Van Wolfswinkel : Ricky enfin la belle vie

Recruté pour remplacer Brandão, Ricky van Wolfswinkel a connu des débuts difficiles à Saint-Étienne. Jusqu'à se faire publiquement tancer par Bernard Caiazzo, et comme par magie se métamorphoser en un attaquant de pointe décisif.

Modififié
10 23
« Si l'ASSE avait un avant-centre – et ce n'est pas une critique envers les garçons qui sont là et font du mieux possible – du même niveau que son gardien, nous serions sûrs et certains de viser le podium. On n'a pas un buteur à 20 buts, on fait en fonction de nos moyens. » Mi-octobre dans Le Progrès, Bernard Caiazzo s'était lâché sur le manque d'efficacité des attaquants stéphanois. Et Ricky van Wolfswinkel en avait personnellement pris pour son grade : « Pour l'instant, il se tourne systématiquement vers l'arbitre après un duel pour exprimer sa surprise. » À l'époque de la saillie du co-président de Saint-Étienne, l'attaquant néerlandais présentait il est vrai des statistiques faméliques : 1 but contre Bordeaux (1-1) et une passe décisive contre Lens (1-0) en neuf apparitions toutes compétitions confondues. Difficile alors de s'enthousiasmer sur un joueur sortant d'une saison désastreuse en Premier League - un seul but, lors de son premier match, puis plus rien - et visiblement en déficit de confiance. Sauf que les critiques publiques ont fait office d'électrochocs : depuis, l'avant-centre a planté quatre nouveaux pions et délivré trois nouveaux cafés crèmes à Lemoine, Gradel ou encore Pogba... À chaque fois, des réalisations ou dernières passes vraiment décisives et donc synonymes de points pour les Verts, avec en cerise sur le gâteau le deuxième but lors du derby contre Lyon (3-0). Le signe que peut-être, le génial buteur d'Utrecht, puis du Sporting Portugal est de retour.

Pas taillé pour la Premier League


Car lorsque sa signature est annoncée à Norwich en avril 2013, la presse locale voit en Ricky van Wolfswinkel une recrue de tout premier ordre pour les Canaries. Candidat à une place avec les Orange pour la Coupe du monde brésilienne, l'attaquant vient d'enfiler plus de 40 buts en deux saisons au Portugal, Liga Sagres et Ligue Europa comprises. Et pour le club anglais, qui veut se stabiliser dans l'élite, il s'agit du transfert le plus cher de l'histoire, 10 millions d'euros, une somme que le Sporting a acceptée pour faire face à des problèmes financiers. Mais tout ne se passe pas comme prévu en Angleterre, malgré un but de la tête dès son premier match contre Everton (2-2). Peu à l'aise dans les combats physiques de la Premier League, Van Wolfswinkel ne marque pas, commence à douter, puis se blesse au pied en octobre 2013. Quand il revient deux mois plus tard, l'attaquant Gary Hooper, transfuge du Celtic Glasgow, lui a piqué sa place en marquant quatre fois. Avec une attaque en berne, les Canaries plongent en Championship, et l'attaquant néerlandais devient un poids mort à cause de son salaire, mais aussi de sa volonté de ne pas descendre à l'étage inférieur.

Quelques mois plus tard, Ricky commence à retrouver des sensations lisboètes et, surtout, démontre que son transfert en Premier League était un malentendu : le joueur formé au Vitesse Arnhem n'a du target man que la taille, ses vrais qualités sont dans la technique, une certaine vision du jeu, les appels croisés pour couper les ballons au premier poteau et les gestes de classe, si possible dans les moments importants. Sa version personnelle de la « Madjer » contre Qarabağ en Ligue Europa (1-1), refusée pour un hors-jeu imaginaire, symbolise à elle seule le jeu de RVW : un joueur qui préfère éviter le contact, qui - parfois - disparaît des écrans radars, mais peut s'offrir une ou deux fulgurances décisives... Encore un peu juste pour ce joueur « qui a toujours été en avance sur les autres » selon Remko Hendrikse, son éducateur à Woudenberg, pour reconquérir une place en sélection batave, mais sûrement un bon début pour attiser l'intérêt d'un nouveau club. Car si Ricky van Wolfswinkel a récemment affirmé souhaiter prolonger le plaisir dans le Forez, c'est toujours à Norwich qu'il est sous contrat. Avec un salaire anglais, et un statut d'indésirable malgré tout : l'entraîneur qui l'a recruté, Chris Hughton, a cédé sa place à Neil Adams.

