1. //
  2. // Deportivo/Valladolid

« Valeron va à deux à l'heure mais reste impressionnant »

Il a suffi de trois pions venus de nulle part pour que le Franco-Tunisien Lassad Nouioui soit désigné "Révélation de la Liga" en juin dernier. Le Deportivo La Corogne n'avait pas eu un attaquant bleu-blanc-rouge depuis le fascinant Mickaël Madar. Ça promet.

0 3
T'as débarqué comme un ovni l'an dernier. Pourquoi on te voit moins cette saison ?


Quand tu es blessé, tu n'as pas de continuité. Je me suis fait mal à la cuisse avec la sélection tunisienne l'été dernier donc je n'ai pas eu de préparation physique. Depuis ces deux mois d'arrêt, c'est un peu galère. Bon, j'ai repris début septembre et réussi deux-trois mois assez bons, joué une dizaine de matches. Et là ? Nouvelle blessure à la cuisse fin novembre ! Quelle poisse. Là je reprends juste : cinq minutes il y a quinze jours puis un quart d'heure le week-end dernier contre Tenerife.

Reste que t'as débarqué au Depor à 23 ans comme une fleur. Mais d'où tu sors ?


C'est pas le moment de lâcher ton Bic. J'ai fait deux ans de formation à Ajaccio avant de rejoindre Châteauroux. La première saison ne s'est pas très bien passée, j'aimais ni le climat ni la mentalité du centre de la France alors j'ai résilié mon contrat. Je suis rentré à Marseille, je me suis entraîné quatre-cinq mois avec une équipe de CFA2. Je signe là-bas fin novembre, ça roule pendant un mois et puis un collègue m'a mis en contact avec un agent. Il me dit que le Depor cherche un attaquant pour sa réserve en D3 qui joue la montée. Bah voilà, j'ai fait six bons mois puis l'entraîneur m'a pris avec le groupe pro.

Le père Lotina a flashé direct ?


Attends, j'étais en réserve depuis un an et ça se passait bien pour moi. Au-dessus, il y a un blessé, puis deux. L'entraîneur me suivait, il a parié sur moi. Et puis ça s'est bien passé, un défenseur fait pénalty sur moi dès mon deuxième match et voilà, c'était parti.

Tu es quel genre de joueur ?


La vache, c'est la question qui me déplaît le plus... Je ne saurais pas dire vraiment. Bon, je ne suis pas très rapide ni très lent, enfin plus rapide avec le ballon dans les pieds que sans tu vois. Techniquement, je ne m'en sors pas mal, je suis plus technique que physique, c'est ce qu'ils aiment en Espagne.

Y a eu quelques Français pas crades au Depor (Bonnissel, Martins, Ziani... et Madar). T'étais au courant ?


Pas trop, j'ai surtout entendu parler de Pauleta (sic). Et les Africains surtout, Naybet, Songo'o et les frères Hadji, non ? Je savais que La Corogne était un bon club. Beaucoup de joueurs sont âgés comme Valeron et Manuel Pablo. Pourtant, le coach m'a donné un peu plus de responsabilités cette saison. Le club attend que je prouve encore, ils en veulent toujours un peu plus. Là, je n'ai pas eu de réussite par rapport aux blessures, j'espère que ça va passer.

[page]
Tu sais que tu n'es pas maladroit dans PES ?


Ah bon ? Quelques copains m'ont dit que c'était à FIFA. Ouais, c'est FIFA plutôt, quelques copains me l'ont dit. Tu sais, on ne joue pas à la console ici, je garde ça pour les soirées entre potes à Marseille.

Faut pas se mentir, le Depor a une équipe de vétérans. Ça sent pas trop la naphtaline dans le vestiaire ?


Valeron va à deux à l'heure mais il est impressionnant aux entraînements, le mec ! Ce n'est pas possible de lui prendre le ballon sans faire une faute, je t'assure. En tout cas, c'est facile de s'intégrer quand t'es jeune. Les anciens ont assuré, ils m'encadrent bien, donnent l'exemple. J'aime leur mentalité et leur comportement. Ce sont les premiers à t'apprendre les codes, le respect, les horaires, la discipline. Et puis ce sont encore de super joueurs.

Alors ça y est, c'est le retour du SuperDepor ?


Franchement, on a bien démarré avant d'avoir un trou. Et là, ça revient, on a fait un nul à Séville quand même. Finir dans les six premiers, ça serait beau. On veut une qualification européenne mais on ne le dit pas encore aux journalistes, ça reste entre joueurs pour l'instant. Mais c'est l'objectif. Ce week-end, on joue Valladolid puis on enchaîne trois matches rapprochés. On vise six ou sept points.

T'as déjà choisi la sélection tunisienne malgré ta double nationalité ?


Ouais mais je me suis blessé dès ma première convocation. J'ai deux passeports mais mes parents sont tunisiens alors j'ai rejoint la sélection. Ça s'est bien passé malgré les pépins physiques. D'ailleurs, ça m'a fait rater la CAN. Je n'ai plus trop de nouvelles du sélectionneur mais ça ne m'inquiète pas.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
A croire que tous les mecs que vous interviewez ne savent pas ce qu'ils disent ou s'expriment comme des teubés. Ici, le mec répond à la question des attaquants français qu'on lui a surtout parlé de Pauleta (sic)... Si il dit ça, c'est pour expliquer que personne lui a parlé des français et que si un attaquant a laissé une trace et fait encore parler de lui, c'est Pauleta. Voilà, Nouioui n'est pas un mec qui croit que Pauleta est français, c'est juste un mec qui a en face de lui a un journaliste qui part de l'apriori que le footballeur va forcément dire une connerie à un moment.
Pour un canard qui aborde le foot à rebrousse poil et flingue les idées reçus, ça fout mal.
Et "sic" tu sais ce que ça veut dire coco avant de brailler ?
Bah déjà, on dirait que c'est ton père qu'a écrit l'article vu la façon dont tu débarque pour défendre la veuve et le journaliste. Je parle pas à toi, je fais une remarque à la rédaction. Je pense pas qu'il t'embaucheront parce que tu fais de la lèche.
Ensuite c'est justement sur l'usage du sic que j'ai écrit, et si tu savais ce que ça veut dire, et si tu avais lu ce que j'ai écrit, tu te serait abstenu.
Have a nice life
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3