une grande prestation lors du Clasico, mais n'oubliez pas que c'est un Barça endormi qu'il a affronté, avec notamment un Messi qui a sorti un des pires matchs de sa carrière (surtout au niveau de la motivation). Je remet pas en cause le niveau de Varane qui a tout d'un futur grand, mais il ne faut pas s'enflammer trop vite non plus. Jugeons sur la durée, et surtout lorsque l'adversaire est à son niveau.
Je pense que si le barca avais concraitisé la moitié de ses occasions, on aurait moin fais le malin. Sinon excellente performance qui a besoin de confirmation maintenant.
DrAwkward Niveau : CFA2
Message posté par WernerRuhr
Certes mais j'ai l'impression qu'on a là quand même un gars bien entouré avec la tête sur les épaules, qui pense à s'améliorer pour le bien de l'équipe. Il semble assez mature, jamais un mot de trop les rares fois où il est interrogé.

C'est vrai. Mais je me méfie maintenant. Je me rappelle que M'Vila aussi c'était un mec posé et mûr dans sa tête. Je me souviens des reportages sur le mec qui avait déjà une famille et des gosses à 20 ans, on nous peignait un tableau tout rose et au final la coulante liquide qui a coulé le long de la cuisse.

L'avantage au moins dans le cas présent c'est qu'il est entouré de stars et que si il prend le melon il va se faire rappeler à l'ordre direct par le vestiaire. Et puis l'autre français du vestiaire madrilène est loin d'être le plus idiot des joueurs qu'on ait au final et j'ai même l'impression que ça s'arrange avec l'âge. Ayons espoir.
El Mehdito Niveau : DHR
Je pense à l'equipe de France dans 5-6 ans...

Lloris
Corchia -Varane-Sakho-Kolodziejak
Gonalons-Pogba
Kakuta-Grenier-Lacazette
Benzia.

Ca aurait de la gueule quand même...
Il pue le foot et la modestie, c'est propre balle au pied, bon dans les airs, il a le sens du tacle, ca sent le futur tres tres bon, a voir jusqu'a la fin de la saison mais c'est pas trop se risquer que de dire qu'il sera du package au Brésil, et Pepe il peut vraiment commencer a s'inquiéter pour sa place
Message posté par El Mehdito
Je pense à l'equipe de France dans 5-6 ans...

Lloris
Corchia -Varane-Sakho-Kolodziejak
Gonalons-Pogba
Kakuta-Grenier-Lacazette
Benzia.

Ca aurait de la gueule quand même...


Le genre d'EdF que tu retrouves à force de jouer à FM, mais dans la réalité, tu peux éliminer la moitié de ces mecs qui n'auront jamais le niveau international. Il suffit de se confronter à la réalité pour voir que de bons Espoirs (et les nôtres sont-ils vraiment bons?) ne font pas tous de bons joueurs.
ignazio18220 Niveau : Loisir
Varane the best !
Ceux qui suivent le Real savent que c'est pas la 1 ère fois qu'il nous sort un gros match comme ça , j'ai rarement été déçu qd Varane était titulaire.
Message posté par tristiano


à la différence qu'entre M'Vila et lui, il y'a une différence de 80 de QI!


Au début M'Vila était présenté comme un papa solide dans sa tête qui avait connu la galère qui avait la tête sur les épaules, professionnel par excellence toussa toussa.

A la première mésaventure: "C'est bien connu que M'Vila sort trop, n'est pas sérieux, a un entourage louche" et j'en passe.

Tkt pas, si les médias veulent te faire passer un jeune pour un gendre idéal ils savent faire. Et si le vent tourne, ils savent trouver matière à alimenter l'image bad boy.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
11 35