Van der Vaart et son Andalousie maternelle

Reçu comme le messie par le peuple betico, Rafael van der Vaart retrouve une Espagne qu'il avait quittée à l'été 2010. Cinq ans d'exil auquel il met fin en retrouvant une région qui a vu naître sa mère et où il a toujours souhaité venir habiter. Un certain retour aux sources.

Modififié
22 22
Le 4 août 2008 prend des airs de retour aux sources pour Rafael van der Vaart. Alors meneur de jeu de Hambourg, le Néerlandais s'engage pour cinq saisons avec le Real Madrid et revient dans un pays qui, à défaut de l'avoir vu naître, l'a couvé. Fils d'un père gitan et d'une mère andalouse, il « s'espagnolise » dès son adolescence. Rafael devient alors la « Tulipe de Chiclana » dans la cour d'école et les dédales du centre de formation de l'Ajax. Une référence au village natal maternel, Chiclana de la Frontera, qui se trouve dans la région de Cadiz, à l'extrême sud de l'Andalousie. Cet épisode merengue, loin d'avoir été une réussite, ne dure que deux saisons. Après un passage tout aussi éphémère à Tottenham, il regagne son port allemand. Sa romance hambourgeoise se termine par un sauvetage in extremis du dinosaure teuton. Macia, directeur sportif du Betis Séville, se charge de lui regonfler le moral. « Il m'a si bien parlé du projet que j'ai décidé de signer pour le Betis, explique l'intéressé lors de sa présentation. Et puis ma famille est ici, cela a également joué. »

Le traumastime de Johannesburg


La relation entre Rafael van der Vaart et l'Espagne s'entame bien avant sa naissance. Il faut remonter à la jeunesse de Lolita. Sa mère, andalouse, fuit en bas âge le régime de Franco en compagnie de ses parents. Haute comme trois pommes, elle trouve refuge aux Pays-Bas et grandit dans le village d'Heemskerk. Là-bas, elle croise lors son adolescence un gitan, Ramon van der Vaart. De ce flirt d'une soirée en boîte de nuit découle une relation amoureuse. Et le jeune Rafael qui, le 11 février 1983, voit le jour dans une caravane. Dès qu'il le peut, il vient sur les terres maternelles. Autrement dit, dès que les vacances débutent, il traverse avec ses paternels l'Europe de haut en bas. À Chiclana de la Frontera, la partie espagnole de sa famille l'y attend chaque été. « Nous sommes plus qu'heureux qu'il vienne juste à côté de chez lui ! Comment ne pas l'être ?! » , s'enthousiasme son cousin de 29 ans, Cosme, au Mundo. À une heure et demie de Séville, ce village côtier s'attend à effectuer un aller-retour toutes les deux semaines vers la capitale andalouse. Au plus grand bonheur de sa grand-mère, la Doña Dolores.

Une figure maternelle qui, un soir de juillet 2010, s'est retrouvée déchirée entre l'amour de son petit-fils et celui de son pays. C'est que la relation de Rafael van der Vaart avec l'Espagne n'a pas toujours été idyllique. Défait en prolongation lors de la finale du Mondial sud-africain par la Roja, il rate, lui qui est entré en jeu à la 99e minute, le tacle qui aurait pu empêcher le pion décisif d'Andrés Iniesta. « Je n'ai pas réussi à tacler le ballon d'Iniesta pour quelques centimètres, relate-t-il lors de son arrivée au Benito Villamarin. Mais l'Espagne était meilleure ce jour-là.  » De même, son passage au Real Madrid, de 2008 à 2010, est entaché par des performances en dents de scie et une confiance au ras des pâquerettes. Recruté par la faute de la blessure longue durée de son compatriote Sneijder, il vient gonfler la colonie néerlandaise du Santiago-Bernabéu sans fait de gloire. Pas grave, aujourd'hui, il traverse les Pyrénées plus fort encore. En tout cas, c'est ce qu'il affirme : « Je viens avec de l'ambition, pour jouer le haut de la Liga. Je suis un joueur plus complet que lorsque j'ai signé au Real. Plus complet et plus expert. » La fameuse modestie néerlandaise.

