Van Nistelrooy trop gourmand

0 0
Ruud Van Nistelrooy a assurément marqué la Premier League de son sceau. 150 buts claqués en un peu plus de 220 matches pour Man Utd. Le genre de stat qui calme le premier venu.


Abonné à l'infirmerie du Real, le Batave de 33 berges souhaite se relancer, de préférence en Angleterre. Tottenham, à la recherche d'un buteur s'est laissé tenter. Mais les émoluments du Hollandais ont vite calmé les approches anglaises.


« On ne paye pas ce genre de salaire ici. J'ai toujours admiré le joueur, il est fantastique, mais ce type d'émolument n'est pas possible à Tottenham. Aucune chance » . Harry Redknapp est clair. A ce tarif, c'est sans lui. D'autant que pour le coach à la gueule cassée, Ruud « est un pari parce qu'il a été blessé. Un Ruud van Nistelrooy en forme a la classe mondiale, mais savoir s'il aura la forme, c'est un pari. Si vous l'avez sur les bras pendant 18 mois et qu'il n'est pas opérationnel, c'est un poids immense sur la masse salariale et ça pose problème » .


Au final, les Spurs vont donc garder leur attaque maison : Jermain Defoe, Robbie Keane et Peter Crouch. Quelqu'un a des nouvelles de Roman Pavlyuchenko ?
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0