Un avenir qui se dessine loin de Norwich


Et entre Norwich, le nouveau coach et Ricky van Wolfswinkel, la volonté de travailler à nouveau ensemble est proche du néant. Le joueur souhaite évoluer dans une première division, et quand bien même les Canaries remonteraient en Premier League, le Hollandais ne fait plus partie de leurs plans. Le prêt à Saint-Étienne ressemble plus à une tentative pour valoriser un actif à vendre que pour faire patienter un futur taulier. Selon une source proche du club, « l'objectif du club en prêtant Van Wolfswinkel, c'est qu'il fasse une bonne saison, à 10-15 buts, afin de le vendre suffisamment bien pour amortir le coût de son transfert en 2013 » . Pour Remko Hendrikse, il n'y a pas trop à s'inquiéter pour le futur de son ancien protégé, « que le Vitesse Arnhem avait recruté chez nous quand il n'avait que dix ans tellement il était au-dessus du lot » . Soutenu publiquement par Robert Herbin au plus fort de sa période de disette, l'homme au nom le plus dur à prononcer de toute l'histoire de la Ligue 1 a même réussi à retourner le cerveau de Bernard Caiazzo qui, à la mi-novembre sur RMC, faisait étalage de sa foi et de sa compassion pour le Hollandais : « Je pense que le coach a bien joué le coup en le prenant. Il y a un travail à effectuer, et on voit qu'il prend ses marques et de plus en plus confiance. Vous savez, ce n'est pas simple de débarquer en Ligue 1 pour un étranger. En plus, il a dû digérer son déménagement, la naissance de son bébé, le fait de jouer tous les trois jours… Je pense qu'il peut réussir. » Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...


Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je crains votre titre le jour où il va inscrire un triplé : Un dos tres, un pasito pa'delante maria
Ce mec à l'air plutôt sympa dans la vie mais y'a un truc que j'pourrais jamais blairer chez lui : il porte un maillot vert !
roctovirso Niveau : CFA2
Message posté par blajc
Ce mec à l'air plutôt sympa dans la vie mais y'a un truc que j'pourrais jamais blairer chez lui : il porte un maillot vert !


Tiens, un Lillois qui ne s'est pas remis de Wolfsburg... sinon, oui, Ricky est certainement un joueur plus intéressant à voir sur le pré qu'à la télé, aux antipodes des big jim troupers, un mec qui se blessera pas, qui se tatouera pas des sentences pompeuses et nietzschéennes et qui vous donne rendez-vous en fin de saison.
Ils sont si nombreux à flamber dès leur arrivée dans un nouveau club ou championnat, pour s'écraser ensuite. Du coup, pour une fois qu'un joueur met du temps à s'adapter, je trouve ça plutôt bon signe.
Van Wolfswinkel, ça tue comme nom sans déc', le prénom moins.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Pour avoir suivi attentivement tous ses matchs, c'est un bon joueur de football aucun doute là-dessus, mais il va falloir qu'il gagne en intensité physique quand même.

Car actuellement il a une marge de manœuvre quasi nulle sur ses contrôles, accélérations balle au pied... Il est trop vite en situation de perdre la balle.

Après, il a bien redressé la barre après des débuts bien moyens, donc on va attendre de voir qu'il atteigne sa meilleure forme.
Ian Curtis
C'est fou qu'il ait jamais progressé physiquement depuis le Sporting
Les plus jeunes sur ce site ne doivent pas connaître la série "Ricky ou la Belle Vie"... avec son putain de train dans la baraque. Y'avait même "Carlton" dans la série.
Jeu direct Niveau : CFA
Pareil, j'étais très indulgent avec lui quand il se faisait pourrir, et maintenant j'attends encore plus.

