En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Fenerbahçe-Feyenoord

Van Persie et Feyenoord, souvenirs d’un mariage explosif

Plus de douze ans après avoir quitté le Feyenoord Rotterdam, Robin van Persie s’apprête à affronter pour la première fois le club de ses débuts. Des retrouvailles qui feront probablement ressurgir certains épisodes tumultueux. Car si, à ses premiers pas, l’attaquant néerlandais était présenté comme l’un des grands talents de demain, il ne cessait de toiser son monde.

Modififié
De loin, c’est l’assurance et l’allure des grands attaquants racés qu’il dégage. De près, Robin van Persie affiche un visage juvénile, le sourire au coin des lèvres, le regard intrépide. Comme prêt à faire succomber l’Europe plus que quiconque ce soir-là, du haut de ses dix-neuf ans. Le Feyenoord Rotterdam dispute alors la deuxième finale de Coupe de l’UEFA de son histoire contre le Borussia Dortmund. Devant 46 000 spectateurs garnissant l’écrin du De Kuip, le tableau est parfait pour apprivoiser la lumière. Durant plus d’une heure sur la pelouse, le jeune Néerlandais, maillot soigneusement rentré dans le short et numéro 32 arboré dans le dos, laisse entrevoir un immense talent dans son couloir gauche.

L’élégance, évidemment, frappe déjà le cœur de l’assistance. Les premiers contrôles délicieux, ce pied gauche délicat et la finesse de ses déplacements, aussi. Mais, malgré les promesses, RVP doit laisser les lauriers à d’autres partenaires ce 8 mai 2002. Buteurs et décisifs, Pierre van Hooijdonk et Jon Dahl Tomasson seront désignés comme les principaux artisans d’un succès devenu depuis historique.

Vidéo

Qu’importe, l’enfant de Rotterdam, lui, se gargarisera personnellement du titre de meilleur espoir de l’Eredevisie, succédant ainsi à des noms prestigieux tels que Van Bommel, Kluivert, Seedorf ou encore Overmars. Les premiers émois avant une romance passionnée avec Feyenoord ? Finalement non. L’histoire, heurtée et tempétueuse, s’achèvera par un divorce plus que houleux.

Destinée écrite et esthétisme


À désormais trente-trois ans et les tempes grisonnantes plus prégnantes que jamais, Robin van Persie court tant bien que mal après une splendeur passée. Peut-être parce que, très tôt, le gracieux gaucher avait le monde à ses pieds. Avec, comme premier fan, son père Bob. Pour ce dernier, sa progéniture était tout simplement destinée à embrasser le parcours des plus grands, après avoir notamment consulté une voyante qui, un jour, lui souffle cette prédiction : « Une étoile du foot est née. Il sera riche et célèbre.  » En attendant de la rendre véridique, son fiston débarque au Feyenoord Rotterdam à l’âge de seize ans dans la foulée d’un passage contrarié chez le voisin de l’Excelsior, son véritable club de cœur où il œuvre aujourd'hui pour l’académie et où une tribune porte son nom.


Rapidement, le gamin doué d’une technique fine surclasse les autres. Tout en ayant une vision singulière et définie du football.
« Je pense que le football est l’endroit où ma créativité s’exprime. Comme mes parents, je vois des choses que les autres ne voient pas. » Robin van Persie
Fils d’une mère peintre et décoratrice de bijoux et d’un paternel sculpteur, Robin a été élevé dans l’amour de l’esthétisme, ainsi que du culte de la liberté et de l'épanouissement de l'individu. Plus tard, l’ex-attaquant de Manchester United racontera d’ailleurs combien l’éducation de ses parents a façonné son style de jeu : « Je pense qu’il y a un lien créatif entre mes parents et moi. Et je pense que le football est l’endroit où ma créativité s’exprime. Comme eux, je vois des choses que les autres ne voient pas. Quand je vois un terrain de football, je le regarde comme si c’était ma toile. Et j’y vois des solutions, des possibilités, des espaces pour m’exprimer. »


