Vampeta en soldes

0 6
A Paris, personne n'a oublié Vampeta. Difficile de faire sortir un Brésilien moustachu qui pose nu dans une revue gay de la mémoire commune.



En 2008, l'ancien milieu de terrain du PSG et de l'Inter Milan décide de mettre un terme à sa carrière. Quelques mois plus tard, il se lance dans une carrière d'entraîneur. Il débute sur le banc du Gremio Osasco, une équipe de troisième division paulista.



Mais l'appel du terrain est trop fort. Les dirigeants du club lui demandent de rechausser les crampons pour la fin de saison, dans le but de faire monter l'équipe en deuxième division. Vampeta a accepté, et a signé hier un contrat de 450 euros par mois. Pas 450 000. 450. «  Mais vu que je suis l'entraîneur, je n'entrerais sur la pelouse que 15 minutes » a-t-il affirmé.



450 euros par mois. 4 matches par mois. 15 minutes par match. Ça fait 7,5 euros la minute. Prends ça le Smic.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Prends ça le smic? abon!

Au brésil le smic est de 84€...
c'est inéxact... il est à plus de 500R$ soit près de 220€
c'est inexact, le salaire mini est de plus de 500R$ soit près de 220€
Type assez arrogant dans des commentaires a posteriori au sujet du PSG ! Il a peut-etre été champion du monde avec son pays mais ce gars est surestimé . Rarissimes sont les matches dans lesquels sa contribution au jeu, dans la capitale française, a été remarquable.
Et d'ailleurs , vampeta a affirmé qu'il lui fallait quitter Paris pour mieux valoriser sa carrière et jouer régulierement en seleccao (et etre en selection) mais après l'Inter , puis le PSG, pas sur que sa carrière en selection, en club, a été en s'améliorant !
A ce prix là il y a de l'abus, surtout qu'il est peut être bientôt sur le déclin.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le coming out d'Anton Hysen
0 6