«  Je l'avais promis à ma grand-mère »


Van der Vaart débarque donc au Betis Séville avec le statut de nouvel idole du peuple betico. Après un an de purgatoire en Liga Adelante, le club aux plus de 40 000 socios espère perdurer en Primera. Mieux, il aimerait y jouer le rôle de trublion. Un projet qui enthousiasme le Néerlandais et qui excite le Benito Villamarin qui s'est déjà trouvé une nouvelle coqueluche. Assise sous la guérite lors de la présentation de son petit-fils, la Doña Dolores ne cache pas sa joie : « J'ai toujours aimé le Betis. Je voyais jouer Joaquín et je ne ratais aucun match. Je disais qu'il ressemblait beaucoup à mon petit-fils. Et aujourd'hui, je vais vraiment le voir. » En somme, la « Tulipe de Chiclana » ne fait que tenir parole, lui qui avait promis en avril dernier qu'il prendrait « sa retraite à Cadiz » . Un « objectif à moyen terme » qui le verrait alors prendre la direction de la troisième division espagnole. En attendant un hypothétique baroud d'honneur à quelques encablures de Chiclana de la Frontera, le néo-Betico profite de ses vacances sur la côte andalouse. Un pèlerinage qu'il effectue chaque été depuis près de 32 ans.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'un des plus gros gâchis de l'histoire du foot.

Quant à la finale, c'est plus de la faute de Van Marwijk qui l'a mis en défense suite au rouge d'Heitinga, que de la sienne.
Jacquietmichelderzakarian Niveau : CFA2
C'était surtout surtout l'époque où Robbe salissait son slip. Avec la défaite de C1 contre Chelsea comme point d'orgue et point final de sa sénilité.
Note : 1
Un de mes joueurs préférés, quel talent putain !
Syr_Odanus Niveau : CFA
Message posté par Johnny Rep
L'un des plus gros gâchis de l'histoire du foot.


Faut quand même pas exagérer.
Son passage au Real n'aura pas été mémorable mais il y aura tout de même réalisé 2 saisons plus que correctes, et à Tottenham il y était une des stars.

Le problème de ce gars-là est mental, trop de sensibilité dans ce monde de requins qu'est celui du football et une salope avide de fric en guise de femme.
C'est d'ailleurs pour cela qu'il a quitté Tottenham pour retourner là où il se sentait le mieux: à Hambourg.

Aujourd'hui il semble enfin épanoui et espérons qu'il soit débarrassé de ses pépins physiques pour le voir à l'oeuvre au sein d'une équipe très ambitieuse.
Message posté par Syr_Odanus


Faut quand même pas exagérer.
Son passage au Real n'aura pas été mémorable mais il y aura tout de même réalisé 2 saisons plus que correctes, et à Tottenham il y était une des stars.

Le problème de ce gars-là est mental, trop de sensibilité dans ce monde de requins qu'est celui du football et une salope avide de fric en guise de femme.
C'est d'ailleurs pour cela qu'il a quitté Tottenham pour retourner là où il se sentait le mieux: à Hambourg.

Aujourd'hui il semble enfin épanoui et espérons qu'il soit débarrassé de ses pépins physiques pour le voir à l'oeuvre au sein d'une équipe très ambitieuse.


Attends,
Mais y a pas que ça, son apport au collectif est nul, c'est un joueur de futsal!
Avec son potentiel, son talent et sa technique, sa carrière est de la merde par rapport à ce qu'il aurait pu, dû, accomplir.
A 19,20 ans, tout le monde pensait qu'il allait être meilleur que zizou.
Ce qu'il faisait était ahurissant et être une star chez les spurs, c'était juste un minimum!
Son premier match au Real, il met un but ahurissant, la journée suivante, il met un triplé et puis pshiiiiiit.....
Ma plus grosse déception footballistique!
El-jefecito Niveau : CFA
Fils d'une "maire" andalouse.
Salaud de stagiaire il a encore sévi.
Moi ,ce sont surtout ses choix de carrière douteux qui m'interpellent apres son passage au Real.
Deja, Mourinho voulait le garder et c'est lui qui insiste pour partir par peur de la concurrence (kaka, CR7, etc.)
Encore que, il rejoint Tottenham et la Premier league soit une ligue tres competitive.