Sa participation au jeu est intéressante, sa technique est bonne, mais il doit faire mieux, notamment pour couper ces fameux centres comme vous le dites,
Il sait se faire oublier et se placer là où il faut, comme l'ont montré ses nombreux buts de renard.
Il doit à mon avis progresser dans le jeu de corps, pour imposer son grand squelette dans la surface.
Il a quelque chose, son but refusé contre Qarabaq en atteste. J'espère qu'il finira à plus de 10 buts...
Après, il joue rarement avec les mêmes partenaires d'attaque, ça aide pas, et attendre des caviars de Monnet-Paquet...

Pour finir, ne prenez jamais comme point départ d'un article les conneries que balance assez régulièrement Caiazzo. Mauvais calcul.
Message posté par Jeu direct
Pareil, j'étais très indulgent avec lui quand il se faisait pourrir, et maintenant j'attends encore plus.

Sa participation au jeu est intéressante, sa technique est bonne, mais il doit faire mieux, notamment pour couper ces fameux centres comme vous le dites,
Il sait se faire oublier et se placer là où il faut, comme l'ont montré ses nombreux buts de renard.
Il doit à mon avis progresser dans le jeu de corps, pour imposer son grand squelette dans la surface.
Il a quelque chose, son but refusé contre Qarabaq en atteste. J'espère qu'il finira à plus de 10 buts...
Après, il joue rarement avec les mêmes partenaires d'attaque, ça aide pas, et attendre des caviars de Monnet-Paquet...

Pour finir, ne prenez jamais comme point départ d'un article les conneries que balance assez régulièrement Caiazzo. Mauvais calcul.


D'accord avec toi de A jusqu'à Z. Surtout le Z.

C'est clair que dans les duels il est léger physiquement mais on est loin du pantin du début de saison et il a la faculté technique pour se sortir du combat. A travers le prisme Brandão, il a quand même une bonne petite classe balle au pied.

Et dans le jeu aérien il est même pas mal du tout. Après, quand je vois l'impunité de Bodmer face à lui dimanche, je me dis que les arbitres gagneraient à protéger un minimum ce genre de joueurs pour le bien du jeu.

Pour la finition, on sent que ça vient, mais j'attend confirmation. Ce que j'aime c'est qu'il est très altruiste par contre, mais peut-être par manque de confiance, il tombe parfois dans le trop altruiste.

Enfin, il a clairement quelque chose, on va dire que le bilan est positif car il y a du progrès, maintenant, comme toi j'attend qu'il cartonne sur les matchs retour, il n'aura plus d'excuses. L'association avec Erding peut être sympa d'ailleurs.

Enfin la question c'est aussi de savoir ce qui se passera en cas de bonne révélation. Car même à 10/15 buts, pas sur que l'oncle Picsou lâche le chéquos en fin de saison. Alors qu'on sent que la stabilité pourrait porter ses fruits comme avec Aubam à l'époque.
DocteurHappy Niveau : CFA
Moi je retiens une de ses actions contre Nice , celle dans les arrêts de jeu où Gradel ( pour moi le top player de Sainté , enfin de ce que j'ai vu ) lui adresse une passe aux abords de la surface et la il tente un contrôle foireux au lieu de mettre une praline ( la colère de Gradel sur cette action haha ) , le type est loin d'être guérie , il doit se faire violence .
Jeu direct Niveau : CFA
@Vert et Blanc
Hélas tu sais comme moi qu'on ne le gardera pas. C'est pas le genre de l'oncle RoRo de prolonger ce genre de "coup" moyennant finances...
D'accord avec toi pour dire qu'il est trop altruiste. Le moment contre Nice en toute fin de match qd il ne frappe pas et remise latéralement, m'a fait enrager.
On sent en effet encore le manque de confiance. Mais un mec qui plante 20 buts par saison au Sporting ne peut être fondamentalement mauvais finisseur.
Ian Curtis
Message posté par Stoichkov
Les plus jeunes sur ce site ne doivent pas connaître la série "Ricky ou la Belle Vie"... avec son putain de train dans la baraque. Y'avait même "Carlton" dans la série.


