1. //
  2. // 3e tour
  3. // West Ham/ManUnited (2-2)

Van Persie tire Manchester du guêpier

Après dix ans d’exil, Joe Cole retrouvait West Ham et l’Upton Park. Pour son retour, l’ancien Lillois a manqué d’être le bourreau de United, lui qui a distillé deux assists. C’était sans compter sur Robin van Persie, qui a arraché le nul, et offert une autre chance aux Mancuniens (2-2). Ils ne le méritaient pas vraiment.

Modififié
0 28
West Ham - Manchester United : 2-1
Buts : J. Collins (27e et 60e) pour les Hammers. Cleverley (23e) et Van Persie (90+1e) pour ManU.

Il y a presque quinze ans, Joe Cole faisait ses grands débuts en pro sous le maillot de West Ham, lors d’un match de Cup face à Swansea. Peut-être était-il écrit que son retour à l’Upton Park, dix ans après son départ, se ferait également pour une rencontre de Coupe. Peut-être était-il écrit, aussi, qu’il serait le protagoniste numéro un du match. Un match où on est passé près d’une sacrée sensation. Parce que, pendant 91 minutes, West Ham, ce promu de Premier League, a parfaitement maîtrisé l’indiscutable leader du championnat Manchester United. Disciplinés et courageux, ils ont imposé aux Red Devils un bloc défensif, au point de les faire déjouer. Les deux assists de Cole et deux buts de Collins faisant le reste, les Hammers ont, à deux minutes près, créé la sensation. Mais Robin van Persie, entré en fin de rencontre, a eu une occasion. Une seule, suffisante pour arracher un nul (2-2) et faire rejouer le match à Old Trafford. West Ham pourra s’en mordre les doigts.

Joe Cole offre le précieux

L’opposition de style entre MU et West Ham est très visible sur le début de rencontre, que l’on pourrait résumer à un monologue des Red Devils. Ces derniers monopolisent le ballon et cherchent la brèche, face au bloc mis en place par les Hammers, dont la volonté est d’évoluer en contre. Cependant, dans ce contexte, ce sont les locaux qui obtiendront une première occasion, avec une tête d’Alou Diarra sur corner, sauvée sur sa ligne par Scholes (12e). Une occasion qui aura pour conséquence de les réveiller, ces Hammers. Moins acculés devant leur surface, ils tiennent mieux le ballon et rivalisent dans le jeu. Mais leur tactique initiale mise entre parenthèses, les espaces sont plus nombreux. Et après une tête de Vidić sauvée sur la ligne (20e), la première errance défensive sera fatale : Cleverley, parfaitement seul au second poteau, profite du service de Chicharito pour tromper Jääskeläinen d’un bel enroulé (0-1, 23e). Coup dur pour les Hammers, mais là encore, ces derniers vont réagir dans le bon sens. Quelques coups francs plus tard, Joe Cole dépose un ballon sur la tronche de Collins au point de pénalty, le central gallois croisant bien sa tête devant un De Gea impuissant (1-1, 27e). Le rush de Welbeck (36e) n’y fera rien, le score à la pause traduit bien l’équilibre de la rencontre.

Toujours ce satané Fergie time

À la reprise, on retrouve la physionomie du début de rencontre, avec des Mancuniens qui bénéficient du ballon, mais qui peinent à trouver la solution face à une défense de West Ham bien regroupée. Du côté des Hammers, même topo, on compte sur les coups de pied arrêtés pour mettre en danger l’adversaire. Et ça marche toujours aussi bien : suite à un corner, Joe Cole et James Collins proposent un remake de leur premier but, pour doubler la mise (2-1, 59e). La suite est un classique : Sir Alex sort l’artillerie lourde et Van Persie. Insuffisant, se dit-on, pour inverser la tendance. Les Hammers redoublent d’efforts et de courage, pour former un bloc imperméable. À part deux têtes de Welbeck et Giggs au-dessus de la barre (73e, 89e), ils ne sont pas inquiétés. Jusqu’à la 91e minute. Moment choisi par le buteur Van Persie, invisible jusque-là, pour renverser la vapeur : servi en profondeur par Giggs, le Néerlandais contrôle et enchaîne sur une frappe croisée, pour battre le portier (2-2, 90e+1). Sensation. Contre toute attente, MU arrache un nul inespéré, et gagne un autre match, à Old Trafford.

Par Alexandre Pauwels
Modifié

Captain_Zissou Niveau : District
J'espère que les dirigeants du LOSC ont apprécié la perf' de Joe Cole!
 //  West Ham
Welcome home Joe!
Note : 1
Comment ce mec n'est pas sur le podium pour le ballon d'or, expliquez moi!
Ah oui, il est néerlandais comme Sneijder
Ce Fergie time quand même. Comment le science explique-t-elle cela ?
Ruud01, il n'est pas sur le podium parce qu'il existe au moins trois joueurs meilleurs que lui sur cette planète. C'est d'une logique imparable.
Yehouda ben,
la logique est imparable pour les suiveurs comme toi, pas pour moi.
On me demande de choisir les 5 meilleurs joueurs au monde?
RVP, Rooney, Messi, Xavi, Zlatan
Le reste, c'est du marketing
 //  Chelsea
Iniesta? Cristiano Ronaldo? Aguero? Falcao? Non aucun ne mérite sa place dans ton top apparemment...
lo947
Note : 1
En tant que supporter de Manchester j'ai un peu peur que s'installe une Van Persie dépendance... Entre un Nani fantomatique, un Young moins bon que la saison dernière et un milieu vieillissant il n' y a plus que lui qui tient MU
Red Devil Niveau : CFA2
@YehoudaBen : et moi qui pensait naivement que le Ballon d'Or récompensait le meilleur joueur de l'année en cours... oups je n'ai pas eu le memo qu'apparemment ce n'est plus le cas depuis 2010, on récompense seulement le meilleur joueur du monde depuis la fusion avec le prix FIFA... Perso je trouve ce changement dégueulasse, ça me fait chier de penser que Messi et Cristiano vont se partager les 10 prochains ballons d'Or, et ce quelles que soient les performances des autres joueurs de la planète, en Champions' League ou en compétitions internationales. C'était le coup de gueule du soir, validé avec le logo du PSG, je sors :P
Note : 1
Mais arretez
Cristiano n'a aucune maitrise comme RVP, ila une vitesse et une frappe hallucinantes mais il maitrise pas.
Quand il tire un coup franc, il sait pas où va finir sa frappe. Sans sa vitesse , il est incapable de dribbler.
Le bagage technique de RVP, seul Zlatan l'égale!
Putain, les ravages d'Alexandre Ruiz, ça fait peur!!!
Magikk, donc Messi ne mérite pas sa place sur le podium??
wow le controle de ouf du RVP
@Red Devil:
Messi va rien partager du tout!! hahaha

Sinon le contrôle est juste exquis, ce joueur s'améliore avec l'âge c'est un plaisir.
Note : 1
Le contrôle ok magnifique,
Mais la célébration qu'il fait put***,ce mec est mythique !
mark_landers22 Niveau : Loisir
Moi ce qui m'hallucine c'est que ca score encore dans le Fergie Time. Les équipes qui tiennent un résultat face à MU et qui voient les arrêts de jeu arriver doivent se faire dessus et perdre une partie de leurs moyens. MU est en train de prendre un ascendant psychologique sans précedant dans ces moments-là.
Fergie croit à sa propre légende... Le Fergie time, je veux bien mais cela peut être utilisé contre soi. Comme par exemple quand City nous chipe la première place dans les arrêts de jeu...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Vietnam Label Le kit du supporter Trash Talk basket
0 28