Mais quelle mouche l'a piqué pour retourner par la suite à Hambourg ? Il a clairement perdu son temps là-bas: l'equipe joue le bas du tableau, n'a semble t'il plus les moyens de faire un recrutement ambitieux. Il y avait beaucoup d'autres équipes ou il aurait pu aller avec un challenge plus attractif. En Allemagne, c'etait la star d'une equipe mediocre.
Huntelaar Niveau : CFA2
Niveau melon y'a clairement match avec RvP !
Plus gros talent footballistique, on va peut être pas aller jusque là, mais gros gachis quand même.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Un beau gâchis...
Mais j'aimerais croire encore à une dernière belle saison de sa part. Tous les éléments sont réunis pour : ses attaches familiales, une ville et une région magnifiques, un club sympa et historique, un gros soutien populaire, un stade parmi les plus chauds d'Espagne, un championnat adapté aux joueurs techniques... Ca dépendra évidemment aussi des joueurs qui l'entourent et du recrutement du Betis mais la balle est dans son camp !
Message posté par Tommasin
Moi ,ce sont surtout ses choix de carrière douteux qui m'interpellent apres son passage au Real.
Deja, Mourinho voulait le garder et c'est lui qui insiste pour partir par peur de la concurrence (kaka, CR7, etc.)
Encore que, il rejoint Tottenham et la Premier league soit une ligue tres competitive.

Mais quelle mouche l'a piqué pour retourner par la suite à Hambourg ? Il a clairement perdu son temps là-bas: l'equipe joue le bas du tableau, n'a semble t'il plus les moyens de faire un recrutement ambitieux. Il y avait beaucoup d'autres équipes ou il aurait pu aller avec un challenge plus attractif. En Allemagne, c'etait la star d'une equipe mediocre.


Il insiste pour partir par peur de la concurrence certes, mais il a entièrement raison d'avoir: Il n'aurait jamais joué face à Kaka, Ozil, Ronaldo, etc... Après avoir plus ou moins ciré le banc deux ans au Real il part à Totenham, un club de son niveau à ce moment là.

Et quand il retourne à Hambourg là encore c'est judicieux, il commençait à jouer de moins en moins aux Spurs. Donc autant revenir dans un club où il avait des repères et où il se sent bien.
Message posté par chrys816


Il insiste pour partir par peur de la concurrence certes, mais il a entièrement raison d'avoir: Il n'aurait jamais joué face à Kaka, Ozil, Ronaldo, etc... Après avoir plus ou moins ciré le banc deux ans au Real il part à Totenham, un club de son niveau à ce moment là.

Et quand il retourne à Hambourg là encore c'est judicieux, il commençait à jouer de moins en moins aux Spurs. Donc autant revenir dans un club où il avait des repères et où il se sent bien.


La réalité est contraire à ce que vous dites tous les deux.
Il a mis Kaka sur le banc pendant la saison Pellegrini mais Mourinho n'en voulait pas la saison suivante.

Par contre, quand il part des Spurs à Hambourg, il était la star numéro un des spurs, devant Bale et il a toujours été titulaire, il râlait contre Redknapp qui le sortait toujours à la 70ème minutes car il se blessait tout le temps.
vata-fenculo Niveau : CFA2
ENORME talent et petite carrière au vue de son potentiel. Le jeune Rafael avait le talent pour figurer tout haut dans le panthéon des footballeurs des P.B. et donc mondial.
Ce type mettait des buts de dingue à l'Ajax , il avait l'étoffe du leader technique et charismatique. Son but à la Olive et Tom contre Feyenoord, ceux mis avec Hambourg ( première période) : exceptionnels. Durant son premier passage au HSV , il avait faiT du Bayern sa chose.
L'erreur de carrière est peut-être là , d'avoir choisi le Réal après le HSV alors que le Bayern ne rêvait que de lui. Le Hic c'est que le Bayern n'était pas encore le puissant Bayern de maintenant. En revanche , après son passage mitigé au Réal , le Bayern qui avait pris de l'envergure était encore prêt à le faire signer.
Pour ce qui est de la période Réal , on oublie la partie extra-sportive: la belle Sylvie ( Google image pour ceux qui ne connaissent pas encore) Van Der Vaart se débattais contre le cancer. Elle a subi notamment subi une ablation d'un sein ( voire des deux?). Je n'ai pas le souvenir que Mourinho souhaitait le conserver.
Au spurs , il réalise une bonne saison dans un rôle de 9 et demie qui lui allait à merveille. La seconde saison, les blessures sont revenus.
Message posté par Johnny Rep