Alors que le natif du quartier de Kralingen apprend les bases de son métier au centre de formation, cette fascination pour la beauté finit par en agacer certains. « Aux matchs, la manière dont jouait l’équipe et le score importaient peu pour son père, du moment que son fils faisait de belles choses, confie Jan Gosgens, l’un de ses coachs dans les catégories de jeunes au Feyenoord. Et quand on gagnait, c’était uniquement grâce à son fils » .
« Jeune, marquer des buts classiques ne l’intéressait pas. Il était là pour marquer uniquement de jolis buts. Il préférait l’esthétique à l’efficacité. » Foppe de Haan, ancien sélectionneur des U20 néerlandais
Foppe de Haan, ancien sélectionneur des U20 néerlandais, ne tient pas un discours différent : « Jeune, marquer des buts classiques ne l’intéressait pas. Il était là pour marquer uniquement de jolis buts. Il préférait l’esthétique à l’efficacité.  » À l’époque, il a notamment une affection toute particulière pour les coups de pied arrêtés, les frappes lointaines ou les raids en solitaire. Une façon singulière d’envisager son métier qui ne l’empêche pas de signer son premier contrat professionnel à dix-sept piges. Profitant d’une hécatombe de blessures au sein de l’équipe première, Van Persie s’intègre progressivement et boucle une première saison avec dix-sept apparitions (dix pour deux buts en Eredivisie, sept en Coupe de l’UEFA). Avec son titre de meilleur espoir glané, sa notoriété prend alors de l’épaisseur.

Vidéo

Arrogance et conflit générationnel


Il faut dire qu’au début des années 2000, le joyau jouit d’une réputation flatteuse aux quatre coins des Pays-Bas. « On sentait déjà un garçon avec du potentiel. Il avait cette rapidité d’exécution avec son pied gauche, un bon dribble, une bonne technique, une bonne frappe de balle, explique Didier Martel, ancien attaquant au Vitesse Arnhem (2000-2004) qui l’a affronté plusieurs fois et désormais scout à Utrecht. À l’époque, tout le monde disait qu’il allait devenir le nouveau Van Basten. C’était la future grande star des Pays-Bas. » Oui, Robin se sait pétri de talent et meilleur que les autres. Alors il cultive une différence qui vire à une insolente arrogance. N’appréciant guère la voiture offerte aux joueurs par le sponsor du club, l’espoir néerlandais se paye un coupé Mercedes qu’il juge bien plus classe.


Une attitude hautaine qui transparaît également lors des entraînements où son laxisme est mal perçu.
« Il fallait faire des ateliers compliqués pour l’intéresser. S’il jugeait un exercice trop facile pour lui, il le prenait par-dessus la jambe. » Jan Gosgens
« Il fallait faire des ateliers compliqués pour l’intéresser. S’il jugeait un exercice trop facile pour lui, il le prenait par-dessus la jambe, se remémore Jan Gosgens. Mais Rotterdam est une ville industrielle et portuaire. Ici, le snobisme des gens d’Amsterdam et, par extension des joueurs de l’Ajax, est assez mal vu.  » Certains partenaires ne lui pardonneront pas ses écarts. En premier lieu la star de l’équipe, Pierre van Hooijdonk, qui lui voue encore maintenant une haine viscérale. Et pour cause, un mois seulement après son arrivée dans l’équipe première, RVP défie l’autorité du capitaine lors d’un match. Tireur de coup de pied arrêté patenté dans l’équipe, ce dernier se voit voler au nez et à la barbe un coup franc par son cadet devant 50 000 personnes. Conséquence de cet acte effronté, les deux hommes ne sont pas loin de se foutre sur la gueule.


