1. //
  2. // 12è Journée

Van Persie, encore et toujours

Le capitaine hollandais a encore régalé un doublé, sauvant un peu le match de ses partenaires qui ont gâché comme des cochons contre Norwich (2-1), toujours aussi joueur.

Modififié
0 2
Everton / Wolverhampton : 2-1

Buteurs : Jagielka (44’), Baines (83’ sp) pour les Toffees ; Hunt (37’ sp) pour les Wolves

Un match pas joli joli au Goodison Park, à l’image du rugueux tampon mis par Cahill à Stearman, qui a prématurément quitté la pelouse avec un bras pété. Les spectateurs n’ont eu à se lever que pour les coups de pied arrêtés, à l’origine de tous les pions de cette rencontre à oublier. Sauf peut-être pour Leighton Baines qui s'en sort avec une passe déc' et un but.

Norwich / Arsenal : 1-2
Buteurs : Morison (16’) pour les Canaries. Van qui d’autre? Persie (26’ et 59’) pour les Gunners

Match plaisant, ouvert et à la limite du crispant pour les Gunners qui n’ont pas réussi à convertir la vingtaine d’occasions offertes par une défense des Canaries toujours aussi accueillante, même si Russell Martin, en sauvant trois fois sur sa ligne, faisait illusion en première période. Match crispant donc pour Arsène car Arsenal n’a jamais réussi à se mettre clairement à l’abri, à l’image de Gervinho, gaspilleur, et à l’image de la bourde décisive de Mertesacker, toujours aussi lent et à des années lumières du niveau attendu, sur l’ouverture du score de Morison. Heureusement que Robin Van Persie a, une nouvelle fois, assuré comme un chef, en inscrivant un petit doublé. 12 matches, 13 buts. On appelle ça un bon bilan.

Stoke / QPR : 2-3
Buteurs : Walters (8’), Shawcross (63’) pour les Potters. Helguson (21’, 53’), L. Young (44’) pour les rockeurs.

Le match de bûcherons du week-end. Des tacles à vide de Ryan Shawcross, des touches longues de Rory Delap, qui passe son temps à essuyer le ballon tel William « La Bûche » Servat, Helguson encore buteur (5 buts en 7 matches) mais marqué aux pommettes comme un boxeur, sans oublier des erreurs d’arbitrage (tacle de Barton en pleine surface oublié). Bref un match qui sentait la sueur, la chaussette... et la moustache. Oui, merci au passage au mouvement Movember qui nous a permis d’avoir un nombre de moustaches incroyables au cm2 sur la pelouse de Britannia Stadium. Mention spéciale à Walters et sa moustache fer à cheval, même si ça ne lui a pas porté chance.

Man City / Newcastle : 3-1
Buteurs : Balotelli (41’ sp), Richards (44’) et Agüero (72’ sp) pour les Citizens. Gosling (89’) pour les Magpies

City est désormais la seule équipe invaincue de cette Premier League. Et elle peut se payer le luxe de battre le seul challenger restant dans cette course d’invincible en laissant David Silva sur le banc. Les Citizens ont confisqué le ballon pendant toute la rencontre (plus de 70%) sans pour autant se montrer toujours dangereux. Car la décision s’est surtout faite sur les maladresses d’un seul homme : Ryan Taylor. En trois minutes, le latéral gauche des Magpies a ouvert un trou béant dans une forteresse défensive qui tenait jusqu’alors le coup. Une main et un ballon perdu bêtement en pleine surface ont donné l’occasion à Balotelli de se faire un nouveau plaisir (fêter son pénalty transformé les bras croisés, le regard noir pour une raison obscure) et à Richards d’arracher un but du gauche. Ben Arfa pour la première fois titulaire cette saison, a beaucoup remué, mis un joli tour de rein à Lescott, frappé le poteau de Hart mais a aussi joué à saute-mouton dans ses propres 18 mètres sur Richards. Pénalty cadeau pour Manchester City qui n’a pas eu à puiser dans ses réserves cet après-midi.

Wigan / Blackburn : 3-3

Buteurs : Gomez (7’), Caldwell (31’), Crusat (88’) pour les Latics ; Yakubu (2’, 98’ sp), Hoilett (60’) pour les Rovers

Il y a plus belle affiche que ce Wigan/Rovers pour fêter la première année des proprios Venkatesh et Balaji Rao. C’était un sale match d’affamés pour les deux cancres du classement. Dans la médiocrité, Wigan et Blackburn se sont rendus coup pour coup, les Rovers usant même d’une technique de furet pour égaliser à l’heure de jeu (il paraît qu’on peut jouer un corner pour soi-même maintenant, regardez celui de Pedersen vous comprendrez). Les visiteurs ont réussi à arracher le point du nul au bout du bout du temps additionnel, au terme de presque 100 minutes. Sur un dernier corner, le portier Paul Robinson vient faire le nombre dans la surface et gagne le péno en offrant sa tête à la godasse de David Jones.

West Bromwich / Bolton : 2-1

Buteurs : Thomas (16’), Long (56’) pour les Baggies ; Klasnic (21’ sp) pour les Wanderers

West Brom s’en est remis à Shane Long, qui revenait tout juste de blessure, et son milieu de terrain (Zoltan Gera et Mulumbu ont cadenassé l’entrejeu) pour faire tomber les Wanderers. Bolton n’a joué qu’en réactions, a certes fait le siège du camp adverse en fin de rencontre mais n’a pu jamais pu tromper Foster, impeccable cet après-midi.

Sunderland / Fulham : 0-0

Match plein de frustration pour les Black Cats. Malgré un Sessegnon des bons jours, les hommes de Steve Bruce se sont heurtés à la baraka de Schwarzer, sauvé par sa transversale par deux fois et auteur d’un arrêt magique du pied dans les dernières secondes sur une ultime tentative de Sessegnon.

Swansea / Man United : 0-1

Buteur : Hernandez (11’)

Ils étaient jusqu’à aujourd’hui invaincus à domicile contre l’ogre United, en onze confrontations. Les Swans ne peuvent désormais plus tenir la statistique, battus chez eux sur une simple erreur de relance d’un défenseur, mis immédiatement à profit par le renard Hernandez. Mais les Gallois, enchaînant les bonnes séquences de conservation, pêchant seulement dans le dernier geste, ont mené la vie dure à des Red Devils sans grande imagination, décevants même.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

qu'est-ce que le mouvement Movember ?
Le mouvement "Movember" vient de la contraction entre moustache et november. En gros pendant tt le mois de novembre les hommes de laissent pousser la moustache pour sensibiliser les gens sur différents cancer en particulier le cancer de la prostate.

C'est un mouvement très suivi dans les pays anglo-saxons mais beaucoup moins en France.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2