Avec ses jeans clochard et Carlton jeune!
Ian Curtis
Message posté par Vert&Blanc


D'accord avec toi de A jusqu'à Z. Surtout le Z.

C'est clair que dans les duels il est léger physiquement mais on est loin du pantin du début de saison et il a la faculté technique pour se sortir du combat. A travers le prisme Brandão, il a quand même une bonne petite classe balle au pied.

Et dans le jeu aérien il est même pas mal du tout. Après, quand je vois l'impunité de Bodmer face à lui dimanche, je me dis que les arbitres gagneraient à protéger un minimum ce genre de joueurs pour le bien du jeu.

Pour la finition, on sent que ça vient, mais j'attend confirmation. Ce que j'aime c'est qu'il est très altruiste par contre, mais peut-être par manque de confiance, il tombe parfois dans le trop altruiste.

Enfin, il a clairement quelque chose, on va dire que le bilan est positif car il y a du progrès, maintenant, comme toi j'attend qu'il cartonne sur les matchs retour, il n'aura plus d'excuses. L'association avec Erding peut être sympa d'ailleurs.

Enfin la question c'est aussi de savoir ce qui se passera en cas de bonne révélation. Car même à 10/15 buts, pas sur que l'oncle Picsou lâche le chéquos en fin de saison. Alors qu'on sent que la stabilité pourrait porter ses fruits comme avec Aubam à l'époque.

Ses appels de balle sont world class par contre mais hélas, y ab Cohade
Physiquement il est vraiment light, mais je trouve qu'il est toujours bien placé, c'est juste ses coéquipiers qui sont pas capables de comprendre ses appels. Sur les quelques matchs que j'ai vu, à chaque attaque verte, il se démerdait pour etre démarqué et en bonne position. Tu mets un joueurs un brun intelligent à coté de lui, il finit entre 15 et 20 buts.
Dommage que Sainté ne le conservera pas et que Norwich le vendra à un club ou il se cramera, il enchainera des prets foireux et finir en D1 roumaine alors que si Sainté ferait l'effort, il pourrait se relancer en Ligue car c'est un des buteurs les plus talentueux.

Aprés pour la saison prochaine, si ils veulent relancer un ex-grand buteur en perdition faut qu'ils contactent Chelsea (on peut rever non ?)
Il retrouve simplement osn niveau, L'attaque du co président était totalement déplacer.
Ce serait comme dire que Sturridge n'est pas une vrai pointe à 20 buts par car son début de saison est à l'image de son équipe, moyen.
madjerinho Niveau : CFA2
Message posté par Jeu direct

Pour finir, ne prenez jamais comme point départ d'un article les conneries que balance assez régulièrement Caiazzo. Mauvais calcul.


Ouais, et surtout ne dites pas que "les critiques ont fait effet d'electrochoc". Je suis pas footballeur, mais à mon avis les déclarations de Caiazzo n'ont rien à voir là dedans. Ce genre de débloquage vient de travail psychologique, du discours de l'entraineur (le côté un peu paternaliste de Galtier qui je pense a su avoir les bons moments et le soutenir en interne), et tout simplement le hasard qui fait qu'en persévérant, à un moment ça se débloque, ça finit par rentrer et l'attaquant redevient un prédateur.

Cela dit, allez l'OL, faut pas déconner.
Un blaze de fou mais joueur moyen. Grand mais mauvais de la tête, Léger mais pas rapide, techniquement c'est pas fantastique...Un renard des surfaces lent et mauvais de la tête en somme.

Je vois pas ce type capable d'une saison à 15-20 buts en L1. Même s'il fait une saison de fou à la Cvitanich, j'éspère qu'ils vont pas l'acheter sous peine de se coltiner son lourd salaire non-mérité pdt 2-3ans avant de le vendre 2M à un Club hollandais.

Faut dire que quand t'es entouré de Cohade, Gradel et MonnetPaquet, c'est pas facile d'avoir des ballons propres.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 23