Plus tard, c’est un rendez-vous pour un massage qui ravive l’animosité entre les deux compatriotes. « J’avais pris rendez-vous avec le kiné, pas lui, je n’allais pas lui céder ma place sous prétexte que j’étais le plus jeune » , se justifiera l’ex-Red Devil avec cette suffisance toujours palpable. Pris en grippe par Van Hooijdonk, le gaucher se met à dos la majorité du vestiaire de Feyenoord. Un conflit de générations qui s’étire pendant ses trois saisons là-bas. « J’avais l’habitude de jouer avec des jeunes de mon âge, avec mes potes et, d’un coup, je me retrouvé avec des mecs de trente-trois ans ou trente-quatre ans qui étaient là juste pour cachetonner une dernière fois, balançait sans détour l’attaquant il y a quelques années. Je me rappelle avoir tenté un geste lors d’un match de Coupe UEFA contre Eindhoven, et l’un d'eux m’a balancé : "Ne refais plus jamais ça, tu joues avec mon argent, là." »

Les relations qu’il entretient avec son coach apparaissent tout aussi détestables. Bert van Marwijk abhorre son comportement de diva et l’exclut à plusieurs reprises de l’équipe professionnelle, notamment pour la Supercoupe de l'UEFA contre le Real Madrid en août 2002.
« Quand les gens passent leur temps à dire que tu es nul, tu arrêtes juste de les écouter et tu deviens borné. » Robin van Persie
En outre, quand le Batave foule les pelouses, c’est en tant qu’ailier gauche et non numéro 10 comme il l’exige. Le point de non-retour est franchi : « Je n’ai jamais eu l’impression que ces gens qui passaient leur temps à me critiquer me faisaient confiance. Je me souviens avoir été assis plusieurs fois sur le banc en pensant que je n’étais pas assez bon pour être numéro 10, que j’étais juste un ailier gauche moyen. Quand les gens passent leur temps à dire que tu es nul, tu arrêtes juste de les écouter et tu deviens borné. Ils m’ont hurlé dessus comme si j’étais un chien. »

Vidéo

« J’ai vraiment cru que j’allais mourir »


C’est lors d’une rencontre avec la réserve de Feyenoord que sa trajectoire bascule. Face au rival honni de l’Ajax, le 15 avril 2004, Van Persie est pris à partie par les ultras d’Amsterdam qui l’insultent copieusement.
« Quand tu es au sol, évanoui, un mec peut te mettre un coup de couteau et c’est fini. » Robin van Persie
Alors que les jeunes de l'Ajax mènent 1-0, le Hollandais volant parvient à égaliser. Surtout, en guise de célébration, il envoie quelques baisers à une foule déjà hostile à son égard. La provocation de trop pour la quarantaine de hooligans présents qui, au coup de sifflet final, déboulent sur la pelouse et rossent le joueur. « Je n’ai pas envie d’exagérer, mais j’ai vraiment cru que j’allais mourir, s’épanchait-il en 2014. Quand tu es au sol, évanoui, un mec peut te mettre un coup de couteau et c’est fini. Les semaines d’après, je ne pouvais pas dormir sans me réveiller en sueur après un énième cauchemar. Il fallait que je fasse quelque chose. Je suis allé voir un psy et il m’a aidé. »


Ce soir-là, Robin a été saisi d’effroi, mais il a aussi fini de convaincre Steve Rowley, chef scout d’Arsenal, venu en personne pour le superviser. Quelques semaines après, sa signature chez les Gunners est actée. L’actuel attaquant de Fenerbahçe quitte les Pays-Bas avec ses travers et son lot de promesses. Mais sans jamais être parvenu à marquer de son empreinte le club de ses débuts (76 matchs toutes compétitions confondues, 21 buts et 9 assists). Bien des années plus tard, Van Persie reconnaîtra quand même avoir sa part de responsabilité dans ce passage au goût d’inachevé : « J’étais jeune, immature, très ambitieux et impatient. » Depuis, le temps a adouci les rancœurs passées. Et, ce soir, l’Europe fait figure de scène idéale pour officialiser une réconciliation attendue.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Romain Duchâteau Tous propos extraits du So Foot n°94, So Foot n°117 et du Daily Mail, sauf ceux de Didier Martel recueillis par RD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 7
    il y a 3 heures Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 7 Hier à 17:15 Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 13 Hier à 14:46 Le carton rouge complètement idiot de German Lux 16
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 14:07 Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 28 Hier à 10:35 Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 Hier à 09:56 Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 2 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25
    À lire ensuite
    Bodmer, un VRP en short