La réalité est contraire à ce que vous dites tous les deux.
Il a mis Kaka sur le banc pendant la saison Pellegrini mais Mourinho n'en voulait pas la saison suivante.

Par contre, quand il part des Spurs à Hambourg, il était la star numéro un des spurs, devant Bale et il a toujours été titulaire, il râlait contre Redknapp qui le sortait toujours à la 70ème minutes car il se blessait tout le temps.


Kaka était cramé dès son arrivée au Real, même Valbuena l'aurait mis sur le banc. Avec l'arrivée d'Ozil post coupe du monde 2010 son sort était scellé.

Il a toujours manqué un petit quelque chose à VDV pour être une vraie star mondiale, même si on pensait qu'il pourrait l'être quand on le voyait à l'Ajax.
Huntelaar est d'ailleurs exactement dans le même cas, le Real était une marche trop haute pour lui.

Après, il aurait peut être effectivement mieux fait d'aller au Bayern en 2010.
Huntelaar Niveau : CFA2
Que dalle pour Huntelaar ! Il a juste été mal utilisé avec trop peu de temps pour prouver, juste ça le problème. Comme au Milan.

Schalke l'a mis dans de bonnes conditions, résultat ? + de 60 buts sur les deux première saison.
Dont une saison exceptionelle 11/12 avec 48 buts et 10 passes dé !!
Si le Real n'avait pas fait de la merde avec lui, ils auraient certainement gagné la Decima avant.

Mais bon, quand je vois qu'actuellement ça préfère se toucher sur du Benzema, Costa ou Agüero...
Message posté par chrys816


Kaka était cramé dès son arrivée au Real, même Valbuena l'aurait mis sur le banc. Avec l'arrivée d'Ozil post coupe du monde 2010 son sort était scellé.

Il a toujours manqué un petit quelque chose à VDV pour être une vraie star mondiale, même si on pensait qu'il pourrait l'être quand on le voyait à l'Ajax.
Huntelaar est d'ailleurs exactement dans le même cas, le Real était une marche trop haute pour lui.

Après, il aurait peut être effectivement mieux fait d'aller au Bayern en 2010.

Le Real une marche trop haute pour lui et pas le Bayern?
Au vu des palmarès respectifs depuis 2010, justement, le Bayern est une marche un peu plus élevée.
Tu me dis qu'il avait aucune chance avec Kaka, je te dis qu'il l'a mis sur le banc, que Kaka ait été nul ou pas, c'est un fait!
Quant à Huntelaar, il arrive blessé en hiver, met 8 buts en 13 titularisations en 6 mois.
C'est le bilan de Benz pour son entière première saison.
Il a été viré pour des raisons politiques, l'élection de Perez.
Il était aimé, les supporters du Real lui ont même fait une chanson..etc
VDV est un branlos, j'en ai rien à battre de sa gueule et de sa carrière mais Huntelaar, c'est juste une question de timing:
Il arrive 6 mois avant le changement de direction, va au Milan entrainée par la pire pipe qui soit, Leonardo, fait une mauvaise saison due à l'instabilité de la chose et il part la saison d'après à Schalke parce qu'ils ont l'opportunité de prendre Ibra.
Après, traumatisé, je pense, il refuse de bouger de Schalke.
Message posté par Huntelaar
Que dalle pour Huntelaar ! Il a juste été mal utilisé avec trop peu de temps pour prouver, juste ça le problème. Comme au Milan.

Schalke l'a mis dans de bonnes conditions, résultat ? + de 60 buts sur les deux première saison.
Dont une saison exceptionelle 11/12 avec 48 buts et 10 passes dé !!
Si le Real n'avait pas fait de la merde avec lui, ils auraient certainement gagné la Decima avant.

Mais bon, quand je vois qu'actuellement ça préfère se toucher sur du Benzema, Costa ou Agüero...


Je pense que le Real en a eu un aperçu au retour contre Schalke:
3 tirs, 2 buts et une transversale.
Il se serait pas fait agresser à l'aller par Varane, il les aurait sortis.
Huntelaar Niveau : CFA2
C'est pas une question d'être traumatisé ou pas, il se plait à Schalke tout simplement.
Les supporters l'adore, un des rares qui peut faire un match médiocre sans reçevoir de critiques, comme Farfan ou Höwedes.
Mais évidemment c'est pas un Zlatan à ouvrir sa grande gueule et à faire le beau, un Van Persie à faire des roulettes, ou un Agüero à faire des courses en profondeur de 30 mètres. Mais ça plante, ça plante, encore et encore. Quand il n'est pas blessé bien sur, chose qui lui arrive pas mal depuis 2 ans malheureusement.
Rarement déçoit dans les grands rdv, bref un cador quoi. Certainement l'attaquant le plus sous côté depuis 10 ans, malgré une saison à 50 buts...

Merci encore au Milan pour le cadeau, 14M...
Message posté par Huntelaar
C'est pas une question d'être traumatisé ou pas, il se plait à Schalke tout simplement.
Les supporters l'adore, un des rares qui peut faire un match médiocre sans reçevoir de critiques, comme Farfan ou Höwedes.
Mais évidemment c'est pas un Zlatan à ouvrir sa grande gueule et à faire le beau, un Van Persie à faire des roulettes, ou un Agüero à faire des courses en profondeur de 30 mètres. Mais ça plante, ça plante, encore et encore. Quand il n'est pas blessé bien sur, chose qui lui arrive pas mal depuis 2 ans malheureusement.
Rarement déçoit dans les grands rdv, bref un cador quoi. Certainement l'attaquant le plus sous côté depuis 10 ans, malgré une saison à 50 buts...

Merci encore au Milan pour le cadeau, 14M...


Tu prèches un convaincu
Pour moi, c'est la quintessence de l'avant-centre!
Je me souviens d'une action à l'aller avant de sortir, il est marqué à la culotte par Varane, n'a pas d'espace, il reçoit un ballon aux 25 mètres sur son pied gauche, tout en étant tenu par le maillot, il te décoche une frappe qui va dans le soupirail angle opposé, parade sublime de Casillas..
Huntelaar Niveau : CFA2
Mais le pied gauche d'Huntelaar est terrible, les buts de 25 mètres qu'il met de son mauvais pied contre Frankfurt ou Breme, j'en connait peu qui en soit capable.
Alors oui, c'est pas le meilleur en dehors de la surface, mais dans les 16 derniers mètres, il est imprennable.
On parle d'un mec qui cadre 80% (!!) de ses frappes là !

Je sais que toi tu es de mon avis, mais ça me casse profondemment les couilles les mecs qui ne le cite pas parmis les meilleurs.
Et je chie royalement sur les mecs qui préfère les Costa, Agüero ou autre Cavani.

Bref, pas touche au Hunter, le meilleur.
Klaas Jan, Das Beste.
Ouais, ça c'est les conneries qu'on nous fait bouffer à longueur de journée: Huntelaar est pas technique!
Par rapport aux avant-centres:
Précision de frappe, c'est le meilleur
Frappe mauvais pied, c'est le meilleur
Déplacements dans la surface, c'est le meilleur
Qualité d'enchaînement rapide, c'est le meilleur

Pour un avant-centre, c'est ça la technique!
Il a aussi un truc, il a une frappe illisible!!
Regarde justement ce but avec le Real contre Bilbao:
http://www.dailymotion.com/video/x8o3wg … laar_sport
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
22 22